L’Association des directeurs des affaires culturelles de Bourgogne Franche-Comté soutient les intermittents

Publié le 19/06/2014 - 16:26
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:13

Par un communiqué publié ce jeudi 19 juin 2014, l’Association des directeurs des affaires culturelles (ADAC) de Bourgogne et de Franche-Comté (regroupant des agents publics généralistes des politiques culturelles et de l’action culturelle dans les collectivités territoriales) a indiqué soutenir les revendications portées par les professionnels intermittents artistes et techniciens du spectacle. 

 ©
©

Le communiqué signé du Bureau de l’ADAC Bourgogne Franche-Comté :

"L’Association des directeurs des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté affirme son soutien aux revendications portées par les professionnels intermittents artistes et techniciens du spectacle en raison de la menace qui pèse sur la création artistique et les emplois culturels, et nous soutenons leur demande que l’accord UNEDIC signé par des partenaires sociaux le 22 mars dernier ne soit pas agréé.
 
Nous demandons la réouverture des négociations sur la base des propositions du comité de suivi. Lequel comité, composé de parlementaires de différentes sensibilités et de partenaires sociaux du secteur, travaillant depuis plus de 10 ans, a fait des propositions pertinentes, justes, adaptées et plus économiques pour la renégociation des annexes 8 et 10 dans le cadre de l’ensemble des négociations sur l’assurance chômage.
 
La destruction progressive du régime des intermittents accélère la déchirure du tissu culturel français. Sans ce régime de nombreuses collectivités territoriales ne pourraient développer une politique publique qui encourage la création et la diffusion sur l’ensemble des territoires. 
 
Nous constatons dans le même temps - sur les trois dernières années, une diminution globale du nombre des compagnies subventionnées ainsi que des moyens financiers qui leur sont attribués. Autant de signes alarmants sur les capacités de création et de diffusion qui pèsent sur le spectacle vivant et sur la culture d'une façon générale.
 
Nous observons le désengagement progressif de l’Etat et des collectivités dans le champ artistique et culturel. Nous sommes inquiets et circonspects sur des perspectives d’avenir autant pour les intermittents que pour la population française qui reste attachée depuis des siècles à l’expression culturelle française sous toutes ses formes."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.95
couvert
le 14/04 à 0h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
92 %