L’étanchéité à l’air…en pratique !

Publié le 02/06/2015 - 10:07
Mis à jour le 02/12/2015 - 11:40

Le jeudi 28 mai 2015, le lycée Pierre-Adrien Pâris de Besançon a accueilli une dizaine de stagiaires dans le bâtiment participaient à leur deuxième journée de formation sur  l’étanchéité à l’air des bâtiments.

PlateformePRAXIBATEtanchitlairmai201583.JPG

Bâtiment

La recherche d’une parfaite étanchéité à l’air est indispensable lorsque l’on vise la basse consommation énergétique  dans un bâtiment, qu’il soit neuf ou rénové. La ventilation contrôlée assure alors efficacement le renouvellement de l’air, gage de confort et de qualité pour ceux qui vivent ou travaillent dans le bâtiment. Installée et financée par le conseil régional de Franche-Comté et l'Ademe, la plateforme Praxibat "parois opaques " a été conçue pour permettre aux stagiaires de comprendre les enjeux et de réaliser dans des conditions réelles de poser des matériaux nécessaires à l’étanchéité.

"On nous explique les erreurs à éviter et ce qu’il faut faire pour réaliser au mieux la pose d’une menuiserie"

En accédant au plateau technique, Ludovic Parisot, gérant du BE Batireco-BBC et stagiaire sur cette formation confirme que cette formation n’est pas tout à fait comme les autres. "Ici, nous pratiquons, nous réalisons nous même l’étanchéité à l’air d’un bâtiment-école qui met en scène les principales problématiques de l’étanchéité que l’on retrouve sur le terrain. On nous explique les erreurs à éviter et ce qu’il faut faire pour réaliser au mieux la pose d’une menuiserie et d’un pare-vapeur, par exemple ».

Le GRETA Besançon, en partenariat avec le Pôle énergie organisent cette formation en deux temps bien distincts. Une partie théorique précède la formation pratique. Le stagiaire la suit en FOAD (formation ouverte à distance) sur internet. « C’est très pratique", explique Ludovic Parisot. On peut ainsi évaluer ses connaissances et avancer à son rythme. La FOAD permet aussi au formateur d’adapter le déroulement de la formation pratique aux connaissances des stagiaires.

Les formateurs PraxibatT® sont souvent issus du monde professionnel, et connaissent le terrain. Jean-Yves Pellegrini, gérant de la société CELAP, intervient pour tester le travail des stagiaires un réalisant un test d’étanchéité à l’air du bâtiment-école. « Il est vrai qu’avec l’expérience, en un seul regard, je repère immédiatement les erreurs de réalisation qui vont poser problème. Ce sont souvent les mêmes que l’on retrouve sur le terrain. Mais ici, l’erreur est sans conséquences et le stagiaire s’en souviendra lorsqu’il se retrouvera sur un chantier réel ».

Une plateforme "pratique" également utile aux élèves

Jean Auvillain, directeur du Pôle énergie,  rappelle que ces plateformes résultent d’une volonté de l’ADEME, de la Région Franche-Comté, de l’Académie de Besançon et du Pôle énergie Franche-Comté de mettre à disposition des professionnels et futurs professionnels du bâtiment un outil pédagogique de qualité pour répondre aux enjeux de la rénovation énergétique. "Sept technologies innovantes  bénéficient de plateformes Praxibat en Franche-Comté : isolation des parois opaques, ventilation, éclairage performant, bois énergie, solaire photovoltaïque, solaire thermique et pompe à chaleur. Onze plateformes ont été installées dans neuf lycées professionnels de la Région."

Jean-Luc Gorgol, proviseur du lycée Pierre-Adrien Pâris n’oublie pas ses élèves, futurs professionnels : "Cette plateforme est naturellement utilisée pour  la formation initiale. Elle permet à nos étudiants de pratiquer en situation réelle avant d’entrer sur le marché du travail. Nous savons que c’est un atout majeur pour eux".

Pôle Energie FC

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

GE va supprimer près de 300 postes en France dans son entité « Steam Power »

+ Réaction du maire de Belfort •

General Electric s'apprête à supprimer près de 300 postes en France dans son entité "Steam Power", spécialisée dans les centrales nucléaires et à charbon, dont 240 sur son site de Belfort, selon une source syndicale et une source proche du dossier jeudi26 novembre 2020.

Ouverture des commerces le dimanche, parking à 1€, animations de Noël… Quoi de neuf à Besançon ?

Suite aux annonces du président de la République et du ministre de l'Economie, les commerces (sauf restaurants, bars et discothèques) pourront rouvrir à partir de samedi 28 novembre 2020. Ils sont également autorisés à ouvrir le dimanche. A Besançon, la question du parking à 1€ pendant le mois de décembre est en cours de négociation…

Virus: les commerces ouvrent le bal d’un déconfinement par étapes

Les commerces pourront rouvrir dès samedi 28 novembre 2020, première étape d'un déconfinement en trois temps et sous condition dévoilé mardi par Emmanuel Macron, qui a justifié ce calendrier prudent par un virus encore "très présent". Jean Castex tiendra jeudi à 11h une conférence de presse afin de détailler les assouplissements annoncés.

Hôtel, restaurants, bowling, laser-game… : un permis construire déposé pour un vaste complexe multi-loisirs

Un nouveau complexe devrait ouvrir fin 2021 sur le site industriel de la métallerie Obliger. D'une surface totale d'un peu plus de  7.000 m2, le projet abritera  un centre multi-loisirs, un hôtel 4 * de 22 chambres et deux restaurants idéalement situés sur la zone commerciale de Valentin entre l'A 36 et la RN 57.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.07
nuageux
le 27/11 à 6h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %

Sondage