La BA 116 Luxeuil Saint-Sauveur accueillera un nouvel escadron de rafales en 2032

Publié le 24/06/2019 - 15:04
Mis à jour le 25/06/2019 - 10:57

En visite en Haute-Saône sur la base aérienne 116, la ministre de la Défense, Florence Parly a confirmé la pérennité du site de Luxeuil Saint-Sauveur et a annoncé l’installation d’un nouvel escadron de rafales en 2032 à la fin de la mise en service des mirages 2000-5 en 2032.

"La Base 116 de Luxeuil a rendez-vous avec le futur" a déclaré  Florence Parly ce lundi 24 juin 2019 à Luxeuil-les-Bains. "Croyez en ce futur, moi j'y crois" a-t-elle déclaré dans son discours. "L'organisation de notre défense a besoin de fondations solides. Elle doit pouvoir compter sur des régiments et des bases prêtes à accueillir les armées et les équipements de demain"

"Faire vivre Luxeuil"

Florence Parly

Florence Parly savait combien les inquiétudes autour de la pérennité de la BA 116 de Luxeuil étaient grandissantes sur le territoire Luxovien. Le député En marche Christophe Lejeune avait interrogé la ministre à ce sujet à l'Assemblée nationale à l'automne 2018. "je lui avais répondu que la BA 116 était susceptible d'accueillir des capacités rénovées. Et ce n'était pas une réponse de courtoisie, car je veux vous annoncer aujourd'hui que la base de Luxeuil a été choisie pour être équipée de rafales après 2030. Un premier escadron est prévu à partir de 2032..."

Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées, le député Haut-Saônois Christophe Lejeune a salué cette annonce "très positive" qui "conforte la Base aérienne". "Sur le territoire de Saint-Sauveur, le site s’étend sur le bassin luxovien et les militaires ont construit au fil de l’histoire une relation privilégiée avec les habitants. Cette relation singulière est aujourd’hui sanctuarisée".

Pour Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, et Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, c'est "une excellente nouvelle" pour le pays de Luxeuil et pour toute la Haute-Saône. C'est pour eux "l’assurance de la pérennité à long terme d’une base sauvée de haute lutte en 2008, après l’arbitrage du président Nicolas Sarkozy au nom de l’aménagement du territoire."

Et de conclure : "la confiance est désormais de mise pour l’avenir, ce qui n’exclut pas la vigilance et la poursuite du travail engagé depuis 2008."

Le cabinet du Président du Département de Haute-Saône salue "le travail du députe Lejeune (LREM)" pour "défendre le site et valoriser les atouts".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.39
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
2.73 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
67 %