La CGPME propose un nouveau contrat "pour inciter les entreprises à créer des emplois"

Publié le 12/09/2014 - 14:48
Mis à jour le 12/09/2014 - 14:49

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) propose la mise en place d'un nouveau contrat de travail, il s'agit du "contrat de croissance". C'est un contrat à durée indéterminée qui serait basé sur des objectifs collectifs liés à des indicateurs économiques prédéterminés, de maintien ou de progression de l'activité de l'entreprise. Objectif : inciter les petites et moyennes entreprises à créer des emplois, même en période de faible visibilité du carnet de commandes.

 ©
©

"De nombreux chefs d’entreprise de PME/TPE renoncent à embaucher car ils craignent une contraction future de leur activité et redoutent, en raison d’une législation sociale lourde et inadaptée, de ne pouvoir en tenir compte dans la gestion de leurs effectifs, risquant de mettre en péril leur entreprise" indique la CGPME.

Elle propose donc la mise en place d’une nouvelle forme de contrat de travail, "le contrat de croissance". Il serait à durée indéterminée (CDI) et serait basé sur des objectifs collectifs liés à des indicateurs économiques annuels prédéterminés, de maintien ou de progression de l’activité de l’entreprise.

La non atteinte de ces objectifs contractuels, pendant une période elle aussi prédéterminée, qui pourrait par exemple être de 3 ans, motiverait la rupture éventuelle du contrat de travail des personnes embauchées dans le cadre de ce dispositif, et ce afin de prendre en compte l’évolution de l’activité économique réelle de l’entreprise.

Ainsi les PME seraient incitées à se lancer dans la création d’emplois même en période difficile.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Région prévoit plus de 65,5 millions d’euros d’aides en Bourgogne-Franche-Comté 

Réunis en commission permanente, vendredi 7 mai, les élus régionaux ont voté plus de 65,5 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19

Le restaurant la Via Roma devient le Délir’Home Café à Besançon…

Un "esprit bistro" • Un an après avoir repris le restaurant Chez Elle, Christophe Beddeleem ne s'est pas laissé décourager par la crise et a décidé de se lancer dans un nouveau projet : la reprise de la Via Roma, située place de la Révolution à Besançon. Rebaptisé "Délir'Home Café", le nouveau restaurant ouvrira fin mai 2021...

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Commerce : Annie Genevard souhaite un assouplissement des règles de circulation en zone frontalière

La députée LR du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale a écrit ce mardi 4 mai 2021 à Alain Griset, ministre en charge des petites et moyennes entreprises (PME). Elle appelle à un assouplissement des règles de circulation en zone transfrontalière au moment de la réouverture des commerces le 19 mai 2021
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.28
nuageux
le 09/05 à 21h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
49 %

Sondage