La CGPME propose un nouveau contrat "pour inciter les entreprises à créer des emplois"

Publié le 12/09/2014 - 14:48
Mis à jour le 12/09/2014 - 14:49

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) propose la mise en place d'un nouveau contrat de travail, il s'agit du "contrat de croissance". C'est un contrat à durée indéterminée qui serait basé sur des objectifs collectifs liés à des indicateurs économiques prédéterminés, de maintien ou de progression de l'activité de l'entreprise. Objectif : inciter les petites et moyennes entreprises à créer des emplois, même en période de faible visibilité du carnet de commandes.

 ©
©

"De nombreux chefs d’entreprise de PME/TPE renoncent à embaucher car ils craignent une contraction future de leur activité et redoutent, en raison d’une législation sociale lourde et inadaptée, de ne pouvoir en tenir compte dans la gestion de leurs effectifs, risquant de mettre en péril leur entreprise" indique la CGPME.

Elle propose donc la mise en place d’une nouvelle forme de contrat de travail, "le contrat de croissance". Il serait à durée indéterminée (CDI) et serait basé sur des objectifs collectifs liés à des indicateurs économiques annuels prédéterminés, de maintien ou de progression de l’activité de l’entreprise.

La non atteinte de ces objectifs contractuels, pendant une période elle aussi prédéterminée, qui pourrait par exemple être de 3 ans, motiverait la rupture éventuelle du contrat de travail des personnes embauchées dans le cadre de ce dispositif, et ce afin de prendre en compte l’évolution de l’activité économique réelle de l’entreprise.

Ainsi les PME seraient incitées à se lancer dans la création d’emplois même en période difficile.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.11
légère pluie
le 01/12 à 18h00
Vent
5.65 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
98 %

Sondage