La Citadelle réintègre le giron de la Ville de Besançon

Publié le 10/12/2014 - 09:40
Mis à jour le 10/12/2014 - 22:43

Dès le premier semestre 2015, la citadelle de Besançon réintègrera le giron de la Ville, la propriétaire du site classé. Objectif : réduire les coûts généraux et améliorer sa gestion et sa gouvernance. Un nouveau directeur sera choisi prochainement.

 ©
©

Depuis 2010, la Citadelle est gérée par un établissement public constitué sous forme de régie autonome personnalisée à double visage (établissement industriel et commercial pour les activités de billetterie, boutique, etc. et établissement à caractère administratif pour les activités muséales). Actuellement, la Ville est propriétaire du site, des collections, employeur direct de 64 agents sur 78 postes et est le principal financeur. 

Puisque le contexte financier est "particulièrement contraint", l'ensemble des établissements publics liés à la Ville voit une diminution de leur subvention de fonctionnement. En 2015, une diminution de 3,5 millions d'euros est à prévoir ainsi qu'en 2016 précise Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon.

Qu'est-ce que ça va changer ?

Concernant l'activité de la citadelle, selon le maire, "ça ne changera rien"  et "tous les projets importants seront maintenus". En l'occurrence :

  • la rénovation du musée de la Résistance et de la Déportation,
  • la poursuite des expositions du musée Comtois avec l'ouverture de la nouvelle salle,
  • la poursuite du travail du muséum sur la conservation des espèces et création pour 2016 d'un "Biospace" consacré à la biodiversité avec le soutien de GDF-Suez
  • les poursuite des travaux de patrimoine avec le lancement de l'étude sanitaire de l'architecte des monuments historiques pour définir le nouveau programme du CPER,
  • la médiation culturelle renforcée avec le spectacle multimédia sur Vauban et l'histoire de la Citadelle, etc.
  • Une programmation annuelle riche avec notamment des balades nocturnes et des spectacles l'été. 

Du côté de la gestion de la citadelle, cette évolution à court terme "nécessite" de mettre fin aux fonctions de Patrick Porte, directeur général de l'établissement au 1er janvier 2015. L'intérim sera assuré par le DGAS culture/tourisme de la Ville en attendant le recrutement, en interne, d'un directeur de la citadelle sur un profil de directeur/administrateur territorial. 

Cette proposition sera soumise au vote jeudi 11 décembre au conseil municipal.

La Citadelle en quelques chiffres

  • Son budget : 5,5 millions d'euros

La Citadelle existe principalement avec  :

  • Sa recette propre : 29%
  • Mécénat : 8%
  • État et collectivité : 2,5%
  • Subventions municipales : 49,5%
  • 78 salariés
  • Augmentation du nombre de visiteurs de 13% en 2014
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

L’art et la culture pour (ré)inclure les personnes détenues à Besançon

Le service Culture de la Ville de Besançon lance un vaste appel à projets destiné aux associations du territoire pour des publics en détention ou en situation d’exclusion en partenariat avec le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) du Doubs et la Direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse (DTPJJ) de Franche-Comté. Un dossier qui sera présenté au conseil municipal du 7 décembre 2023.

 Une journée dédiée à la question de l’insertion professionnelle des jeunes artistes

La Ville de Besançon, en partenariat avec l’Université de Franche-Comté (dans le cadre de son 600e anniversaire), organise un temps d’échange avec des acteurs culturels du territoire le mardi 12 décembre 2023 à l’UFR SLHS. Cette année, la thématique sera : l’insertion professionnelle des jeunes artistes.

La structure en béton de Louis Miquel labellisée "Architecture contemporaine remarquable"

La plaque "architecture contemporaine remarquable" a été officiellement attribuée à la structure en béton de Louis Miquel ce lundi 4 décembre 2023. Le label est attribué aux immeubles, aux ensembles architecturaux, aux ouvrages d’art et aux aménagements, parmi les réalisations de moins de 100 ans d’âge

Festival Drôlement Bien du 18 au 21 janvier 2024 à Besançon !

PUBLI-INFO • C’est l’histoire d’un festival qui, dès sa 1ère édition en janvier 2023, a propulsé Besançon à la 2e place des rendez-vous de l’humour en France : avec 12.000 personnes sur quatre jours, Drôlement Bien a atteint un taux de remplissage de… 100 %. La seconde édition du "Festival Drôlement Bien" aura lieu du 18 au 21 janvier 2024 à Besançon. 

Une partie du “Déjeuner sur l’herbe” bientôt exposé au Musée des Beaux-Arts de Besançon…

Dans le cadre de la célébration du 150e anniversaire de la première exposition impressionniste initiée par le musée d’Orsay, le musée des beaux-arts et d’archéologie accueillera du 11 mars au 27 août 2024, le fragment central du "Déjeuner sur l’herbe" de Claude Monet. Pour rappel, cet oeuvre a été réalisé entre 1865 et 1866…

Un vestige portant une inscription romaine découvert place de la Révolution à Besançon

EXCLU • Nous avons eu la chance d’assister mercredi 22 novembre 2023 à la découverte d’un vestige datant du IIIe siècle place de la Révolution à Besançon. L’inscription romaine "D.M" retrouvée sur une pierre massive n’a pas laissé indifférents les archéologues qui estiment que ces lettres seraient les initiales d’un donateur des thermes de l’antiquité… Claudine Munier, responsable des opérations sur le site archéologique nous en parle.

Le Bastion veut enlever un poteau (très gênant) et lance une cagnotte

Si vous êtes déjà allé(e) voir un concert au Bastion, vous avez forcément vu, vous avez même peut-être été gêné(e) par ce poteau situé milieu de la salle. L’équipe du Bastion a décidé de prendre le problème à bras le corps et de s’en séparer. Problème : son abattage a un coût. Une cagnotte en ligne a été lancée début novembre 2023.

Deux expositions engagées au Frac Franche-Comté...

Du 19 novembre 2023 au 14 avril 2024, le Frac Franche-Comté à Besançon propose une nouvelle exposition particulièrement d’actualité et poignante intitulée Aux frontières de l’audible consacrée à l’artiste jordanien, Laurence Abu Hamdan. Une deuxième exposition, celle de Sébastien Thiéry, vient compléter la visite à la croisée du cinéma, de l’action sociale, de l’architecture et de l’urbanisme, mais aussi des sciences politiques…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.66
légère pluie
le 09/12 à 12h00
Vent
5.29 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
91 %