La compétition très chaude de l'été : barbecue ou plancha ?

Publié le 07/08/2017 - 11:55
Mis à jour le 07/08/2017 - 15:10

Ils se côtoient dans les magasins tels que Leroy Merlin à Besançon, ils sont à la mode, ils sont pratiques mais ils sont en compétition dès que les premières chaleurs s’annoncent, notamment en Franche-Comté. Nous avons demandé à deux chefs cuisiniers, Anthony Serra du Château de la Dame Blanche, et Jacques Barnachon de L’Etang du Moulin, leur opinion concernant le barbecue et la plancha pour cuisiner en plein air cet été… Découvrez leurs préférences ! 

Quelles différences entre la cuisine au barbecue et celle à la plancha ?


Anthony Serra, Château de la Dame Blanche : "le feu de bois avec certitude !" 

Pour Anthony Serra, chef cuisinier du Château de la Dame Blanche, c'est "le feu de bois" qu'il préfère "avec certitude". Il nous explique que "c'est l'idéal pour cuisiner une côte de bœuf" par exemple, mais que prochainement, il cuisinera pour ses clients une canette entière au barbecue. "Cette technique donne un goût inimitable", souligne-t-il.

Toutefois, Anthony Serra utilise la plancha pour tout ce qui est crustacé, légumes, pommes grenailles et pour cuisuner du foie gras poêlé. "C'est sûr que faire cuire ce type d'aliment au barbecue, c'est mission impossible !", ajoute-t-il.

Jacques Barnachon, L'étang du Moulin (Bonnetage) : "Les deux sont tops !" 

Pour le chef étoilé Jacques Barnachon, le barbecue au charbon de bois et la plancha "sont tops". Sur le barbecue, le chef préfère particulièrement faire cuire des viandes marinées. Sur la plancha, il cuisinera des poissons, des crustacées et des légumes. Dans son restaurant, Jacques Barnachon utilise plutôt un grill notamment pour faire cuire des côtes de bœuf "pour marquer la viande".

À la maison, quand le chef reçoit des convives, "je fais tout pour profiter de mes invités" : "Je préfère travailler autour d'un produit comme une bonne pièce de bœuf en aller-retour et des plats préparés en basse température comme ça je peux profiter des invités", nous confie-t-il.

Et vous, que préférez-vous ?

Infos +

Château de la Dame Blanche : 

L'étang du Moulin :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger "Fralsen" dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

Une Doubienne retrace son parcours de vie chaotique dans une autobiographie

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

40% des Français sont concernés par l’alcool et la conduite le soir du réveillon

Aujourd’hui, près de 40 % des Français sont concernés par l’alcool et la conduite pour le réveillon selon les associations Prévention routière et Assurance prévention. Et chaque année, au moment des fêtes, "trop d’accidents graves voire mortels ont encore lieu. Pourtant, de nombreuses solutions existent pour rentrer sain et sauf les soirs de réveillon !"

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.64
couvert
le 30/11 à 15h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
78 %