La fibule, le nouveau magasin marocain de Zakia El Beggar

Publié le 29/01/2013 - 17:29
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:22

Les Bisontins la connaissent car elle travaillait avec son mari dans le magasin Sindibad, rue d’Arènes, et a tenu durant quelques années la boutique Arabesques rue Battant. Zakia El Beggar a désormais son propre magasin, La Fibule, au 14 rue Bersot à Besançon.

artisanat d’art marocain

Qu’y trouve-t-on ?

Des objets nés des mains d’artisans et d’artistes marocains : meubles, luminaires, sacs, ceintures, babouches, bijoux, vaisselle, miroirs, etc. "Je suis très exigeante. Pour moi, c’est la qualité qui doit primer, indique Zakia El Beggar. Je n’ai pas de la marchandise que l’on peut trouver dans les souks au Maroc, mais des objets d’artistes et d’artisans marocains que je connais et qui continuent à travailler tous dans la tradition. Je me rends régulièrement au Maroc. Parfois j’achète même la matière première, toujours de premier choix, et je leur fais travailler. Je suis en relation avec plusieurs maîtres artisans et trois artistes : un spécialisé dans le bois peint, un autre dans la ferronnerie et le troisième dans le luminaire qui associe le cuivre au vitrail. Je peux donc aussi leur faire fabriquer des objets sur commande, selon les souhaits des clients."

Aux objets marocains traditionnels ou aux lignes et décors plus modernes, s’ajoutent quelques statuettes du Burkina Faso, des meubles et tentures venus d’Inde, ainsi qu’un rayon de produits cosmétiques syriens autour de l’incontournable savon d’Alep. Zakia El Beggar envisage d’agrandir très vite cette boutique toute en longueur qu’elle a baptisée La Fibule. "La fibule, c’est une agrafe qui sert à tenir un vêtement, explique-t-elle. Ca veut dire attache. J’ai choisi ce nom symboliquement car je suis née à Besançon, mais suis originaire du Maroc. Ca convenait très bien à mon magasin."

On aime  

L’originalité des luminaires en cuivre et verres colorés, les très élégantes céramiques serties de maillechort (un alliage de cuivre, nickel et zinc d'aspect argenté), le travail de ferronnerie des miroirs et paravents, ou encore les grandes tentures indiennes.

L’adresse

  • La Fibule, 14 rue Bersot, 25000 Besançon.
  • Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

SIS recherche un agent de sécurité (H/F)

OFFRE D'EMPLOI • Entreprise spécialisée dans la production d’articles de maroquinerie, SIS apporte son savoir-faire et son expertise du travail du cuir à ses clients partenaires, présents sur les secteurs de la maroquinerie et de l’horlogerie. L’entreprise familiale a vu son effectif passé de 300 à 1 000 collaborateurs en 9 années, pour un CA de 60 millions d’euros.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.78
peu nuageux
le 25/10 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
87 %

Sondage