Alerte Témoin

La formation chez Breitling, "un modèle" pour Marie-Guite Dufay

Publié le 11/05/2016 - 19:00
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:36

Ce mercredi 11 mai 2016 à Besançon, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté était en visite chez Breitling Service au cœur du service après-vente de l'horloger Suisse qui dispose d'un centre de formation intégré unique.

Breitling est implanté à Besançon depuis 1995. Il est passé de Palente à la technopole de Témis. "Nous sommes dans ce bâtiment ultra moderne depuis 3 ans et demi et sommes en charge du service après-vente pour la France et une partie de l'Europe notamment l'Angleterre. Depuis un an nous avons également intégré sur Besançon le service commercial " a d'emblée expliqué Jean Kallmann, le directeur de Breitling Service à la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté. Breitling est un horloger haut de gamme. L'icône de la marque qui se vend le plus, la Navitimer se vendent entre 7 et 8.000 €. Chez l'horloger suisse, les prix démarrent à 3.000 €

Durant sa visite d'environ une heure et demie ce mercredi matin, Marie-Guite Dufay a apprécié la qualité des conditions de travail "formidables"  sur ce site de 1.800 m2 : de grandes baies lumineuses orientées au nord-ouest pour permettre aux horlogers de travailler à la lumière naturelle avec vue sur prairie,  un bâtiment BBC avec sol chauffant et rafraichissant grâce la géothermie et une vingtaine de puits à 100 m de profondeur, un béton verni pour éviter les faux plafonds, un système de filtration de l'air contre les poussières, etc. Le lieu respire la sérénité. "Les Suisses qui ont visité ce centre SAV ont été impressionnés par la qualité du travail des entreprises franc-comtoises…" souligne le directeur.  

Un centre de formation intégré

Ici, 1.200 révisions des montres Breitling sont effectuées chaque mois. 47 personnes  (moyenne d'âge de 35 ans) travaillent sur le site dont 27 horlogers et quatre apprentis en permanence. Car c'est bien là l'objet de la visite de la présidente de région. "Nous avons un centre de formation interne sur nos produits avec Michel Buliard un formateur maitre horloger à temps plein qui accueille nos quatre apprentis, mais également des stagiaires en provenance d'autres écoles de Morteau, de l'AFPA de Besançon et des écoles d'horlogerie en Bretagne. Nos montres sont garanties 5 ans et doivent répondre 24h/24. On ne s'imagine pas ce qu'il y a à l'intérieur d'une montre surtout avec ce niveau de complications…" Tous les ans, entre 35 et 40 personnes sont formées au centre Breitling Service de Besançon. "Les personnes qui sont en formation chez nous sont très demandées ailleurs…"

MG Dufay : S'inspirer du modèle suisse

En arpentant la quiétude du grand atelier, la présidente de région semble convaincue. "Le modèle suisse, il faudrait s'en inspirer. Pour les sociétés, le modèle Breitling  de l'entreprise apprenante est un des moyens pour elles de trouver les compétences dont elles ont besoin. Je savais  que Breitling Besançon en était un exemple parfait et c'est cela que je suis venue voir…" 

Aujourd'hui Breitling n'a pas de problème de recrutement et s'en sort plutôt bien. "Malgré le contexte, nous sommes toujours en légère croissance". L'horloger réfléchit à une éventuelle extension sur son terrain bisontin, mais préfère prendre le temps pour voir de quoi l'avenir sera fait…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Boost’ Ton Projet, le jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté pour les 18-30 ans !

PUBLI-INFO • Jusqu'au 30 octobre 2020, les jeunes de 18 à 30 ans porteurs de projets sont invités à participer au jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté. Pour cette première édition, 4.500 euros sont mis en jeu afin d’accompagner les jeunes vers la concrétisation de leur projet, qu'il soit solidaire, sportif ou entrepreneurial…

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.1
    couvert
    le 21/09 à 12h00
    Vent
    2.35 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage