La linguistique d'Erdil fait recette

Publié le 12/02/2015 - 11:29
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:54

La start-up bisontine Erdil a doublé son effectif entre 2013 et 2014. Elle a passé le cap du million d’€ de chiffre d’affaires et vient de s’installer dans des locaux plus grands. Erdil a mis au point un logiciel de traitement automatique des langues, qui permet d’extraire de millions de messages, des informations pertinentes et utiles au plan commercial.

recemment_mis_a_jour252.jpg
Photos ©ERDIL
PUBLICITÉ

Leroy-Merlin fut le premier client d’Erdil, en 2007, et la responsable des relations clients du groupe de bricolage est aujourd’hui la meilleure ambassadrice de la société bisontine spécialisée dans l’analyse des messages clients, raconte Séverine Vienney, P-DG de la start-up, basée à Besançon. Erdil avait été créée cette année-là pour exploiter une solution logicielle d’extraction d’informations développée avec le laboratoire de traitement automatique de langues de l’Université de Franche-Comté.

Son logiciel réalise « une analyse sémantique de texte plus poussée et plus pointue que nos concurrents du textmining », assure t-elle. « Il ne se contente pas de repérer des mots-clés, mais décrypte le langage naturel et automatise sa compréhension à partir d’une grammaire linguistique à la carte ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.64
ciel dégagé
le 16/09 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1021.06 hPa
Humidité
90 %

Sondage