La mobilisation continue à la fac de lettres

Publié le 28/11/2016 - 14:28
Mis à jour le 28/11/2016 - 16:25

Après la mobilisation des 22 et 24 novembre dernier, et toujours préoccupés par l’avenir de l’université de Franche-Comté, les syndicats appellent à la mobilisation pour une nouvelle assemblée générale mardi 29 novembre 2016.

manifestationfacdelettresbesanon003.JPG
© damien poirier
PUBLICITÉ

C’est un appel intersyndical à la mobilisation de toute l’UFC qui est lancé pour une nouvelle assemblée générale mardi 29 novembre 2016 à midi (amphithéâtre Donzelot), afin de définir les suites de l’action. De l’avis des syndicats, les deux dernières assemblées générales des 22 et 24 novembre ont été « un véritable succès« . Et la pétition en ligne « pour une université de proximité, pluridisciplinaire et de qualité » a dépassé les 6.500 signatures.

Après l’occupation du siège de l’université le 22 novembre par des étudiants et enseignants, la direction de l’université a reçu les responsables des formations menacées. « Coup de théâtre, les 4 formations sont maintenues, la diminution du nombre de semaines d’enseignement en L1 et L2 est refusée« , constatent les divers syndicats. « En revanche, l’UFR est sommée de rester dans les limites budgétaires imposées qui ont conduit à envisager ces mesures« , nuancent-ils.

C’est pour les syndicats « un recul tactique et de façade du président, consistant à tout faire reposer sur la direction de l’UFR SLHS (Sciences du langage, de l’homme et de la société) et, in fine, sur les collègues eux-mêmes. La situation est mathématiquement et matériellement impossible : ils doivent trouver eux-mêmes des solutions au manque de moyens. » Ils appellent à poursuivre la mobilisation avec cette nouvelle assemblée générale, mardi 29 novembre, pour définir les suites de l’action.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.43
ciel dégagé
le 26/05 à 9h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1017.69 hPa
Humidité
74 %

Sondage