La mobilisation continue à la fac de lettres

Publié le 28/11/2016 - 14:28
Mis à jour le 28/11/2016 - 16:25

Après la mobilisation des 22 et 24 novembre dernier, et toujours préoccupés par l’avenir de l’université de Franche-Comté, les syndicats appellent à la mobilisation pour une nouvelle assemblée générale mardi 29 novembre 2016.

 ©
©

C’est un appel intersyndical à la mobilisation de toute l’UFC qui est lancé pour une nouvelle assemblée générale mardi 29 novembre 2016 à midi (amphithéâtre Donzelot), afin de définir les suites de l’action. De l’avis des syndicats, les deux dernières assemblées générales des 22 et 24 novembre ont été "un véritable succès". Et la pétition en ligne "pour une université de proximité, pluridisciplinaire et de qualité" a dépassé les 6.500 signatures.

Après l’occupation du siège de l’université le 22 novembre par des étudiants et enseignants, la direction de l’université a reçu les responsables des formations menacées. "Coup de théâtre, les 4 formations sont maintenues, la diminution du nombre de semaines d’enseignement en L1 et L2 est refusée", constatent les divers syndicats. "En revanche, l’UFR est sommée de rester dans les limites budgétaires imposées qui ont conduit à envisager ces mesures", nuancent-ils.

C’est pour les syndicats "un recul tactique et de façade du président, consistant à tout faire reposer sur la direction de l’UFR SLHS (Sciences du langage, de l’homme et de la société) et, in fine, sur les collègues eux-mêmes. La situation est mathématiquement et matériellement impossible : ils doivent trouver eux-mêmes des solutions au manque de moyens." Ils appellent à poursuivre la mobilisation avec cette nouvelle assemblée générale, mardi 29 novembre, pour définir les suites de l’action.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Bourgogne Franche-Comté : un dispositif d’accueil personnalisé à destination des étudiants ukrainiens 

Les étudiants ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire, dispositif mis en place par l’Union européenne, sont accueillis au sein des résidences du Crous Bourgogne-Franche-Comté qui a mis en place un accompagnement personnalisé de ces étudiants, a-t-on appris dans un communiqué du 5 mai 2022. A ce jour, 14 étudiants ukrainiens sont accueillis à Dijon.

Inclusion professionnelle par le sport : le Crédit Agricole Franche-Comté signe un partenariat avec l’Apels

Ce jeudi 28 avril, le directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté, Franck Bertrand a signé officiellement un partenariat avec l’Agence pour l’éducation par le sport (APELS) afin de mettre en place un programme qui permettra “d’accompagner les jeunes, par le sport, jusqu’au monde du travail et leur donner des portes d’entrées vers des entreprises du territoire franc-comtois”.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.27
légère pluie
le 24/05 à 9h00
Vent
4.83 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
100 %

Sondage