Plus de la moitié des PME innovent en Franche-Comté

Publié le 24/10/2012 - 09:20
Mis à jour le 24/10/2012 - 13:30

55% des petites et moyennes entreprises franc-comtoises ont innové entre 2008 et 2010 selon une récente enquête menée par l’INSEE en région, en partenariat avec la préfecture.

 ©
©

innovation

L'étude a été réalisée auprès de 1 022 entreprises des secteurs de l’industrie, des services d’appui aux entreprises (conseils en marketing, communication…) et des services technologiques. L’objectif étant de mesurer les pratiques des entreprises locales en matière d’innovation au sens large. 

Cale concerne aussi bien les innovations de produits que de procédés ou les innovations marketing et d’organisation. En clair, cela va de la création d’un site internet, au recours au brainstorming, en passant par la mise en place d’un système de traçage ou l’utilisation d’un nouveau procédé d’usinage.

Les résultats de cette enquête ont été présentés mardi, à Besançon.Elle découle d’une enquête communautaire sur l’innovation (CIS) réalisée entre juin et décembre 2011 à la demande de l’Union européenne. Au total, 9 études régionales et une étude nationale ont été déclinées sur le thème « Innover pour résister à la crise ou se développer à l’export ».
Un enjeu majeur pour le directeur régional de l’INSEE, Patrick Pétour, qui estime que « la pérennité des emplois en Franche-Comté va passer dans l’avenir dans leur capacité à innover. »

Plus d’innovation technologique qu’ailleurs

On remarque parmi les premiers constats que les entreprises franc-comtoises ont davantage recours à l’innovation technologique (nouveaux produits, procédés…). « Tous secteurs confondus, 41% d’entre elles ont introduit une innovation technologique, contre 37% en moyenne pour la France de province », commente Florence Mairey, chargée de l’étude. Un écart dû à la forte propension des entreprises locales pour l’innovation de procédés, notamment dans l’industrie, majoritairement représentée.

En outre, les entreprises de services technologiques franc-comtoises innoveraient davantage qu’ailleurs en France. Elles affichent un taux d’innovation 11% supérieur à la moyenne nationale (84% contre 73%). Un point toutefois à nuancer selon Florence Mairey : « Ces entreprises sont peu nombreuses et largement sous-représentées dans la région. »

Autre constat : le taux d’innovation des entreprises franc-comtoises est généralement plus élevé si leur marché est ouvert à l’international. « À l’inverse, plus le marché est réduit à une dimension locale, moins l’entreprise innove », souligne Florence Mairey. « 57% des entreprises franc-comtoises sont présentes sur un marché international, c’est l’un des plus forts taux en France, cela représente un atout pour innover. »

Les innovations marketing sont, elles, en retrait. Même si elles progressent, elles demeurent minoritaires localement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Diffusion des JO en terrasse à Besançon : l’UCB appelle à une réglementation durable…

Comme nous vous l’annoncions dans un article ce jeudi 25 juillet 2024, la Ville de Besançon a décidé de suspendre l’interdiction de l’installation d’écrans en extérieur pendant la durée des Jeux olympiques et paralympique. L’Union des commerçants de Besançon salue cette décision et appelle à une réglementation durable.

Volte-face : les bars de Besançon pourront finalement diffuser les Jeux olympiques de Paris !

EXCLUSIVITÉ • Suite aux polémiques autour de la diffusion des JO sur les terrasses bisontines, nous avons contacté la Ville de Besançon. Abdel Ghezali, premier adjoint en charge des Sports, a affirmé que la mesure interdisant l’installation d’écrans en extérieur serait suspendue dès vendredi 26 juillet 2024, et cela, jusqu’à la fin des épreuves sportives. Cela inclut également les Jeux paralympiques.

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.3
nuageux
le 25/07 à 18h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
59 %