La sécurité sociale refuse un remboursement à un Vosgien, le croyant mort

Publié le 20/08/2014 - 14:44
Mis à jour le 20/08/2014 - 14:44

Un retraité de 68 ans s'est vu refuser un remboursement par son assurance maladie au motif qu'il était... décédé, a-t-il appris par courrier, avant que l'organisme ne reconnaisse son erreur.

PUBLICITÉ
« J’ai reçu une lettre le 8 juillet de la sécurité sociale des professions indépendantes me disant que le remboursement était impossible, au motif de « décès au 4 janvier 2010 » », a expliqué Jean-Marie Sevrain, en confirmant une information parue dans le quotidien Vosges matin.
 
Le retraité, qui réside dans les Vosges, s’était rendu deux jours plus tôt chez son médecin généraliste pour une prescription de médicaments contre son diabète, « tel que je le fais depuis des années tous les trois mois« , a-t-il précisé.
 
« Sur le coup, quand on reçoit ce courrier, on se demande si on rêve. Après, avec ma femme, on en a rigolé…« , a-t-il assuré, alors que le montant de la consultation à rembourser était de 23 euros. « Ce qui est exceptionnel, c’est que je suis censé être mort, mais le courrier indique que j’ai quand même une possibilité de recours ! Et quand j’ai appelé l’organisme, la Ram, on m’a dit: « Prouvez que vous êtes M. Sevrain ! » », a-t-il encore raconté. Il a fallu que son médecin traitant certifie qu’il était bien vivant pour sortir de cet imbroglio.
  
D’après le sexagénaire, la sécurité sociale professionnelle a d’abord pensé à un dysfonctionnement de sa carte vitale, avant de découvrir l’origine de l’incident : son généraliste avait racheté son cabinet à un ancien médecin, qui était, lui, décédé le 4 janvier 2010.
 
La Ram n’a pu être jointe mercredi matin.
 
« Jusqu’alors, je n’avais aucun problème de remboursement, alors que je vais chez ce médecin depuis toujours… Et c’est seulement maintenant qu’on m’oppose le décès de l’ancien, quatre ans après…« , a soupiré le retraité, qui a tout de même récupéré les 23 euros il y a quelques jours.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.48
légère pluie
le 17/10 à 18h00
Vent
4.551 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %

Sondage