Alerte Témoin

La société de luxe parisienne Hadoro s'implante dans le Grand Besançon

Publié le 13/10/2016 - 11:58
Mis à jour le 13/10/2016 - 21:17

À partir de début novembre 2016, la société Hadoro, née Place Vendôme à Paris en 2012 et qui développe une collection d'articles de luxe pour les objets connectés, démarra sa production sur son nouveau et second site de 800 m2 sur la zone artisanale de Nicoray aux Auxons, dans le Grand Besançon, à 4 minutes de la gare TGV Franche-Comté. Plusieurs emplois devraient y être créés. 

"Notre présence dans le Grand Besançon a pour objectif de mener à terme une manufacture avec de nombreux métiers et des savoirs-faire sous-traités tels que le certifage, le tissage, etc. pour des produits à forte valeur", explique Nicolas Nuninger, responsable du site.

Hadoro a été créée en 2012 sur la place Vendôme à Paris pour répondre aux marchés du haut de gamme quasi inexistants dans les nouvelles technologies. Cette société développe une collection d'articles de luxe pour les objets connectés (coques pour smartphones, tablettes, etc.) ainsi que des bracelets pour les Apple Watch. Actuellement, entre 10 et 15 000 produits par an sont fabriqués au sein de cette société.

Ce créneau vient répondre à une attente de clients souhaitant personnaliser leurs appareils avec des matériaux nobles tels que des placages en métaux précieux et des habillages de peau (cuir d'autruche, alligator, python ou galuchat).

Une soixantaine de points de vente dans le monde

En 4 ans, ce marché n'a cessé de se développer au point d'intéresser les grandes marques de luxe pour qui Hadoro réalise des produits d'exception. L'entreprise distribue ses produits à Paris, Monaco, Genève, Londres et à New York. "Le marché des États-Unis est le plus porteur, il est en peine croissance", précise Nicolas Nuninger. En tout, la société compte une soixantaine de points de vente dans le monde.

Cinq à six emplois créés cette année et plus d'ici un an

Le modèle de production d'Hadoro, fortement tourné vers la sous-traitance, ne correspond plus aux standards de réactivité exigés par ce marché. La stratégie de cette entreprise est d'intégrer l'ensemble des métiers pour être autonome et réactif tant en développement qu'en fabrication. Sur son nouveau site aux Auxons, entre 5 et 6 emplois devraient être créés. "Notre développement sera orienté sur la maroquinerie et la gainerie afin de réaliser des produits déjà commandés à livrer ces prochaines semaines", explique Nicolas Nuninger. D'autres recrutements sont prévus d'ici un an de production. 

À Besançon, "le luxe génère 1 500 emplois, en particulier dans la maroquinerie de luxe, c'est un de nos points d'excellence", souligne Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président du Grand Besançon. "C'est important que les chefs d'entreprise sachent que Besançon et le Grand Besançon existent", ajoute-t-il.

A 4 minutes de la gare TGV Franche-Comté...

L'une des raisons pour lesquelles Hadoro a décidé d'installer son second site aux Auxons est la proximité possible avec la gare TGV Franche-Comté. "Ce sera très pratique pour les échanges avec le siège situé à Paris et pour les allées et venues du président d'Hadoro", explique Nicolas Nuninger.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Besançon : un petit coup de pouce pour la création d’une papeterie d’art et d’écriture au centre-ville

Alexandre Guillaume, illustrateur bisontin multi-spécialiste depuis 20 ans et commerçant de formation, souhaite ouvrir une nouvelle boutique au centre-ville de Besançon comme on n'en voit plus : une papeterie spécialisée dans les fournitures de beaux-arts et dans le matériel d'écriture. Si tout se passe bien, ce nouveau commerce devrait voir le jour à l'automne 2020. Et pour cela, il a lancé un financement participatif…

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Franck Bertrand, nouveau directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté

Il a traversé la France et a choisi la Franche-Comté de Brest à Besançon. Franck Bertrand, 58 ans, succède à Élisabeth Eychennes qui était à la tête de la banque coopérative depuis 10 ans. Le nouveau DG arrive dans un contexte de post-crise sanitaire et souhaite "donner du temps" aux entreprises...

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.19
    nuageux
    le 08/07 à 9h00
    Vent
    1.42 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage