L'Allemagne va imposer des éoliennes aux régions

Publié le 23/06/2022 - 15:06
Mis à jour le 23/06/2022 - 15:06

Le gouvernement allemand veut obliger les collectivités locales à installer davantage d'éoliennes, en allégeant notamment les procédures administratives avec l'objectif d'en couvrir 2% du territoire national d'ici à 2032, selon un projet de loi présenté mercredi.

 © Pasja1000/Pixabay
© Pasja1000/Pixabay

"Nous faisons avancer le déploiement de l'énergie éolienne (...) L'objectif de l'Allemagne est de couvrir 2% de son territoire", a déclaré mercredi, lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Economie et du Climat Robert Habeck.

Face à l'urgence climatique et à la dépendance au gaz russe, ce populaire ministre écologiste souhaite réduire au minimum les procédures administratives et simplifier une législation trop coercitive afin d'encourager les investissements

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement va "obliger les Länders à consacrer une part de 1,8% à 2,2%" de leur territoire à cette énergie, en fonction des situations locales et de la taille du territoire, a détaillé Robert Habeck.

Les éoliennes couvrent actuellement 0,8% du territoire allemand. Cette part doit passer à 1,4% en 2026, puis 2% à la "fin 2032".

Les Etats régionaux, qui disposent pour le moment d'une grande latitude sur le sujet, devraient donc être beaucoup plus contraints. Le ministre a dit s'attendre à ce que ces décisions "suscitent des inquiétudes, des résistances ou des craintes dans de nombreuses régions". Il faut les prendre au sérieux, mais elles ne doivent pas bloquer l'objectif de développement des énergies renouvelables, indispensable pour la transition énergétique, a-t-il observé.

Si les régions n'atteignent pas leur objectif, l'Etat fédéral pourra en effet supprimer certaines règles locales, comme les distances minimales entre éoliennes et habitations. Seules les "zones de protections spéciales" et les "réserves naturelles" - les territoires bénéficiant du plus haut niveau de protection - ne pourront pas, in fine, être aménagées.

Les Etats qui voudront faire moins que leur objectif pourront néanmoins transférer une partie de leurs obligations à d'autres régions, via un marché, et contre une compensation financière.

Enfin, Berlin simplifiera et unifiera au niveau fédéral les règles concernant la protection de la biodiversité.

Le gouvernement indique qu'il renforcera par ailleurs la "participation des citoyens" dans la mise en place des projets éoliennes. La coalition allemande, dirigée par le social-démocrate Olaf Scholz, avec les Verts et les Libéraux, a fixé l'ambitieux objectif de 80% d'énergies renouvelables dès 2030 dans la consommation d'électricité.

Or, si elle a considérablement progressé ces dernières années, doublant en une décennie, la part d'électricité d'origine renouvelable a diminué l'an dernier en Allemagne, une première depuis 1997. Elle a représenté 42% du mix énergétique, après 45,3% en 2020.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.7
partiellement nuageux
le 22/04 à 3h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
96 %