Le 10e festival du mot lance son élection du mot de l'année

Publié le 28/04/2014 - 20:34
Mis à jour le 28/04/2014 - 20:34

L'élection du mot de l'année, organisée à l'occasion du festival du Mot de La Charité-sur-Loire (Nièvre) dont la dixième édition se tiendra du 28 mai au 1er juin, a été ouverte ce lundi 28 avril matin.

capture_decran_2014-04-28_a_20.33.12.png
capture_decran_2014-04-28_a_20.33.12.png
PUBLICITÉ

Jusqu’au 20 mai minuit, les internautes sont invités à choisir parmi douze mots emblématiques de l’année, collectés par Alain Rey, président honoraire du festival et directeur éditorial des éditions le Robert.

Les mots en lice sont : abstention, crispation, détresse, emploi, famille, impatience, matraquage, pacte/pactomanie, sanction, selfie, transition (énergétique), vapoter.

Les internautes peuvent voter sur le site du Mot de l’Année (www.motdelannee.fr) créé pour l’occasion par le festival du Mot, ainsi que sur ceux de France Télévisions (www.francetv.fr ), 20 Minutes (www.20minutes.fr), TV5MONDE (www.tv5monde.com) et France Inter (www.franceinter.fr), partenaires du festival.

En parallèle, un jury composé de journalistes, écrivains et spécialistes de la langue française choisira également son « mot de l’année » parmi cette sélection, à laquelle s’ajoute le terme « connecté », choisi par 5.500 collégiens de la Nièvre. Les mots choisis par les internautes et le jury seront dévoilés le 23 mai.

« Twitter » puis « mensonge »

En 2013, quelques mois après l’affaire Jérôme Cahuzac, les 75.000 internautes avaient élu « mensonge(s) » et le jury avait préféré « transparence » comme mots de l’année. En 2012, « twitter » et « changement » l’avaient emporté, contre « dégage » en 2011, année des révolutions dans les pays arabes.

Le 10e festival du Mot aura pour président d’honneur l’académicien Erik Orsenna.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.57
ciel dégagé
le 20/09 à 12h00
Vent
6.19 m/s
Pression
1021.72 hPa
Humidité
41 %

Sondage