Le chantier du Tramway de Besançon remporte le prix "Prévention Ensemble"

Publié le 05/12/2014 - 15:10
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:16

L’Union des syndicats de l’industrie routière française (Usirf) a remis le mercredi 3 décembre à la Maison des Travaux publics à Paris  sept  prix  « Prévention ensemble » afin de sensibiliser les entreprises du secteur sur la nécessité de collaborer afin de progresser en sécurité sur les chantiers.

 ©
©

Prévention

Mis en place il y a de nombreuses années pour promouvoir la démarche sécurité et prévention des entreprises, le concours "santé-sécurité"  a été renommé  en trophées « prévention ensemble ». "Pour progresser, il faut partager des ambitions, se fixer des objectifs atteignables. Se doter d’outils mutualisés. Favoriser les bonnes pratiques. Promouvoir une culture de la prévention" indique l'Ursiff

En Bourgogne Franche-Comté, deux chantiers ont été récompensés pour leurs bonnes pratiques.

 Trophée catégorie "Collectivités locales"

Communauté d’Agglomération du Grand Besançon et le comité Prévention Santé Sécurité TP (FRTP/SPRIR Franche-Comté) / le groupement d’entreprises : Alstom ; Bonnefoy ; Colas ; Eurovia ; Entreprise Roger Martin / OPPBTP / SST BTP / CARSAT/DIRECCTE/ERDF/GRDF)

"Mise en place d’un plan de prévention et de sécurité spécifique au chantier du tramway du Grand Besançon impliquant tous les partenaires. Notamment, délivrance d’un passeport spécifique au chantier et accès au chantier exclusivement aux personnes ayant suivi une formation minimale à la prévention (1.800 cartes "sécurité" délivrées)".

Trophée catégorie "Travaux autoroutiers"

APRR Direction régionale Rhône et EIFFAGE TRAVAUX PUBLICS EST (Etablissement Bourgogne Franche-Comté)

Opération de déconstruction de 3000 m² d’enrobés contenant de l’amiante. Rabotage d’environ 350 tonnes de fraisâts amiantés sur la bifurcation A6/A31 – Deux solutions techniques étudiées. Choix de la solution la plus contraignante en termes de délais et d’organisation, mais moins émettrice de fibres.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.22
légère pluie
le 22/06 à 3h00
Vent
3.96 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %