Le chômage en légère baisse en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 27/07/2021 - 13:58
Mis à jour le 30/07/2021 - 10:51

La Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités et la préfecture de la Région Bourgogne Franche-Comté ont publié les derniers chiffres du chômage au deuxième trimestre 2021. Ils démontrent une légère baisse du nombre de demandeurs d’emploi.

 © Damien Poirier
© Damien Poirier

Au deuxième trimestre 2021, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 122 100. Ce nombre baisse de 1,1 % sur le trimestre (soit –1 400 personnes) et de 19,4 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 1,4 % ce trimestre (–15,3 % sur un an).

©

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 221 000 au deuxième trimestre 2021. Ce nombre baisse de 0,3 % sur le trimestre (soit –660 personnes) et de 0,9 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,5 % ce trimestre (–2,1 % sur un an).

©

Demandeurs d’emploi département par département

Au deuxième trimestre 2021, en Bourgogne-Franche-Comté, les évolutions sur le trimestre du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A se situent entre –2,7 % dans le Doubs et +0,9 % dans l'Yonne. Sur un an, elles se situent entre –22,9 % dans le Jura et –16,5 % dans le Territoire de Belfort.

Les évolutions du nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C se situent entre –1,0 % dans le Doubs et +0,5 % dans le Jura et dans l'Yonne pour les évolutions sur un trimestre. Sur un an, elles se situent entre –2,3 % en Saône-et-Loire et +1,4 % dans le Territoire de Belfort.

©

©

Demandeurs d’emploi en catégorie A en Bourgogne-Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 1,7 % pour les hommes (–21,2 % sur un an) et de 0,5 % pour les femmes (–17,2 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue en Bourgogne-Franche-Comté de 1,6 % pour les moins de 25 ans (–27,7 % sur un an), de 1,4 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–20,9 % sur un an) et de 0,4 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–10,8 % sur un an).

Demandeurs d’emploi en catégorie A, B et C en Bourgogne-Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue de 0,5 % pour les hommes (–1,7 % sur un an) et de 0,1 % pour les femmes (–0,2 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue en Bourgogne-Franche-Comté de 1,7 % pour les moins de 25 ans (–7,0 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,9 % sur un an) et progresse de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+2,5 % sur un an).

Entrées et sorties de catégories A, B et C en Bourgogne-Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre moyen d'entrées en catégories A, B, C au deuxième trimestre 2021 diminue de 1,6 % par rapport au trimestre précédent (+5,9 % sur un an).
Au deuxième trimestre 2021, les entrées pour fin de contrat (–6,0 %), licenciement économique (–15,4 %), première entrée sur le marché du travail (–9,8 %), retour d’inactivité (–1,9 %), réinscription rapide (–1,2 %) et autres motifs (–5,6 %) sont en baisse. Les entrées pour autre licenciement sont stables. Les entrées pour fin de mission d'intérim (+8,2 %), démission (+9,1 %), rupture conventionnelle (+5,9 %) et motif indéterminé (+1,0 %) sont en hausse.

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C au deuxième trimestre 2021 augmente de 1,1 % par rapport au trimestre précédent (+42,7 % sur un an).
Au deuxième trimestre 2021, les sorties pour reprise d'emploi déclarée (–2,7 %), entrée en stage ou en formation (–12,3 %) et autres cas (–3,4 %) sont en baisse. Les sorties pour arrêt de recherche et radiation administrative sont stables. Les sorties pour cessation d'inscription pour défaut d'actualisation (+8,8 %) sont en hausse.

Suite à la refonte des motifs d’inscription à Pôle emploi (voir note ), les données sur les entrées en catégories A,B,C par motif sont révisées et ne sont pas comparables avec celles publiées avant avril 2018.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« Passoires thermiques »: l’audit énergétique obligatoire à nouveau reporté

Nouveau report pour l'entrée en vigueur de l'audit énergétique obligatoire en cas de vente d'une maison ou d'un immeuble en monopropriété classé F ou G au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette mesure visant à lutter contre les "passoires thermiques"a été reportée au 1er avril 2023, a annoncé début août Olivier Klein, le ministre du Logement

Alstom : le site de Reichshoffen cédé à l’espagnol CAF

Le site Alstom de trains régionaux à Reichshoffen dans le Bas-Rhin est passé entre les mains de l’espagnol CAF le 1er août 2022. Il s'agit de l'ultime étape de la réorganisation du constructeur ferroviaire imposée par Bruxelles après l’acquisition de Bombardier Transport.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.84
ciel dégagé
le 13/08 à 18h00
Vent
2.8 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
38 %

Sondage