Le come-back de Leonarda dans l'Union Européenne...et bientôt en France ?

Publié le 05/07/2014 - 10:49
Mis à jour le 06/07/2014 - 08:39

Leonarda Dibrani serait de retour sur le territoire de l’Union européenne depuis jeudi. Resat Dibrani, a annoncé que l’adolescente, sa mère et trois de ses frères se trouvaient en Croatie... dans l'epoir de reveir en France... 

 ©
©

Suite à leur demande de passeport croate effectuée en mai dernier, l'ambassade de Croatie à Pristina, au Kosovo, leur aurait fourni des titres de voyages. Ces documents leur auraient permis de se rendre chez le frère de Resat Dibrani, à Sisak. "Mon frère est venu les chercher à Mitrovica hier (jeudi) avec un minibus. Je viens tout juste de parler à ma famille, ils sont heureux quoiqu'un peu inquiets pour moi", a fait savoir le père de Leonarda.

Les membres de famille Dibrani chercheraient à devenir des ressortissants croates, ce qui leur permettrait de circuler librement sur le territoire européen. La mère de Leonarda ainsi que quatre de ses enfants possédaient un passeport croate dont la validité a expiré. Si Mme Dibrani possède un certificat de citoyenneté croate, le père de Leonarda possède quant à lui un passeport kosovar. En mai dernier, le journal conservateur « Valeurs actuelles », avait annoncé qu’il avait fait une demande pour changer de nom et obtenir la nationalité croate afin de revenir légalement en France. 

"On attend que notre passeport soit prêt. On est libre, on peut aller où on veut après", avait alors déclaré Leonarda au micro de France Info. Aujourd’hui, son père est encore plus confiant. "Nous avons une énorme occasion de quitter le Kosovo, la plus grande depuis que nous avons été expulsés de France. J'ai de l'espoir", a-t-il affirmé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Poutine salue un sommet « constructif » avec Biden mais n’annonce rien

Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi 16 juin 2021 que son premier sommet avec son homologue américain Joe Biden avait été constructif, "sans animosité", mais n'a pas annoncé d'initiative concrète. Les deux hommes se sont retrouvés à Genève pour essayer d'apaiser les tensions très fortes entre les deux pays.

Régionales en Bourgogne-Franche-Comté : quel candidat répond le mieux à l’urgence climatique ?

+ Réaction EELV • Le Réseau Action Climat a publié ce jeudi 17 juin une analyse des programmes des quatre principaux candidats pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, au regard de leurs propositions pour faire face à l’urgence climatique et sociale. Alors que Marie-Guite Dufay (PS-PCF) et Denis Thuriot (LREM) proposent "des programmes insuffisants", Gilles Platret (LR) et Julien Odoul (RN) "sont largement à la traîne et ne tiennent visiblement pas compte de l’urgence climatique", selon l'étude.

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Gilles Platret

CANDIDAT N°7 • Gilles Platret a 48 ans. Depuis 2014, il est maire de Chalon-sur-Saône et conseiller régional à la Région Bourgogne Franche-Comté depuis 2015. Il est également vice-président du parti Les Républicains. Cette année, il se présente en tête de liste pour les élections régionales avec "Pour les Bourguignons et les Francs-Comtois" (LR-Debout la France-UDI).

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Stéphanie Modde

Candidate n°6 •

Stéphanie Modde a 53 ans. Présidente du groupe des élus écologiste a 10 ans, Elle a intégré les Verts en 1995. Depuis, elle n'a eu de cesse de faire de l'écologie politique son étandard avec une vision sociale clairement affichée à gauche. Avec sa liste  "Écologistes et Solidaires", Stéphanie Modde dit vouloir porter une écologie ambitieuse pour la Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.47
nuageux
le 18/06 à 9h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
100 %

Sondage