Le Comité de soutien à Emmanuel Macron veut aller à la rencontre des citoyens

Publié le 14/12/2021 - 13:30
Mis à jour le 14/12/2021 - 11:09

Le comité de soutien à l’action et à la réélection d’Emmanuel Macron s’est réuni début décembre pour définir ses objectifs : aller à la rencontre des Bisontins pour faire le point sur le quinquennat et les interroger sur leurs demandes…

Ce comité de soutien a été lancé le 16 septembre 2021 par Karima Rochdi, Arnaud Grosperrin, Valentin Lamielle, Christian Wernert, Robert Dard, Leila Hanouni et Gérard Ferrand.

Pour rappel, ce comité souhaite « promouvoir l’action portée par le président Emmanuel Macron pendant ce quinquennat et soutenir sa candidature quand elle sera annoncée. »

Ses membres se sont réunis ainsi que d’autres soutiens le mercredi 8 décembre 2021 afin de définir leurs objectifs et actions à réaliser durant les quelques mois qui nous séparent de l’élection présidentielle de 2022.

Aller à la rencontre des Bisontins

Son objectif est de « créer un lien direct avec les citoyens, dans les secteurs de Besançon Métropole », là où ils vivent, là où ils résident, aller à leur rencontre.

Le comité portera ses efforts prioritairement sur les secteurs « où l'abstention est la plus forte » en allant « à la rencontre des citoyennes et des citoyens sur leurs lieux de vie. »

Un questionnaire "5 ans de plus"

Via des réunions de proximité sur certaines thématiques, en faisant du porte-à-porte, et en remplissant avec les citoyens « le questionnaire « 5 ans de plus », qui fait le point sur le bilan du quinquennat passé et qui se projette dans les 5 années à venir via l’application nationale "Je m'engage" ».

Et en faisant remonter ces remarques, idées et besoins émis par les citoyens, au niveau national.

« Nous sommes avant tout un comité de terrain, dont la vocation est d’aller vers les citoyens, là où ils sont, là où ils vivent. Toute notre énergie va se déployer dans cet objectif » conclut le Comité.

Plusieurs comité de soutien à Emmanuel Macron ont émergé depuis la rentrée à différentes échelles du territoire. En novembre dernier, plusieurs élus, et ancien élus à l'instar de Jean-Louis Fousseret, ont annoncé également vouloir travailler à la réélection du président de la République avec différentes réunions de travail au niveau du Grand Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sondage – Êtes-vous pour ou contre le bannissement des voitures sur le pont de la République à Besançon ?

C'est une annonce de la maire de Besançon qui anime l'opinion publique depuis le 7 janvier dernier : à partir du printemps prochain, le pont de la République sera fermé à la circulation des voitures au grand dam des partisans de la voiture, mais au bonheur des associations cyclistes. Et vous, êtes-vous pour ou contre cette décision ?

Aucun pass sanitaire ne sera demandé lors des meetings politiques…

C’est une nouvelle qui va en faire grincer des dents plus d’un… Le Conseil constitutionnel (saisi par 60 députés de la France Insoumise) a validé ce vendredi 21 janvier 2022 le projet de loi concernant le pass vaccinal. Les sages ont toutefois refusé la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants.

Quatre députés du Doubs signent une tribune en faveur d’une « fin de vie libre »

Les Jeunes avec Macron (JAM) de Bourgogne-Franche-Comté ont rédigé ce mois de janvier 2022 une tribune afin de ramener dans le débat national la question du choix de la fin de vie. Fannette Charvier, Eric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier, députés du Doubs, ont co-signé cette dernière.

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Fermeture du pont de la République aux voitures : une idée « absurde » pour les élus de Besançon maintenant

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République à la circulation des voitures au printemps-été 2022. Une décision qualifiée d'"absurde" dans une lettre ouverte du 19 janvier écrite par Claude Varet, conseillère municipale de Besançon maintenant, qui appelle la maire à y renoncer en l'invitant à lancer "un grand chantier visant l’étude de toutes les mobilités."
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.38
ciel dégagé
le 24/01 à 18h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
89 %

Sondage