Le déficit public français attendu à 9,4% en 2021, annonce B. Le Maire

Publié le 01/06/2021 - 14:48
Mis à jour le 01/06/2021 - 15:42

Le déficit public français se creusera encore cette année pour atteindre 9,4 % du produit intérieur brut (PIB), a indiqué lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, du jamais vu pour l'économie française, conséquence de nouvelles dépenses engagées pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

 © FBK Bruno Le maire
© FBK Bruno Le maire

Ce déficit record "est lié à trois choses: la première c'est que nous reportons un certain nombre de dépenses de 2020 sur 2021 (...), (ensuite) parce que nous continuons à aider un certain nombre de secteurs et d'entreprises, même si progressivement nous allons supprimer ces aides, et en troisième lieu parce qu'il y a une partie du plan de relance qui est décaissé", a détaillé Bruno Le Maire sur France 2.

Le déficit public, qui comprend outre le déficit du budget de l'État celui de la Sécurité sociale et des collectivités locales, était prévu initialement à 8,5 % du PIB pour 2021, mais avait déjà été révisé à la hausse, à 9 %, début avril. Le seul déficit de l'Etat devrait atteindre 220 milliards d'euros, soit près de 47 milliards de plus que ce qui avait été budgété en loi de finances initiale, avait indiqué le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt dimanche à l'AFP.

  • Le déficit public français se creusera encore cette année pour atteindre 9,4 % du produit intérieur brut (PIB), a indiqué lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, du jamais vu pour l'économie française, conséquence de nouvelles dépenses engagées pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

Ce déficit record "est lié à trois choses : la première c'est que nous reportons un certain nombre de dépenses de 2020 sur 2021 (...), (ensuite) parce que nous continuons à aider un certain nombre de secteurs et d'entreprises, même si progressivement nous allons supprimer ces aides, et en troisième lieu parce qu'il y a une partie du plan de relance qui est décaissé", a détaillé Bruno Le Maire sur France 2.

Ce déficit "est la prolongation de l'effort que nous avons fait pour protéger notre économie et en même temps l'accroissement de cette relance économique que nous voulons pour avoir ce 5 % de chiffre de croissance qui reste notre objectif", a défendu Bruno Le Maire lundi.

Le gouvernement doit présenter mercredi un projet de loi de finances rectificative (PLFR) comprenant plus de 15 milliards d'euros de mesures d'urgence supplémentaires, qui serviront notamment au financement de l'activité partielle et à des aides ciblées pour les entreprises en difficulté. De nouveaux dispositifs d'aide aux entreprises en très grande difficulté ou d'allègement fiscaux pour les sociétés doivent aussi être présentés à cette occasion.

La dette publique gonflera elle à 117,2 % cette année, contre 115,1 % l'an dernier, a indiqué lundi Olivier Dussopt sur Public Sénat.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chômage en Bourgogne-Franche-Comté : baisse du nombre de demandeurs d’emploi de 3,1 % sur un an

La Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) et la préfecture de la Région Bourgogne Franche-Comté ont publié les derniers chiffres du chômage au deuxième trimestre 2021. On constate une baisse du nombre de demandeurs d'emploi dans les catégories A, B et C de 2,3 % sur le trimestre et de 3,1% sur un an.

Installation de l’OVI à Dijon : « une victoire collective » pour Marie-Guite Dufay

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, se réjouit que Dijon soit retenue pour accueillir le siège de l’Organisation internationale de la vigne et du vin. Cette décision a été officialisée ce lundi 25 octobre 2021 en présence du secrétaire d'État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

SIS recherche un agent de sécurité (H/F)

OFFRE D'EMPLOI • Entreprise spécialisée dans la production d’articles de maroquinerie, SIS apporte son savoir-faire et son expertise du travail du cuir à ses clients partenaires, présents sur les secteurs de la maroquinerie et de l’horlogerie. L’entreprise familiale a vu son effectif passé de 300 à 1 000 collaborateurs en 9 années, pour un CA de 60 millions d’euros.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.5
ciel dégagé
le 28/10 à 12h00
Vent
0.91 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
58 %

Sondage