L’équipe du FICA de Vesoul partage son expérience du Festival de Cannes

Publié le 19/05/2018 - 11:00
Mis à jour le 19/05/2018 - 10:52

L'équipe du Festival international des cinémas d'Asie de Vesoul était présente tout au long du Festival de Cannes jusqu'au 19 mai 2018 dans le cadre de la préparation de sa 25e édition en février 2019. Climat sécuritaire, rencontre avec des personnalités... Elle a partagé son expérience ! 

PUBLICITÉ

Après une 24e édition du Festival de cinéma d’Asie qui a remporté un très grand succès avec plus de 32 500 spectateurs, une centaine de longs-métrages venus d’une vingtaine de pays, les organisateurs ne voulaient manquer « sous aucun prétexte » la 71e édition du Festival de Cannes. 

Un festival sous tension ? 

Selon eux,le Festival se déroule sous haute surveillance : « police nationale et municipale, militaires, sociétés de sécurité, portails électriques, blocs de béton et gros pots de fleurs anti-véhicule bélier donnant au surnom du Palais des Festival, le « bunker », tout son sens« . La date symbolique du jour d’ouverture, le 8 mai, victoire des démocraties sur le totalitarisme, « démontrait, hélas, que la Liberté, l’Egalité et la Fraternité, valeurs fondamentales de notre civilisation sur lesquelles le Festival de Cannes fut créé en 1939, étaient menacées, une fois de plus, par les forces terroristes de l’obscurantisme« .

L’Asie présente parmi les grands du cinéma

Sur les 21 films en compétition au Festival de Cannes, sept viennent d’Asie, du Proche à l’Extreme-Orient. Trois réalisateurs Jia Zhang-ke (Chine), Kore-Eda Hirokazu (Japon) et Jafar Panahi (Iran) étaient venus à Vesoul au cours des différentes éditions du FICA.

Le festival d’Asie de Vesoul prend des contacts

Parmi les prises de contact les plus importantes décrochées par l’équipe du FICA : 

  • celles avec les institutions japonaises, pour la mise en place d’une rétrospective de films clés célébrant le 160e anniversaire de l’établissement officiel des relations diplomatiques entre la France et le Japon ;
  • le bref entretien avec Madame la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen, pour connaître les démarches protocolaires à effectuer pour l’inviter à venir à l’ouverture du 25e FICA Vesoul, pour marquer d’une pierre blanche le quart de siècle des Cinémas d’Asie ;
  • la rencontre avec l’actrice et réalisatrice libanaise Nadine Labaki, en compétition avec « Capharnaüm » pour lui proposer d’être la présidente du jury international du 25e FICA Vesoul.

Pour rappel, le FICA aura lieu du 5 au 12 février 2019.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.67
partiellement nuageux
le 23/05 à 3h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1020.58 hPa
Humidité
92 %

Sondage