Le FN impose des triangulaires à Besançon et Montbéliard

Publié le 24/03/2014 - 00:40
Mis à jour le 24/03/2014 - 11:50

A Besançon et à Montbéliard, le Front national sera présent au deuxième tour des municipales, alors que la gauche est en perte de vitesse dans le département. Le Haut-Doubs reste majoritairement à droite. Annie Genevard (Morteau) et Patrick Genre (Pontarlier) sont confortablement réélus.  A Maiche, le PS Jospeh Parrenin se fait ravir sa place de maire par Régis Ligier.

dsc_9934.jpg
Sophie Montel et Philippe Mougin imposent deux triangulaires à Montbéliard et Besançon ©Alexane

Le maire sortant de Besançon, Jean-Louis Fousseret (PS), est arrivé en tête du premier tour avec 33,63% des suffrages, devant le candidat UMP Jacques Grosperrin (31,64%) et le FN Philippe Mougin (11,76%).  Le FN, qui n'avait pas constitué de liste en 2008 impose ainsi une triangulaire au deuxième tour.

Le maire sortant, à la tête d'une liste d'union PS-PCF-EELV, devrait pouvoir bénéficier du report des voix du Parti de gauche et du divers gauche Frank Monneur. "La dynamique est de notre côté dans un contexte national et régional difficile avec une forte poussée du FN. La capitale régionale doit rester à gauche", a déclaré Jean-Louis Fousseret. En 2008, il avait été réélu dès le premier tour avec 56,8% des suffrages, alors que la droite était partie en ordre dispersé.

 Près de 17% pour  Front National à Montbéliard

A Montbéliard, terre ouvrière, berceau du constructeur automobile Peugeot, la candidate FN Sophie Montel a fait une percée en emportant 16,92% des votes.  La candidate UMP, Marie-Noëlle Biguinet, termine en tête avec 41,30%, devant le maire sortant PS de Montbéliard, Jacques Hélias (24,40%). Le candidat sans étiquette Ilker Ciftci obtient également un nombre de voies suffisant pour se maintenir au deuxième tour (10,47%).

À Valentigney, dans le pays de Montbéliard, la liste de gauche où le ministre de l'Économie Pierre Moscovici figure en troisième position est en revanche arrivée en tête au premier tour avec 47,11%, contre 43,32% pour la liste de droite. M. Moscovici est conseiller municipal à Valentigney depuis 1995 et il a pris la tête de l'agglomération de Montbéliard en 2008, jusqu'en juin 2012 où il avait été réélu député du Doubs après avoir été nommé ministre.

Le Haut-Doubs toujours à droite…

Dans le Haut-Doubs, terre d'agriculteurs et de travailleurs frontaliers traditionnellement à droite, le maire sortant de Pontarlier Patrick Genre (UMP) a été réélu dès le premier tour avec 64,49% des voix. Idem pour la députée-maire de Morteau Annie Genevard (UMP), réélue avec 67% des suffrages. A Maiche, le maire  socialiste Joseph Parrenin depuis 1995 cède sa place à Régis Ligier (56%). 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Rebond de l’épidémie de Coronavirus : « Il nous reste trois semaines pour agir »

Suite aux annonces gouvernementales, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a précisé l'application locale émanant du décret instaurant l’état d’urgence sanitaire à compter de ce samedi 17 octobre 2020. Masques, rassemblements festifs, interdiction des soirées étudiantes, visites sur rendez-vous dans les Ehpad, registre pour les restaurants... : voici les mesures actuelles et à venir pour ralentir la circulation du virus et éviter un couvre-feu.
EN DIRECT | Conférence de presse sur les mesures de lutte contre la COVID-19.

EN DIRECT | Au lendemain des annonces du président de la République, je m’exprime sur l’application des mesures destinées à lutter contre la COVID-19.

Publiée par Jean Castex sur Jeudi 15 octobre 2020

Covid-19 : un nouveau tour de vis qui concerne toute la France…

Commerces fermés de 21h à 6h dans neuf métropoles, attestations de déplacement et aides aux entreprises... Au lendemain de l'annonce choc d'un couvre-feu par Emmanuel Macron, le gouvernement a détaillé le tour de vis des nouvelles mesures prises pour lutter contre l'épidémie.

Jusqu’à 1000 euros de primes Covid attribuées par le conseil départemental du Territoire de Belfort

Le Département du Territoire de Belfort a connu, en cette année 2020, une crise sanitaire inédite et inattendue. Le président du conseil départemental du Territoire de Belfort, Florian Bouquet, a choisi d’attribuer des primes exceptionnelles aux agents ayant œuvré pendant le confinement. L’attribution de ces primes a été votée à l’unanimité à l’occasion de la séance publique du conseil départemental de mercredi 14 septembre 2020.

Report des régionales ? B. Retailleau réclame une décision fin 2020, A. Genevard invite à être « imaginatif »

Le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, attaché au "respect du calendrier électoral", a demandé mercredi 14 octobre 2020 qu'une décision soit arrêtée en "fin d'année" ou "tout début" 2021 sur un éventuel report des élections régionales et départementales à cause de la crise du Covid-19. De son côté, la députée du Doubs et vice-présidente LR de l'Assemblée nationale Annie Genevard déclare qu'il est encore trop tôt et met en garde contre de "possibles calculs politiciens" de la majorité présidentielle derrière un éventuel report.

« La lutte contre le capital et le patronat va continuer » : la phrase qui met en émoi la classe économique et politique de Besançon….

Polémique • Tout est parti de la conférence de presse donnée pour l'inauguration de la banderole "À bientôt j'espère" le 9 octobre 2020. Aline Chassagne a été épinglée pour une de ses citations, créant ainsi la polémique au sein de la classe politique et économique. L'adjointe à la culture de Besançon s'est expliqué lors du dernier conseil municipal...

Bourgogne Franche-Comté : l’équipe de campagne France insoumise prend la résolution de lutter « par tous les moyens possibles » contre les néonicotinoïdes

L’équipe régionale de campagne de la France insoumise pour les élections départementales et régionales s’est réunie mercredi 7 octobre 2020. Dans un communiqué du 10 octobre, elle annonce prendre acte du vote du 6 octobre 2020 à l’Assemblée nationale autorisant l’utilisation des néonicotinoïdes. Dans le même temps, l'équipe de campagne a adopté une résolution et propose à chaque citoyen de Bourgogne Franche-Comté de la signer.

Annie Genevard (LR) réélue première vice-présidente de l’Assemblée nationale

Jeudi 1er octobre 2020, à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire de ses travaux, l’Assemblée nationale a procédé au renouvellement annuel de son Bureau. Ainsi, hormis le président élu pour la législature, les postes des six vice-présidents, des trois questeurs et des douze secrétaires étaient à renouveler.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.34
nuageux
le 20/10 à 9h00
Vent
0.23 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
65 %

Sondage