Le "train de la relance" à Besançon mercredi 29 septembre

Publié le 28/09/2021 - 12:00
Mis à jour le 28/09/2021 - 17:06

Le programme •

Un "train de la relance"  sillonne la France du 6 septembre au 2 octobre 2021. Il passera par Besançon ce mercredi 29 septembre 2021 à la Gare Viotte. Des Rencontres #1jeune1solution sont également prévues à la maison de l'étudiant à Besançon.  

Le but ? Promouvoir le détail du plan de 100 milliards d’euros d’aide publique lancé il y a un an afin d’éviter l’étouffement de l’économie après la crise sanitaire. Fin août, quelque 47 milliards d’euros avaient été « engagés » sur des projets concrets dans le cadre du plan France relance. L’objectif du gouvernement est d’affecter « 70 milliards d’euros » d’ici à « la fin de l’année » selon le cabinet du Premier ministre Jean Castex.

Le "train-expo", chargé de "permettre aux Français de se saisir des opportunités offertes par France relance", notamment les dispositifs d’insertion professionnelle pour les jeunes,

Le train restera à Besançon une journée pour mettre à l'honneur deux priorités du plan #France Relance : l’emploi et la jeunesse, avec d’une part, un Village de l’emploi, où seront présents les principaux acteurs économiques et les entreprises qui recrutent dans la région, d’autre part, des Rencontres #1jeune1solution organisées au sein d’une université partenaire, en marge de chaque étape du train, pour présenter l’ensemble des mesures et aides à destination des jeunes.

le train de la relance : le programme à Besançon

  • Visite du train-expo, librairie positive, animations : voie A, Mercredi 29 septembre, 10h à 18h
  • Village de l’emploi : Mercredi 29 septembre, 13h à 18h. Plus d’infos ici
    • Horaires des débats en direct du studio Reporters d’espoirs dans le train : 12h, 14h, 15h30
  • Animations dans la voiture Mobilisation des énergies positives, dans le train :
    • Coaching avec Léa de Skyrock pour votre CV vidéo : Mercredi 29 septembre, 10h à 18h.
    • Ateliers : tout au long de la journée, La Ligue des optimistes de France vous propose des ateliers de développement personnel et des séances de coaching.
  • Les Rencontres #1jeune1solution, de 11H30 à 17H, dans le hall de la maison des étudiants sur le campus de la Bouloie

Dans le détail

Un train à quai, de 10H à 18H, composé de :

  • 1 voiture dédiée à France Relance : exposition présentant l ’ambition du plan à l’échelle nationale et ses résultats et bénéficiaires à l’échelon local ;
  • 1 voiture-studio radio en partenariat avec Reporters d’Espoirs et des médias locaux : elle accueille 3 heures de plateau en direct, avec des représentants de l’État, des acteurs locaux de la Relance et des porteurs d’initiatives positives ;
  • 1 voiture sur la « mobilisation des énergies positives», animée par le Printemps de l’Optimisme pour fédérer les acteurs locaux de la Relance.

Sur le parvis de la gare, un Village de l’emploi de 13H à 17H30 :

  • Animé par des conseillers Pôle Emploi en partenariat avec EDF et SNCF, le Village de l’emploi mobilise des entreprises locales qui recrutent et propose des ateliers et sessions de coaching. Des partenaires sont mobilisés : Cap Emploi, Mission locale de Besançon et Conseil régional de BFC.
  •  Les entreprises présentes au sein du job dating du Village emploi :ClubMed,EDF, ELIAD, AGES ET VIES, LOSANGE, APRR, SIS- entreprise bénéficiaire du plan de relance (recrutements en CIE Jeunes), PBTP, VIPP – entreprise bénéficiaire du plan de relance (aide à l’embauche TH), Kéolis Monts Jura, BONNEFOY, ANTOLIN, Police nationale, Armée de Terre, Armée de l'Air, Marine nationale, Gendarmerie, SNCF
  • En complément, Skyrock coache des jeunes pour réaliser des CV vidéo à bord du train.

Les Rencontres #1jeune1solution, de 11H30 à 17H, dans le hall de la maison des étudiants, 36 A avenue de l'Observatoire à Besançon

  • un espace d’information sur les mesures avec distribution de documentation « 1 jeune, 1 solution » et présentation de la plateforme jeunes www.1jeune1solution.gouv.fr
  • un espace animé par les conseillers Pôle emploi : accompagnement personnalisé des jeunes dans la recherche d'emploi, de job étudiant, de stage ou d'alternance.
  • un espace sur la "Promotion de l'entreprenariat et la création d'entreprise auprès des jeunes" animé par BPI France de 15h à 16h
  • un espace animé par le ministère de l'Agriculture sur les métiers de l'agriculture

Dans le studio Reporters d’espoirs

Animation des débats : Raphaëlle Duchemin

De 12H00 à 13H00 : La Bourgogne Franche-Comté, une région résiliente

  • Charles Rozoy, Champion paralympique de natation, habitant à Dijon.
  • Sandrine Vannet, Directrice Générale de SEB et DRH (Côte d’Or)
  • Nadine Munier, Maire de Vaivre et Montoille (Haute-Saône) : rénovation énergétique de bâtiments.
  • Béatrice Neel, Directrice de Restor’Tetras, Jura (39): projet de préservation écologique de la faune.
  • Journaliste invité : Bernard Payot, Directeur régional de l’Est Républicain Franche-Comté

De 14H00 à 15H00 : La France c’est… l’aventure gustative

  • Jean-Paul Buchillet, Directeur des Jardins de Cocagne de Mâcon en Saône et Loire : atelier et chantier d’Insertion en maraîchage biologique.
  • Christophe Bounot, président de l’association La ferme de Barboulotte en Côte d’Or : chantier d’insertion et alimentation en circuit court dans l’Auxois-Morvan.

De 15H30 à 16H30 : Oui, notre région a du talent !

  • Vincent Guichard, Directeur de Bibracte, site archéologique situé en Nièvre et Saône-et-Loire.
  • Damien François, Responsable de la Coopérative Forêts et Bois de L’Est – Agence Bourgogne Franche-Comté : gestion forestière, travaux sylvicoles, exploitation et commercialisation de bois bruts et transformés.
  • Pascal Coneau, Directeur de site, Sophysa, l’un des principaux acteurs sur le marché des implants crâniens pour traiter le traumatisme crânien, installé dans le Doubs.

"Déconcentration" des aides

Sur le total du plan, financé à 40 % par l’Union européenne, 35 milliards d’euros bénéficient directement à l’industrie, rappelle un bilan diffusé par Matignon. À fin août, 2,9 milliards d’euros ont permis, "par effet de levier, des investissements productifs à hauteur de 11,7 milliards" dans l’industrie, a précisé un conseiller de Bercy. Côté collectivités, 11 600 projets ont reçu des financements, dont 2 000 rénovations d’écoles, 1 300 kilomètres de pistes cyclables, 70 centres médicaux de proximité, ou des rénovations de bâtiments publics. Le plan a permis d’éponger des pertes de recettes de systèmes de transports en commun, comme à Limoges ou Châteauroux.

Très demandé, le dispositif de lutte contre les friches urbaines a retenu 500 projets, soit 1 365 hectares de friches qui seront réhabilités et dépollués, l’équivalent de 2 500 terrains de football. Une rallonge a été annoncée.

Les dispositifs destinés aux particuliers ont drainé 475 000 pour MaPrimeRenov (rénovation thermique des bâtiments) depuis le début de l’année, contre 192 000 sur l’année 2020, et 420 000 pour le bonus écologique ou la prime à la conversion automobile. Côté cohésion sociale, 2,6 millions de jeunes ont bénéficié d’aides pour l’emploi, l’insertion ou la formation.

Critiqué sur ce sujet, Matignon met l’accent sur la "déconcentration" des aides. Les sélections de projets retenus se sont faites via des comités locaux de pilotage, présidés par les préfets. Matignon confirme par ailleurs que le plan d’investissements annoncé par Emmanuel Macron le 12 juillet pour appuyer la relance dans des filières industrielles à haute valeur ajoutée serait présenté "dans les prochaines semaines".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

SIS recherche un agent de sécurité (H/F)

OFFRE D'EMPLOI • Entreprise spécialisée dans la production d’articles de maroquinerie, SIS apporte son savoir-faire et son expertise du travail du cuir à ses clients partenaires, présents sur les secteurs de la maroquinerie et de l’horlogerie. L’entreprise familiale a vu son effectif passé de 300 à 1 000 collaborateurs en 9 années, pour un CA de 60 millions d’euros.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.21
légère pluie
le 26/10 à 3h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
100 %

Sondage