Le gouvernement veut "maintenir" la possibilité de recourir au pass sanitaire "jusqu'à l'été" 2022

Publié le 29/09/2021 - 18:39
Mis à jour le 29/09/2021 - 18:39

Le gouvernement veut « maintenir la possibilité de recourir » au pass sanitaire « jusqu’à l’été » 2022, au-delà de la présidentielle, a déclaré son porte-parole Gabriel Attal mercredi, confirmant qu’un projet de loi en ce sens serait présenté le 13 octobre en Conseil des ministres.

 © D Poirier
© D Poirier

"Ce que nous voulons, ce que nous allons proposer au Parlement, c'est de maintenir pendant plusieurs mois encore, jusqu'à l'été, la possibilité d'y recourir", a-t-il indiqué à l'issue du Conseil des ministres, alors que la possibilité légale de mise en place du pass arrive à échéance le 15 novembre.

"Il faut se donner les moyens d'avoir la possibilité de recourir à des mesures, si c'est nécessaire, pour protéger les Français", a-t-il ajouté."Notre souhait, notre espoir c'est que ça ne soit pas le cas", a-t-il insisté.

Le gouvernement, qui s'interrogeait ces dernières semaines sur l'opportunité de prolonger cet outil de seulement quelques semaines ou plutôt de quelques mois, a donc décidé "d'enjamber l'échéance de l'élection présidentielle" afin de permettre, en cas de rebond épidémique, de "remettre le pass sanitaire dans le cadre d'une campagne où le Parlement ne siège plus".

Le Parlement est en effet censé terminer ses travaux en séance publique fin février 2022, en raison de la campagne électorale, même s'il peut resiéger si nécessaire.

"Notre souhait est toujours d'avoir le moins de contraintes pour les Français. L'enjeu pour nous n'est pas de dire que nous allons prolonger indéfiniment des contraintes" et "nous avons évidemment des raisons d'être optimistes grâce à la vaccination". "Mais les 18 mois qui se sont écoulés nous ont montré qu'il fallait toujours rester prudents et vigilants", a plaidé le porte-parole.

Un avant-projet de loi a été transmis au Conseil d'État qui va remettre un avis au gouvernement. Il va ensuite "y avoir une discussion parlementaire", a rappelé M. Attal, balayant les critiques des oppositions accusant l'exécutif d'étouffer le débat.

"Ca doit être le onzième texte de gestion de la crise sanitaire discuté au Parlement. Donc au contraire, le débat on l'a non seulement souhaité mais on l'a suscité avec ces textes de loi et c'est normal: on est en démocratie."

Le Parlement avait adopté dans la nuit du 25 au 26 juillet le dispositif du pass sanitaire instauré jusqu'au 15 novembre. Pour aller au-delà, un nouveau vote est nécessaire.

Le pass est devenu obligatoire le 21 juillet dans les lieux accueillant plus de 50 personnes. Il a ensuite été étendu aux hôpitaux sauf aux urgences, aux bars et aux restaurants, aux grands centres commerciaux sur décision préfectorale et le 30 août aux 1,8 million de salariés au contact du public.

Jeudi, il doit être étendu aux 12-17 ans.

Plus de 60.000 personnes ont à nouveau manifesté samedi en France contre le pass sanitaire, onzième acte d'une mobilisation hebdomadaire, en baisse constante depuis plusieurs semaines.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Animaux et chaleur : la Ville de Besançon rappelle les bons gestes 

En période de canicule, les animaux domestiques et sauvages peuvent souffrir des températures élevées. La Ville de Besançon, dans un communiqué du 27 juillet, explique que sensibles aux variations soudaines de température, il est essentiel d’appliquer des gestes simples pour les soulager et rendre cette période plus supportable.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.78
ciel dégagé
le 11/08 à 3h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
68 %

Sondage