Le guide Michelin dévoile son palmarès 2019 ce lundi...

Publié le 21/01/2019 - 10:50
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:10

A quelle sauce seront mangés les grands chefs ? Fin du suspense ce lundi 201 janvier 2018 dans l’après-midi avec le palmarès 2019 des Etoiles Michelin pour la France, qui promet de faire souffler un vent nouveau en distinguant de jeunes talents et plus rare, des femmes chefs.

illustration © FotographieLink via Pixabay ©
illustration © FotographieLink via Pixabay ©

Si les lauréats ne sont pas encore connus, le voile a été un peu levé sur cette sélection attendue avec appréhension dans le monde de la gastronomie.

Quelque "75 restaurants seront promus, dans les catégories 1, 2, 3 étoiles, ce qui est un record chiffré", a annoncé à l'AFP Gwendal Poullennec, le tout nouveau directeur international du guide Michelin.

L'an dernier, 57 nouvelles tables avaient été distinguées ou promues. Parmi elles: La Maison des bois de Marc Veyrat en Haute-Savoie, dans l'est de la France, et L'Hôtel du Castellet de Christophe Bacquié, dans le sud, toutes deux récompensées de trois macarons.

Derrière ces 75 nouvelles tables étoilées cette année, "c'est le reflet du grand dynamisme de la gastronomie en France, dans toutes les régions, avec des établissements portés par de jeunes talents très souvent entrepreneurs, qui ont pris des risques", a souligné le jeune patron, quelques jours avant sa première cérémonie à ce poste.

Quelques mots sur Gwendal Poullennec

Après quinze ans de maison, dont plus de trois ans au Japon, M. Poullennec a accédé à la tête du prestigieux guide en septembre, en remplacement du Franco-Américain Michael Ellis, parti travailler pour la chaîne d'hôtels de luxe Jumeirah, basée à Dubaï.

Il dirige désormais les 32 éditions du guide et supervise les inspecteurs, qui font et défont les réputations des tables du monde entier.

Pour cette nouvelle édition française, les inspecteurs du Michelin "ont réussi à dénicher des talents dans tous les coins de l'hexagone", a souligné le jeune patron, qui souhaite "continuer à faire évoluer le guide avec son temps". Comme en 2018, un grand nombre de chefs étrangers devraient figurer au palmarès, dévoilé à partir de 15h00 lors d'une cérémonie à Paris.

Pas de "quotas"

La grande nouveauté devrait venir de la "proportion inédite de femmes chefs" attendue sur le podium, après des années de polémique sur leur quasi-absence.

Parmi les 57 nouveaux étoilés en France en 2018, figuraient seulement deux femmes... qui travaillaient en tandem avec un homme. L'année d'avant, une seule femme figurait parmi les 70 nouveaux étoilés et aucune en 2016, signe d'un plafond de verre bien réel. Et à ce jour, le club très restreint des trois étoiles ne compte qu'une seule femme : la cheffe Anne-Sophie Pic.

Cette évolution à venir du palmarès n'est ni le fait de "quotas", ni d'un "abaissement de critères", a insisté M. Poullennec, mettant en avant une sélection misant sur la diversité, dans les styles de cuisine, les profils des chefs et les concepts d'établissement... avec par exemple, "beaucoup de tables de jeunes chefs qui se réimplantent en régions et proposent une cuisine inspirée par les terroirs".

Un nouveau prix pour valoriser "les métiers de l'ombre"

L'édition 2019 sera aussi l'occasion de valoriser "les métiers de l'ombre" via un nouveau prix récompensant le service, et un autre la sommellerie. Enfin, une récompense sera attribuée pour la première fois à un chef à la démarche durable.

Le Michelin comptait 621 restaurants étoilés en France l'an dernier, dont 28 trois étoiles, 85 deux étoiles (cinq tables promues) et 508 une étoile (dont 50 nouvelles tables).

Malgré les critiques et les polémiques dont il fait régulièrement l'objet, le guide rouge reste une référence dans le monde de la gastronomie. Il a opéré en 2017 des rapprochements avec le guide Parker, institution de la critique de vins, ainsi qu'avec le Fooding, qui promeut une cuisine plus jeune et branchée.

Créé en 1900 par les frères André et Edouard Michelin, à destination des automobilistes, le guide Michelin est aujourd'hui présent en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud. Le guide France 2019 sera disponible dès vendredi.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Un nouveau magazine sur la Haute-Saône débarque en kiosque

À travers son nouveau magazine "Haute-Saône authentique", Eric Lejeune rend hommage à la Haute-Saône. Disponible depuis vendredi 24 mai 2024 et jusqu’au mois de septembre chez les marchands de journaux du Doubs et de toute la Bourgogne – Franche-Comté, ce magazine de 100 pages décrit les différents aspects de ce département voisin.

“Le Tube à Essais” : qu’y a-t-il derrière ce nouveau projet du Hacking Health Besançon ?

En septembre 2024, Hacking Health Besançon lancera sa société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), baptisée "Le Tube à Essais". C’est dans le bâtiment Bioinnovation de Temis Santé que ce projet prendra vie, déjà soutenu par de nombreux partenaires, du domaine public comme la Région Bourgogne – Franche-Comté ou du privé.

Flamme olympique dans le Doubs : un très lourd dispositif de sécurité prévu le 25 juin

À l’occasion du troisième comité de pilotage relatif à la sécurité du passage de la flamme olympique dans le Doubs le 25 juin 2024, l’équipe préfectorale a tenu une conférence de presse lundi 27 mai, en présence des représentants des forces de l’ordre, afin de présenter les mesures de sécurité mises en place sur les différents sites du parcours.

Une cérémonie pour “donner du sens à l’héritage de la Résistance” à la Citadelle

À l’occasion de la journée nationale de la Résistance, une cérémonie commémorative a eu lieu lundi 27 mai 2024 à la Citadelle de Besançon aux poteaux des fusillés de l’Esplanade Denise Lorach en présence de la sous-préfete, de la maire de Besançon, de la rectrice d’académie et de nombreux élus et membres de l’autorité. 

3e Coupe du monde des jeunes bergers : la Bourgogne – Franche-Comté, hôte de la compétition

Du 25 mai au 1er juin 2024, c’est en France que se dérouleront les épreuves de la troisième Coupe du monde des jeunes bergers. Vingt-neuf candidats issus de 17 pays du monde entier joueront le prix de champion sur plusieurs épreuves. Ces épreuves sont réparties sur des étapes itinérantes, dont une à Charolles, en Bourgogne - Franche-Comté.

Sondage – Pensez-vous que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris sont une bonne chose pour la capitale et la France ?

Cet évènement international qui se tiendra pendant du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024 à Paris est le sujet de nombreuses critiques et inquiétudes, comme c’était le cas avant les JOP de Londres, de Rio ou de Tokyo : transports en commun, eau potable, sécurité, prix des billets et des logements, pollution, impact sur la population parisienne, budget, gentrification, conditions des bénévoles, etc. Et vous, pensez-vous que les JOP à Paris sont une bonne chose pour la France ? C’est notre sondage de la semaine.

Journée internationale d’action pour la santé des femmes : quels services existent-ils au CHU de Besançon ?

Cinq mois avant l’ouverture de son hôpital de jour santé de la femme, le CHU de Besançon veut démontrer à nouveau son engagement en la matière. Célébrée depuis 1987, la journée internationale d'action pour la santé des femmes le 28 mai 2024 donne l’occasion d’un tour d’horizon des outils et dispositifs qui existent pour les accompagner, quel que soit leur parcours de vie, à Besançon.

Journée du bien-être animal à Besançon : les associations invitées à se faire connaître…

La Ville de Besançon organisera une journée dédiée au bien-être animal le samedi 5 octobre 2024 entre 10h00 et 17h00 à l’Hôtel de Ville. Dans ce cadre, la collectivité met à disposition des associations qui luttent en faveur de la cause animale un espace d’échanges afin qu’elles puissent présenter leurs actions au public présent.
 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.7
couvert
le 29/05 à 3h00
Vent
1.28 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
89 %