Le Mipim, "concentration d'opportunités" pour Besançon

Publié le 16/03/2017 - 04:30
Mis à jour le 20/03/2017 - 13:54

Le Grand Besançon est devenu un habitué du "Marché International des Professionnels de l'Immobilier". En bonne place face à Dijon, Besançon dévoile ses atouts et ses projets, notamment celui de la cité internationale des savoirs et de l'innovation sur le pôle Saint-Jacques.

Saint-Jacques : Film du Grand Besançon présenté au Mipim 2017

Près de 22.000 visiteurs, 90 pays, 2.500 exposants. Le Mipim de Cannes est un des rendez-vous internationaux les plus regardés et les plus attendus dans le monde de l'économie, de l'immobilier, de l'urbanisme et de l'architecture. Ce salon s'ouvre dans un contexte porteur en France, où l'immobilier de bureaux - ventes et locations confondues - a attiré l'an dernier 29 milliards d'euros d'investissements, le plus important montant depuis 2007, selon l'étude Immostat.

"Loger le monde"

Alors que les villes s'adaptent aux défis de la croissance démographique et de l'efficacité énergétique et au bien-vivre ensemble, le thème cette année est "Loger le monde". Ce Mipim 2017 est aussi axé sur les bâtiments intelligents qui combinent une technologie respectueuse de l'environnement et une approche attentive aux besoins des utilisateurs.

Le Mipim, "accélérateur" de projets

Depuis ce mardi 14 mars et jusqu'à ce vendredi 17 mars 2017, les grands responsables de banque de fonds d'investissement, fonds souverains, d'architectes et promoteurs se croisent dans le palais des Festivals sur la Croisette. Alain Juppé pour Bordeaux, Gérard Collomb pour Lyon : de nombreux élus étaient présents ce mercredi 15 mars une des journées les plus intenses sur le salon. 

Ravi d'être bien placé "à l'entrée du salon", Dominique Schauss, vice-président au Grand Besançon a précisé que le Mipim avait permis de nouer de nombreux contact ces dernières années pour promouvoir le territoire. Mais 2017 a une saveur particulière pour lui avec le projet du pôle Saint-Jacques porté par la ville et par le CHRU de Besançon, propriétaire des lieux. "Nous avons eu une dizaine de rendez-vous ce mercredi avec des opérateurs potentiels susceptibles de répondre à ce vaste projet sur 7 ha qui abritera la bibliothèque universitaire une médiathèque mais aussi un centre des congrès un hôtel, des logements, etc. "(voir vidéo ci dessous) Pour moi, ce Mipim est une concentration d'opportunités…" explique l'élu. " 

Rencontrer des opérateurs pour Saint-Jacques

"Tout le monde est là. C'est le salon où il faut être. C'est un accélérateur de rencontres essentiel pour ce projet urbain et architectural d'ampleur…" renchéri Pierre-Yves Siramy, chef du projet Saint-Jacques pour le CHU. "C'est le lieu idéal afin de trouver des opérateurs susceptibles de se positionner avant l'appel à candidatures début avril…". Occasion aussi pour les professionnels d'appréhender la ville sous un autre angle et de voir tout le potentiel de Besançon et de sa région. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Besançon : deux boutiques proposent les menus des restaurateurs

En partenariat avec plusieurs organismes, le grossiste Métro a souhaité donner un coup de pouce aux restaurateurs du coin en ouvrant deux boutiques éphémères regroupant les menus des chefs du Grand Besançon. Fort de son succès, l'opération est renouvelée ce vendredi 26 et samedi 27 février 2021 pour la boutique au 58 rue des Granges Besançon (anciennement le K2).et samedi pour la seconde enseigne au sein des Galeries des Passages Pasteurs...

Jacob Delafon : la Région « à disposition » pour accompagner tout projet de reprise

Mardi, le groupe français Kramer a retiré mardi l'unique offre de reprise de l'usine Jacob Delafon dans le Jura. Alors que le gouvernement s'efforce de "renouer les liens du dialogue" entre le groupe américain Kohler et français Kramer, la présidente de Région espère encore trouver une issue favorable.

Grand Besançon Métropole : pas de hausse de la fiscalité en vue pour 2021

À l'instar de la Ville de Besançon, le Grand Besançon Métropole oriente son budget de telle sorte qu'aucune augmentation d'impôts n'est prévue en 2021 malgré l'impact de la crise sanitaire. Les orientations budgétaires seront discutées ce jeudi 25 février lors du conseil communautaire du GBM. Le vote définitif se tiendra le 8 avril prochain.

Intérim à Besançon… un an après le début de la crise sanitaire

En ce moment, quels sont les secteur d'activité les plus porteurs d'emplois à Besançon ? • Un an après le début de crise de la Covid-19, nous avons rencontré David Sauvan, co-gérant de l'agence intérim Temporis à Besançon pour connaître les secteurs d'activité les plus impactés par la crise, mais aussi les secteurs les plus porteurs d'emplois. Rencontre.

Ebéniste malvoyant, Sami Dubosc veut rendre sa manufacture plus "éco-responsable" à Besançon

Sami Dubosc, à la tête de la Manufacture Dubosc & Fils à Deluz, est ébéniste et atteint d'une rétinite pigmentaire ce qui le rend malvoyant. Malgré ce handicap, l'entrepreneur pratique son métier-passion avec du matériel et un espace adapté. Il a besoin d'un petit coup pour agrandir son entreprise et la rendre plus éco-responsable, nous explique-t-il le 22 février 2021.

Crédit Agricole Franche-Comté : participez à l’assemblée générale de votre caisse locale chez vous et en direct !

PUBLI-INFO • Chaque année, le Crédit Agricole invite ses sociétaires à participer à l'assemblée générale de leur caisse locale. Cette année, du 3 au 19 mars 2021, ce rendez-vous se déroulera dans un nouveau format en ligne pour respecter les mesures sanitaires. Pour autant, les participants pourront poser leurs questions et faire entendre leur voix en votant en ligne. Découvrez le calendrier des assemblées générales locales du Crédit Agricole Franche-Comté.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.48
partiellement nuageux
le 26/02 à 12h00
Vent
0.82 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
53 %

Sondage