Le Musée comtois de la Citadelle reçoit un don d'une collection de dessins de l'abbé Garneret

Publié le 15/05/2022 - 09:45
Mis à jour le 13/05/2022 - 17:14

La signature de la convention pour le don d’une collection de dessins de l’abbé Jean Garneret, entre l’association Folklore Comtois et le Musée comtois (Ville de Besançon) s’est déroulée ce vendredi 13 mai à la Citadelle.

L'abbé Jean Garneret © DR
L'abbé Jean Garneret © DR

Partenaire et soutien du Musée comtois depuis sa fondation, l'association Folklore comtois est propriétaire d'un vaste fonds de dessins réalisés par l'abbé Jean Garneret. Soucieuse de la préservation de ce fonds majeur, elle a déposé en février 2019 une première partie, puis l'intégralité des dessins dans les réserves du Musée comtois, à la Citadelle de Besançon. 

"L'acquisition de cet ensemble par le Musée comtois permet d'enrichir de manière exceptionnelle ses fonds, en cohérence étroite avec les axes de son projet scientifique et culturel", souligne la Citadelle dans un communiqué. "Cet ensemble de dessins est un témoignage historique et artistique précieux pour l'histoire de la Franche-Comté au XXème siècle." 

4 500 à 5 000 feuillets de Jean Garneret

Cette collection est constituée de dessins de divers formats sur feuillets libres, réalisés par Jean Garneret entre 1923 et 1998, concernant la Franche-Comté en grande partie. L'estimation quantitative du fonds est de 4 500 à 5 000 feuillets.
Ces dessins viennent compléter le fonds photographique produit par Jean Garneret et les membres de Folklore comtois, déjà donnés par l’association au musée en septembre 2007. Estimé à près de 60 000 clichés au moment de leur versement, ce fonds représente après inventaire un ensemble de 69 425 négatifs. 

La Citadelle précise que "cette dernière donation reflète la volonté de chacun de contribuer à la transmission, la conservation, la connaissance et la valorisation de ce pan de l'œuvre de l'abbé Garneret, qui fut à l'initiative de la création du Musée comtois, puis du Musée de plein air des maisons comtoises à Nancray." 

Jean Garneret (1907-2002), prêtre et ethnologue de terrain 

Jean Garneret naît le 21 avril 1907 à Clerval (Doubs). Son "amour des gens", à l'origine de sa vocation de prêtre, le conduit à collecter et enregistrer tout ce qui constitue la mémoire populaire comtoise. Armé de son stylo, de sa planche à dessin et de son appareil photographique, il sillonne la Franche-Comté et se forme à l'ethnologie de terrain. 

La collecte matérielle et immatérielle qu'il entreprend avec le soutien d'autres passionnés (paysans, architectes, étudiants, ...) sera à l'origine de la création de quatre musées entièrement consacrés au territoire, dont deux subsistent aujourd’hui. 

Décédé le 20 février 2002 à l'âge de 95 ans, Jean Garneret laisse derrière lui une œuvre considérable : éditions, archives sonores, dessins, photographies... Ce travail de préservation et de valorisation du patrimoine régional est aujourd'hui poursuivi par l'association Folklore comtois, dont il est le fondateur, ainsi que les musées de Besançon et de Nancray. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les musiciennes appelées à se faire connaître jusqu’au 9 février 2023

Musiciennes à Besançon (MAB) est un temps fort autour de la création féminine à Besançon mais aussi en Bourgogne Franche-Comté. À travers ce projet, Le Bastion, la Rodia et Mazette ! ont pour objectif de participer à l’accès en égalité à la pratique musicale, mettre en valeur la création féminine et dynamiser le territoire autour de ces préoccupations. L’appel à candidature est ouvert jusqu’au 9 février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

J-1 avant l’ouverture du festival Drôlement… avec le fondateur Hamid Asseila

À partir de jeudi 19 janvier 2023, un tout nouveau festival arrive dans le paysage bisontin pour le plus grand bonheur des zygomatiques des habitants. Créé par la société NG Productions, le festival Drôlement Bien, qui affiche avant même de commencer sa première édition, "complet" pour tous ses spectacles, propose d’autres évènements à mourir de rire… Sans oublier une fibre sociale très importante pour Hamid Asseila, fondateur du festival.

58e Concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon : les inscriptions sont ouvertes

Depuis mercredi 18 janvier, les candidat(e)s peuvent s’inscrire en ligne pour participer aux épreuves de présélection du 58e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon. Il est le seul concours de direction au monde ne faisant pas de sélection sur dossier (papier ou vidéo), mais lors d’auditions live, qui se dérouleront cette année à Besançon, Paris, Berlin, Montréal et Tokyo.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.36
couvert
le 31/01 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
94 %