Le pape chassé d'un vestiaire il y a quelques années

Publié le 23/09/2014 - 16:04
Mis à jour le 24/09/2014 - 09:56

L’ex-sélectionneur de l’équipe nationale argentine Alfio Basile a révélé dans un entretien télévisé qu’il avait jadis chassé le pape François du vestiaire de San Lorenzo, redoutant que l’archevêque ne déconcentre ses joueurs.

Insolite

L'incident remonte à 1998. M.Basile, surnommé "Coco" en Argentine, venait de prendre ses fonctions à San Lorenzo, alors dans une mauvaise passe. "Nous étions sur le point d'entrer sur le terrain, un curé entre dans le vestiaire. Je demande: "c'est qui ce curé" (Le président Fernando) Miele me répond: "tu vois Coco, c'est un curé qui vient à chaque rencontre et qui salue un à un les joueurs." Moi je ne voulais pas que quelqu'un vienne déconcentrer les joueurs, je lui ai demandé de faire sortir le curé", a raconté Alfio Basile lors d'un entretien à la chaîne de télévision TV Publica.

L'entraîneur a ensuite confié qu'il n'avait pas tout de suite fait le lien entre l'incident de 1998 et le pape. Un mois après l'élection de François, a poursuit M.Basile, hilare, "j'ai rencontré Fernando Miele dans un restaurant et il me dit: "tu as vu qui est le pape?" Je lui réponds: Bien sûr, le monde entier sait que le pape est argentin. "Non, me dit-il, c'est Bergoglio, le curé que tu as viré du vestiaire de San Lorenzo".

Alfio Basile a affirmé qu'il comptait se rendre au Vatican pour parler de l'anecdote avec l'ancien archevêque de Buenos Aires. Le pape François ne cache pas qu'il est attaché depuis son enfance à San Lorenzo, club populaire de Buenos Aires.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Manifestation contre l’antisémitisme à Besançon : qui vient, qui ne vient pas ?

Jeudi 9 novembre, la Licra Besançon - Franche-Comté a lancé un appel à manifester dimanche 12 novembre à 15h00 à Besançon contre l’antisémitisme, comme à l’appel de la présidente de l’Assemblée nationale et du président du Sénat. Depuis l’annonce, plusieurs politiques ont exprimé leur volonté d’y participer… ou pas.

Une congrégation catholique condamnée pour travail dissimulé

La congrégation Famille missionnaire Donum Dei a été condamnée à Épinal pour travail dissimulé de femmes étrangères. Les Travailleuses missionnaires de l’immaculée étaient réparties sur les sites de Marseille, La Grâce-Dieu, Domrémy-la-Pucelle, Lisieux, Menton, Ars-sur-Formans, Lourdes, Toulon et Besançon.

François Hollande à Besançon : “Anne Hidalgo doit présenter le plus vite possible ses propositions”

Ce mercredi 15 décembre, François Hollande était à la librairie L’Intranquille à Besançon pour dédicacer son livre Affronter (Éd. Stock). Il en a profité pour échanger avec des jeunes, particulièrement nombreux au rendez-vous, sur l’expérience d’être candidat à l’élection présidentielle et conseillé à la candidate du PS Anne Hidalgo de présenter « le plus vite possible » ses propositions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.66
nuageux
le 12/04 à 18h00
Vent
1.13 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
66 %