Alerte Témoin

Le prix du pétrole remonte légèrement

Publié le 23/04/2020 - 17:37
Mis à jour le 23/04/2020 - 17:20

Le cours du pétrole, qui continue d'être affecté par l'épidémie de covid-19 - les stocks sont pleins et la demande effacée - a légèrement augmenté ce jeudi 23 avril 2020 au matin. Mais la situation reste difficile et la remontée en mai, improbable.

pétrole
Illustration ©DP

Ce jeudi matin, le cours de brut américain WTI progressait de 3,5% à 14,27 dollars le baril tandis que le Brent de la mer du Nord gagnait 2,60% à 20,90 dollars le baril dans les premiers échanges en Asie.

Les marchés étaient relativement calmes après les sessions dignes de montagnes russes de ces derniers jours, au cours desquelles le pétrole américain s'était retrouvé en territoire négatif pour la première fois de son histoire.

Confinement et effondrement du prix du pétrole

Le prix de l'or noir s'est effondré ces dernières semaines sous l'effet des confinements et restrictions aux voyages instaurés dans le monde entier pour lutter contre la pandémie de coronavirus. La demande mondiale s'est réduite comme peau de chagrin et les installations de stockage sont saturées.

Le WTI pour livraison en juin a bondi de 19% mercredi après les déclarations du président américain Donald Trump qui a prévenu avoir donné ordre de "détruire" toute embarcation iranienne qui s'approcherait de façon dangereuse de navires américains dans le Golfe, région-clé pour le transport du pétrole.

Grosses réserves aux Etats-Unis

Selon Washington, onze vedettes rapides des Gardiens de la Révolution de l'Iran ont croisé à plusieurs reprises la proue et la poupe de navires américains patrouillant dans le Golfe, "à distance extrêmement rapprochée et à grande vitesse".

Aux États-Unis, les réserves de brut ont gonflé de 15 millions de barils (MB) la semaine dernière pour s'établir à 535 MB, selon un rapport diffusé mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

A Cushing dans l'Oklahoma en particulier, où sont stockés les barils servant de référence au WTI, les réserves ont augmenté de 5 MB et s'approchent de leur maximum.

Les réserves américaines d'essence et de produits raffinés ont aussi augmenté, tandis que la consommation hebdomadaire a dégringolé de plus de 25% sur un an alors que la population est confinée.

Improbable reprise en mai

Selon les analystes, les tensions géopolitiques n'auront pas d'effet durable si les réserves sont pleines.

"Une remontée des prix dépend uniquement d'une action coordonnée immédiate de l'OPEP pour limiter la glissade vers le bas et/ou d'une vive et improbable reprise de la demande en mai", a estimé Stephen Innes, stratégiste chez AxiCorp, faisant référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et à leurs alliés qui sont tombés d'accord en avril pour réduire leur production de 10 mb/j pour tenter de revigorer les marchés.

Mais les experts avaient considéré ce niveau insuffisant pour compenser la baisse de la demande induite par le coronavirus, apparu en Chine en décembre, et les prix ont poursuivi leur déclin.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Métiers d’Art : Émilie Barbier, ébéniste bourguignonne remporte le prix régional

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région BFC organise, chaque année, le prix métiers d’art, à destination des professionnels des métiers d’art, qu’ils soient chefs d’entreprises ou salariés d’une entreprise immatriculée au Répertoire des Métiers. C'est Emilie Barbier, ébéniste dans l’Yonne qui a obtenu le prix régional 2019.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.61
    légère pluie
    le 19/09 à 9h00
    Vent
    3.1 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage