Le taux du Livret A va être abaissé à 1,75% au 1er février

Publié le 13/01/2013 - 11:35
Mis à jour le 13/01/2013 - 11:35

Le taux de rémunération du Livret A va être abaissé à 1,75% au 1er février, contre 2,25% actuellement, au terme d’un compromis conclu par le ministre des Finances, Pierre Moscovici, et le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, croit savoir le Journal du Dimanche (JDD).

Le journal, sans citer ses sources, précise que "M. Moscovici doit annoncer sa décision demain (lundi, ndlr) ou mardi matin".  "Une réunion au sommet a eu lieu vendredi matin entre le ministre de l'Economie et le gouverneur de la Banque de France. Pierre Moscovici et Christian Noyer n'ont pas eu de mal à trouver un consensus", a relevé le JDD, ajoutant: "Ce sera finalement 1,75%!"

Bercy n'a pas souhaité faire de commentaires. Publié jeudi, le chiffre de l'inflation pour décembre (1,2% sur un an hors tabac) devrait induire une baisse du taux du Livret A de 2,25% à 1,50%, si la formule prévue par la loi est appliquée à la lettre. Cette décision appartient au gouverneur de la Banque de France, qui peut toutefois recommander au gouvernement d'y déroger au nom de "circonstances exceptionnelles" ou de la sauvegarde du "pouvoir d'achat des épargnants".

C'est précisément ce que souhaite le gouvernement, qui prône une baisse du taux moins marquée que celle prévue par la formule légale, selon plusieurs sources proches du dossier. D'où les tractations intenses avec Christian Noyer, qui a jusqu'au 15 janvier pour se prononcer.

L'évolution du taux du Livret A est un sujet éminemment politique, une baisse marquée étant susceptible de susciter la grogne des épargnants, dans un contexte économique déjà difficile. Cette baisse du taux de rémunération va intervenir alors que le plafond du Livret A vient d'être relevé, en deux fois, de 50% pour le porter à 22.950 euros depuis le 1er janvier.

Une première hausse au 1er octobre, couplée à un doublement du plafond du Livret de développement durable (LDD), a provoqué un afflux record de 21,3 milliards d'euros de collecte sur ces deux produits en octobre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.83
couvert
le 01/03 à 12h00
Vent
4.32 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
80 %