L'école Montessori ne fermera pas !

Publié le 26/08/2015 - 08:55
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:05

Excellente nouvelle pour l'école Montessori à Besançon. Cet établissement était menacé de fermer avant la prochaine rentrée des classes le 1er septembre 2015. Finalement, l'école a pu rebondir et trouver un local pour accueillir les élèves ! 

 ©
©

Suite a? la me?diatisation de sa situation tre?s critique de l'école Montessori au printemps dernier, la proprie?taire du 7 rue Andrey, dans le quartier Saint Claude a? Besanc?on, a propose? une partie de son local, qui he?berge de?ja? un e?tablissement d'enseignement supe?rieur prive?, le cours Biomedal. 

L'e?cole est en train de s'installer en rez-de-jardin dans un espace inte?rieur de 200m2 aux normes d'accueil du public avec un bel exte?rieur de 600m2. 

L'e?cole, rebaptise?e Ecole Montessori Grandir Ensemble a? l'occasion du de?me?nagement, dispose donc enfin d'un local lui permettant d'accueillir deux ambiances de classe (3-6 ans et 6-10 ans) d'une vingtaine d'enfants chacune. 

Des inscriptions sont toujours possibles 

L’Ecole Montessori Grandir Ensemble accueillera a? la rentre?e une vingtaine d’enfants de 2,5 ans a? 9 ans, venant de Besanc?on et des alentours. Ils seront accompagne?s au quotidien par deux e?ducatrices forme?es a? la pe?dagogie Montessori et une assistante, ainsi que par de nombreux be?ne?voles lors d’ateliers et des re?cre?ations.

À ce jour, il reste des places dans la plupart des tranches d'a?ge. Les inscriptions sont toujours ouvertes et sont e?galement possibles en cours d'anne?e. 

Un projet ouvert a? tous 

L'e?cole est ge?re?e par l'association EMBRE (Education Montessori a? Besanc?on : pour le Respect de l’Enfant) cre?e?e en juillet 2008. Ce projet, ne? d'une initiative porte?e par des parents dans la continuite? de structures multi-accueil telles que l'Antenne Petite Enfance, "nous avait semble? avoir alors toute sa place a? Besanc?on, la plupart des grandes villes de France accueillant une e?cole Montessori. Un des piliers de notre action est d’ouvrir cette expe?rience a? tous, en permettant a? chaque personne inte?resse?e par l’e?ducation de pouvoir de?couvrir une autre approche et s’approprier les e?le?ments qui lui conviennent." Ainsi, l’e?cole accueille re?gulie?rement des professionnels de l’enfance qui viennent observer et e?changer afin d’ame?liorer leurs pratiques. De nombreux parents assistent a? la mise en œuvre de la pe?dagogie, soit a? travers l’e?cole, soit lors d’ateliers ou? ils peuvent observer, et ainsi trouver des e?le?ments pour avancer dans la construction de leur parentalite?.

Une forte dynamique associative

De nombreux bénévoles apportent depuis l’ouverture de l'école leur concours au bon déroulement de son fonctionnement : présence aux récréations, proposition d’ateliers variées : jardin, arts plastiques, anglais, poterie, peinture, vidéo, musique...
En cette fin de mois d'août, une vingtaine de personnes contribuent à la réalisation des travaux d'aménagement des locaux. Les peintures ont pu être refaites, certains sols changés, des meubles ont également pu être réalisés sur mesure, afin d’accueillir au mieux les enfants.
Cette dynamique associative sur laquelle l’école permet à l’école d'avoir des tarifs accessibles au plus grand nombre de familles. Ceux-ci sont parmi les plus bas des écoles Montessori en France.
Une inauguration de ce nouveau local permettra bientôt à tous ceux qui le désirent de prendre connaissance des lieux et de découvrir la pédagogie Montessori.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’université de Franche-Comté pilote un projet d’analyse sur l’intégration des migrants en Europe

Avec 12 partenaires venus des quatre coins de l'Europe, l'Université de Franche-Comté va analyser les processus d’intégration des migrants. Ce projet, d’un budget de 150.000 euros, est financé par le programme Europe pour les Citoyens du 1er mars 2021 au 31 août 2022. À terme, des recommandations seront proposées aux différentes institutions européennes.

Conseil départemental de l’Education nationale : FSU et FO boycottent l’instance de ce mardi

Les représentants FSU et FO au conseil départemental de l'Education nationale (CDEN) du territoire de Belfort ont décidé, ce mardi 6 avril de ne pas siéger dans cette instance avec le Préfet et le Conseil départemental dont l'ordre du jour était l'organisation de la rentrée 2021 dans le premier et le second degré.

Changement climatique : la Ville de Besançon démarrent les chantiers de rénovation dans les écoles et les crèches

Dans le "budget climat" 2021 de la Ville de Besançon voté en conseil municipal mercredi dernier, figure le nouveau schéma des écoles et des crèches. Il consiste en une amélioration thermique de ces établissements les protégeant ainsi du changement climatique et à diminuer leur consommation énergétique. Les premiers chantiers commenceront en juillet prochain.

Confinement : un accueil à Besançon pour les enfants des personnels de première ligne

Pour certaines catégories professionnelles, un accueil des enfants sera garanti. Le ministère de la Santé parle "d’un service de garde adapté à chaque territoire pour que les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire puissent faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner."

Dans le Doubs, les principaux clusters des variants ont pour origine le milieu scolaire

La souche "classique" de la Covid-19 ne représente plus "que" 5% des cas dans le département du Doubs (7,5% au niveau national). 82 % des contaminations proviennent du variant Britannique et et peu plus de 11 % des variants sud africain et britannique. Selon l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, les principaux clusters sont détectés en milieu scolaire devant la sphère professionnelle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.1
couvert
le 18/04 à 15h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
52 %

Sondage