Alerte Témoin

Philippot (FN) : Sarkozy apporte "un soutien implicite" au PS

Publié le 03/02/2015 - 16:27
Mis à jour le 03/02/2015 - 17:52

En déplacement à Seloncourt, Florian Philippot, vice-président du Front national a estimé que Nicolas Sarkozy apportait "un soutien implicite" au candidat PS à l'élection legislative partielle dans le Doubs. Le N°2 du FN, venu soutenir la candidate Sophie Montel a estimé  que les élécteurs de la 4e circonscription du Doubs avaient la possibilité de mettre "une sacré rouste" à François Hollande

recemment_mis_a_jour17.jpg
Florian Philippot à Seloncourt dans le Doubs ce mardi 3 février 2015 pour soutenir Sophie Montel ©LG

Pas d’accord

Il est venu soutenir Sophie Montel, en laissant entendre que le Front National avait toutes ses chances au second tour.

Nicolas Sarkozy a dit ''Liberté, mais pas FN'': liberté de voter socialiste. En gros, Nicolas Sarkozy a mis ses électeurs UMP en semi-liberté.Ils ne sont pas sous contrôle judiciaire mais sous contrôle électoral, priés et sommés de bien vouloir voter socialistes", a commenté le N°2 du parti. Selon lui, "l'UMP en tant que parti qui porte une idéologie n'existe plus, ce n'est simplement plus qu'une écurie d'égos, de petits chefs,  de guérilla permanente".

"Nicolas Sarkozy n'a aucune autorité, il n'est pas capable d'imposer une ligne et lui-même n'est même pas clair", a jugé le numéro 2 du FN. Florian Philippot  en marge d'un déplacement en soutien à la candidate FN Sophie Montel, qui affrontera dimanche le candidat socialiste Frédéric Barbier lors d'un duel au second tour de l'élection législative partielle dans la quatrième circonscription du Doubs. 

Mardi, à quelques heures d'un bureau politique de l'UMP censé arrêter une position commune après l'éviction du candidat UMP au premier tour, Nicolas Sarkozy a affirmé devant ses parlementaires qu'il fallait dire "non au FN". Mais en même temps, il a proposé de "laisser les électeurs choisir"

Mettre "une sacré rouste" à François Hollande 

Après une séance de distribution de tracts dans les rues de Seloncourt avec Sophie Montel, Florian Philippot a estimé que "la victoire dimanche serait une très belle surprise, mais qu'elle est possible", car "la dynamique est incontestablement du côté du FN". 

"On a bon espoir de conquérir cette circonscription", a renchéri Mme Montel. "Nous avons des réserves de voix chez les abstentionnistes et chez les électeurs de l'UMP, dont un bon nombre ne suivront pas les consignes nationales, car ils ne veulent pas des socialistes".

Les électeurs de la 4e circonscription du Doubs "auront la possibilité de mettre une sacrée rouste à François Hollande, à son équipe et au système", a déclaré Florian Philippot. 

(avec l'AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.09
    ciel dégagé
    le 05/08 à 18h00
    Vent
    2.77 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    44 %

    Sondage