Législatives 2024 : nos questions à Benoît Vuillemin

Publié le 25/06/2024 - 17:00
Mis à jour le 27/06/2024 - 14:50

RENAISSANCE • Quelles sont les motivations des candidates et des candidats aux élections législatives 2024, dont le premier tour se déroulera dimanche 30 juin ? Quels sont les points clés de leurs programmes ? Quel message ont-ils à adresser aux électrices et au électeurs ? maCommune.info a posé ces aux questions aux candidat(e)s. Ce mardi, Benoît Vuillemin, candidat Renaissance dans la 2e circonscription du Doubs, nous répond.

La consigne principale donnée à chacun(e) des candidat(e)s était de répondre à nos 3 questions en 6 minutes maximum. Certains ont choisi d’utiliser moins de temps. De plus, aucun découpage des propos d’aucun(e) candidat(e) n’a été réalisé, ils sont publiés dans leur totalité.

Benoît Vuillemin a 50 ans, il est célibataire et père de deux jeunes filles de 18 ans. Sa profession : dirigeant d’entreprises dans le commerce depuis 30 ans. Ce candidat est "tombé" dans la politique depuis son plus jeune âge avec un père maire de Saône et co-fondateur de la communauté d’agglomération du Grand Besançon. "Dès les années 84, j’entendais souvent parler politique, mais c’est plus quand j’avais 16-17 ans, aux côtés de Michel Jacquemin, alors député centriste de la 2e circonscription du Doubs", nous dit-il.

Ensuite, Benoît Vuillemin s’est impliqué dans la campagne de Nicole Weinman alors candidate à la mairie de Besançon en 2001, en tant que directeur de campagne. Il a ensuite été le directeur de campagne de Jean-Louis Fousseret lors des deux mandats à Besançon.

À son tour, il décide d’être lui-même candidat aux élections législatives en 2012 "et j’étais déjà dans le thème trans partisan avec la droite républicaine et la gauche sociale démocrate", précise-t-il.

Dès qu’Emmanuel Macron est arrivé sur le champ politique, "j’ai fait parti des fondateurs et des premiers adhérents En Marche".

Aujourd’hui, Benoît Vuillemin occupe les fonctions de maire de la commune de Saône et de vice-président de Grand Besançon Métropole en charge de l’Attractivité et du rayonnement, du tourisme, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Législatives 2024

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.11
partiellement nuageux
le 14/07 à 06h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
81 %