La sélection des 12 coups de coeur des libraires de Besançon pour cet été

Publié le 04/07/2023 - 14:01
Mis à jour le 06/07/2023 - 15:18

Nous avons rendu visite à des libraires de la boucle à Besançon pour qu’ils nous fassent part de leurs coups de cœur littéraires de cet été à lire sur la plage, au bord de la piscine, au sommet d'une montagne, en voiture, en train, en avion ou tout simplement à la maison. Feel-good, polar, science-fiction, BD, jeunesse… le plus difficile sera de choisir !

 © Lilou B.
© Lilou B.

L’Intranquille  - Les coups de cœur de Célia

Bienvenue à la charmante pension de Cecilia Duenas, Mamen Sànchez, éditions Nani, février 2023

On s’évade en Espagne, pour atterrir au cœur d’un pavillon perdu quelque part aux abords du Manzanarès. Après un divorce difficile, Cecilia, 40 ans, décide de tout plaquer pour se consacrer à la rénovation de la maison héritée de ses grands-parents. Contre toute attente, elle décide de faire de l’endroit une pension pour étudiantes de bonne famille. "Un projet tranquille à la base qui se révèle plus mouvementé que prévu, puisque ces 3 étudiantes pleines de vie au caractère bien trempé n’entendent pas respecter toutes les règles de la maison… ", sourit Célia. Une histoire d’amour et de famille sous le soleil espagnol, le roman parfait pour l’été en somme ?

Le fermier qui parlait aux carottes et aux étoiles, Julia Mattera, éditions J’ai Lu, juin 2022 (Poche)

Changement de décor. On se plonge dans le quotidien de Robert, un fermier râleur et introverti de 50 ans, qui ne supporte que sa sœur et ses petits neveux avec qui il tient une ferme-auberge. "Moins il parle aux gens, mieux il se porte", résume Célia. Ses seules préoccupations : son jardin et sa cuisine. "Sauf qu’un jour, sa sœur décide de lui coller dans les pattes un jeune apprenti de 15 ans, qui va contre toute attente réussir peu à peu à percer sa carapace et à le faire s’ouvrir au monde qui l’entoure", développe-t-elle. "Une jolie histoire sur la différence, sur l’amitié et sur le dépassement de soi, avec des personnages super attachants", assure Célia. Un récit court et léger à emporter partout dans son sac de voyage (en format poche aux éditions J’ai Lu).

Les Sandales d’Empédocle – les coups de cœur de Jean-François et Aurélie

Les voyages forment la jeunesse, Lily-Belle de Chollet, éditions Nathan, juin 2023 (jeunesse, à partir de 14 ans)

On s’élance sur la route des vacances aux cotés de cinq amis qui décident de partir en road trip sur les routes de France à bord d’un van à l’issue de leur année de classe prépa. Super projet sur le papier. Sauf que le van tombe en panne, et leurs vacances, elles, tombent à l’eau. Quand l’oncle sympa mais un peu lourd de Luc leur propose de leur prêter sa voiture pour s’installer dans la maison de ses grands-parents, les vacances prennent une tournure pour le moins cocasse. D’un côté les fêtes, baignades et apéros rythment avec légèreté leur quotidien dans la maison, de l’autre les déboires de la vie en communauté mettent leur amitié à l’épreuve des tensions. "J’ai choisi ce livre pour son histoire accrocheuse et son thème qui parle à tous : celui des vacances entre amis, et mine de rien des risques qui vont avec", explique Aurélie. Une histoire pour dédramatiser les petits imprévus des vacances, qui plaira surtout aux plus jeunes.

Lonely Betty, Joseph Incardona & Thomas Ott, éditions Finitude, avril 2023

Direction les Etats Unis, au cœur d’une petite ville du Maine. Betty Holmes ne dit mot depuis un drame personnel survenu il y a 50 ans. Aujourd’hui, elle fête son centenaire. Lors de la fête organisée pour elle, cette ancienne institutrice retrouve la parole pour faire une étrange révélation. Elle concerne la disparition restée inexpliquée de trois enfants parmi ses anciens élèves ayant eu lieu soixante ans auparavant. L’institutrice affirme qu’elle sait où sont cachés les corps grâce au témoignage du petit Stephen, un ancien élève extrêmement doué aux écrits pour le moins mystérieux... "On est sur un vrai roman d’atmosphère, qui rend un bel hommage au polar américain", souffle Jean-François. L’occasion de redécouvrir le genre dans un récit court et illustré en l’honneur du célèbre écrivain américain maitre du genre.

Mine de Rien – les coups de cœur de Thierry

La Ride, Simon Boileau & Florent Pierre, éditions Dargaud, mai 2023 (BD)

Tous en selle ! On suit l’itinéraire de deux copains lassés de la vie fatigante et anonyme à Paris, et qui sur un coup de tête décident d’enfourcher leur vélo pour descendre jusqu’à Dijon. Une épopée de 500km de villes en villages sur les petites routes de campagne, voilà une histoire où on prend son temps, on s’arrête souvent, on parle aux gens, on s’entraide aussi. "Un récit hyper bien dialogué, très drôle, à la fois rythmé et nonchalant, comme une bouffée d’oxygène qui fait du bien en ce moment", tels sont les mots élogieux de Thierry pour parler de la première BD très réussie de ce jeune duo d’auteur-dessinateur fans de cyclisme. Une ôde à l’amitié au dessin très coloré, à savourer d’une traite sur la route des vacances. A vélo ?

    Audrey Hepburn, Eileen Hofer & Christopher, éditions Michel Laffont, juin 2023

La scénariste Eileen Hofer et le dessinateur Christopher s’associent pour offrir en images le récit retraçant l’histoire de cette actrice mythique des années 50/60, de sa naissance aux dernières années de sa vie. L’histoire d’une petite fille qui a grandi en Europe pendant la guerre d’un père sympathisant nazi et d’une mère baronne néerlandaise, avant de partir pour les Etats Unis, là où décollera sa carrière d’actrice. Elle se consacrera par la suite à son combat avec l’UNICEF pour le droit des enfants. La force de cette bande dessinée selon Thierry ? "Le dessin de Christopher est absolument magnifique. Très classe, très fin, à l’image de la star". L’occasion de se (re)plonger dans l’histoire et la personnalité de l’icône à travers une biographie parue pour la première fois en version BD.

BD Fugue – les coups de cœur de Léo et Michael

    Frontier, Guillaume Singelin, éditions Rue de Sèvres, collection Label 619, avril 2023 (BD)

L’énorme coup de cœur BD de Léo et Michael pour cet été ? Frontier, ou comment marier tout en couleurs et en détails la science-fiction et l’écologie. Alors que l’espèce humaine se lance dans une course à l’industrialisation du cosmos, on assiste à la rencontre fortuite entre une scientifique de renom en désaccord avec sa direction, une ancienne mercenaire en crise existentielle et un mineur qui n’a jamais connu la Terre. Une fable écolo SF, fourmillant de détails tant dans les décors que dans les traits des personnages. L’écriture, elle, est assez subtile pour n’être "ni moralisatrice, ni culpabilisante", assure Léo, qui renchérit : "C’est une œuvre très accessible. Quand on n’est pas connaisseur ça peut être parfois lourd de rentrer dans certains univers SF. Ici l’écriture est très fluide, on comprend très vite la situation et les enjeux. C’est très agréable pour quiconque veut se lancer dans un récit SF sans s’attaquer à une narration trop abrupte et complexe". D’autant qu’il s’agit d’un récit complet, nul besoin donc de s’engager dans une longue série. Bref, idéal pour l’été !

    Les vies de Charlie, Aurélie Guarino & Kid Toussaint, éditions Dupuis, mai 2023 (BD) (à partir de 11 ans)

Dans une société futuriste, Charlie travaille dans une entreprise atypique. Tout est très cadré : il y a une heure pour écrire, une heure pour marcher, même une heure pour rire. Son job ? Encore plus étonnant : Charlie est chargé du recyclage des défunts. En lampe de chevet, en sac à main, en fleurs… tout objet qui nous est cher. Un jour, la question inopinée d’un petit garçon trouble son labeur quotidien. C’est le début d’un long voyage dans les méandres de l’entreprise de Charlie à la recherche de la réponse : que deviennent les âmes des défunts ? Un récit universel, dans une ambiance Pixar à deux niveaux de lectures, qui traite de thèmes importants et parfois difficiles comme le deuil, mais de manière positive. "C’est un livre, quand on le referme, on n’est pas du tout plombé, ça met la patate", résume Léo.

Réservoir Books – les coups de cœur de Bruno

    Le rapport chinois, Pierre Darkanian, éditions Le livre de poche, mai 2023

Jeune diplômé d’école de commerce cherche un emploi. Lorsque que Tugdual Laugier décroche un job en plein centre de Paris dans un gros groupe de consulting, il ne s’attend pas à se voir confier une tâche des plus mystérieuses : celle d’écrire un "rapport chinois". Las ! Le fameux "rapport" enfin terminé, une terrible malédiction s’abat sur tous ceux qui se risquent à l’ouvrir. Ce qui ne tarde pas à intéresser la police... Une "satire incroyable du monde travail contemporain et des sociétés de consulting qui pullulent de nos jours et sans qu’on sache vraiment ce qu’il s’y passe" vivement conseillée par Bruno. De surcroit bourré d’humour :"on hurle de rire à chaque page", assure-t-il. De quoi relativiser le bureau tranquillement allongé(e) dans son transat.

    Gagner la guerre, Jean-Philippe Jaworski, éditions Gallimard, collection Folio SF (Poche), parution en mars 2015, réédition en 2022

Nouvelle tirée de la série littéraire "Les récits du vieux royaume" (chaque nouvelle peut être lue indépendamment), "Gagner la guerre" met en scène un univers composé de différents royaumes qui passent leur temps à guerroyer. Dans la ville de Cuidela, on suit le destin d’un assassin entre querelles diplomatiques à l’Assemblée, batailles navales et coups de théâtres politiques. Un véritable "thriller dynastique à la Game of Thrones inspiré des récits du Moyen Age, de Machiavel, et également d’auteurs plus contemporains" explique Bruno. Et de préciser : "mais ici on oublie les elfes et les dragons, c’est de la fantaisie douce, avec des aspects très réalistes, ce qui donne l’impression de naviguer entre monde que l’on connait et monde imaginaire qui aurait pu appartenir à un passé lointain". Quant à l’écriture de son auteur, "Jaworski a une capacité incroyable à scénariser les intrigues, on ne voit jamais le coup venir, notamment les intrigues politiques", s’exclame Bruno. S’il s’agit là d’un beau pavé, "on ne voit pas passer les 1000 pages, on démarre et puis on se laisse complètement porter." De quoi y passer l’été.

Forum – les coups de cœur de Carmen et Marion

    Nous les surhumains, Jean-Marcel Erre, éditions Rageot, février 2023 (jeunesse à partir de 12 ans)

Une jeune fille se réveille dans le cabinet du dentiste avec un couteau ensanglanté à la main et un cadavre à ses pieds. Que s’est-il passé ? Elle-même n’en sait rien, elle a tout oublié. Son nom, son passé, elle ne reconnait rien du monde qui l’entoure. Ici commence sa quête pour comprendre qui elle est et ce qu’il s’est passé, aux côtés d’un mystérieux jeune homme qui décide de l’aider. Un "roman original de science-fiction parodique au ton humoristique et aux personnages très attachants", énonce Carmen. Bref, une "dystopie à la fois intéressante et très agréable à lire" qui saura captiver les plus jeunes.

    L’été où Elodie, Kate Riordan, éditions 10/18, juin 2023 (Poche)

On plonge enfin dans un thriller psychologique mettant en scène l’histoire de Sylvie, une mère contrainte de retourner dans sa maison de Provence où elle n’a plus mis les pieds depuis la disparition inexpliquée de sa fille ainée Elodie quinze ans plus tôt. Alors que la maison est cernée par les incendies et que la température monte, Sylvie tente à tout prix de cacher la vérité à sa fille cadette Emma. Mais l’ombre d’Elodie plane sur la maison et les fantômes du passé reviennent inexorablement déterrer les secrets de famille enfouis. Un huit clos familial à l’ambiance oppressante "qui renouvelle avec brio le genre du roman d’été", sourit Marion. "La tension monte en même temps que la chaleur des fumées au dehors, ça nous tient en haleine tout le long", conclut-elle. Le roman parfait pour faire durer le plaisir jusqu’à la fin de l’été.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.89
couvert
le 16/04 à 6h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
92 %