Les chiffres de la rentrée universitaire en Franche-Comté

Publié le 03/10/2013 - 11:57
Mis à jour le 03/10/2013 - 12:00

Cette rentrée universitaire 2013 en Franche-Comté observe une hausse du nombre d'inscrits par rapport à 2012. Elle marque également le coup d'envoi d'une nouvelle formation, les CMIs, et prévoit une renforcement des liens avec la Suisse.

dsc_0311l.jpg
Photo d'illustration ©ensmm
PUBLICITÉ

La rentrée en chiffre

Aujourd’hui, les inscriptions sont toujours en cours avec une tendance à la hausse du nombre d’inscrits, si l’on compare les effectifs au 30 septembre de chaque année : 17 718 étudiants en 2013 contre 15 325 en 2012 à la même date (pour mémoire  21 272 étudiants au 15 janvier 2013). A ce jour, les inscriptions dans les composantes ont augmenté respectivement en :

  • SMP : 22 %
  • SJEPG : 12,5 %
  • SLHS : 10 %
  • Upfr Sports : 10 %
  • IUT Belfort-Montbéliard : 10 %
  • STGI : 7 %
  • ST : 6 %
  • CTU : 64 %
  • ESPE : 25 %

Au 30 septembre 2013, les étudiants se répartissent ainsi sur cinq sites d’enseignement :

  • Besançon : 14 338
  • Belfort : 1 914
  • Montbéliard : 1 053
  • Vesoul : 352
  • Lons-le-Saunier : 61

Une nouvelle formation : les CMIs, cursus Master en ingénierie

Cette formation en 5 ans prépare aux métiers d’ingénieurs. Elle est conforme aux standards internationaux et s’appuie sur un lien fort avec les entreprises, les acteurs de l’innovation et de la recherche. Elle propose des enseignements en sciences fondamentales, sciences de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, des projets, des stages, etc.

Ces CMIs sont une réelle valeur ajoutée, car ils permettent de former autrement des cadres scientifiques et techniques et offrent ainsi de nouvelles opportunités pour le monde économique. Ce sont des cadres compétitifs et formés comme leurs homologues allemands ou anglo-saxons. Ces CMIs s’appuient sur une synergie Formation, Recherche, Valorisation. Le CMI ne s’inscrit pas en concurrence avec les diplômes d’ingénieur classiques, mais il répond à un besoin émergeant des entreprises, en développant une approche par l’innovation. Ce parcours permet d’accompagner l’étudiant dans sa réussite, de viser l’excellence son craindre l’échec.

Classé premier par un jury international de l’appel à projet « Initiative d’Excellence en Formations Innovantes » (IDEFI). Identifiée pour l’excellence de sa recherche, en ingénierie, l’Université de Franche-Comté fait partie d’un réseau national d’universités (le réseau FiGuRe (Formation à l’Ingénierie par des Universités de Recherche)) habilitées à proposer des CMIs.

En 2013, 4 CMIs sont ouverts à l’UFC :

  • Géologie appliquée (Besançon)
  • Physique – EEA (Besançon)
  • Mécanique – EEA (Besançon)
  • Environnement et territoires (Montbéliard)

Les liens avec la Suisse renforcés

L’UFC est très impliquée dans la Communauté du savoir, de la recherche et de l’innovation de l’Arc jurassien franco-suisse, elle bénéficie d’une labélisation de la Zone atelier par le CNRS. L’Université de Franche-Comté a réalisé en avril 2013, un recensement de tous les projets de collaborations transfrontaliers franco-suisses, 41 projets de recherche, 9 projets collaboratifs d’enseignement supérieur et 14 colloques et autres collaborations sont en cours ou terminés. 

L’Université va signer le 10 octobre prochain l’accord de création du Collegium SMYLE (Smart sYstems for a better Life) avec l’EPFL. L’objectif est d’établir un partenariat fort et de long terme s’appuyant sur la synergie Recherche – Formation – Innovation. Par cette collaboration transfrontalière de l’arc jurassien, nous devenons un acteur européen majeur des sciences de l’ingénieur. Cela produira un effet d’attractivité pour les étudiants mais également pour les chercheurs et nous l’espérons vis-à-vis d’autres partenaires européens plus largement.

De grands événements de la recherche cette année 

  • Une médaille d’argent CNRS décernée à John Duddley, dont le projet « MANUREVA » sur les vagues scélérates, a reçu le prix de la recherche disciplinaire de l’ANR – 11 octobre 2013
  • Création du Groupement de recherche international « Health and environmental disease ecology » impliquant le CNRS et l’UFC (UMR Chono porteur P. Giraudoux), la Chine, Japon, Australie et Royaume-Uni.
  • Lancement de deux fédérations hospitalo-universitaires Bourgogne Franche-Comté (UFC, UB, CHU BFC, EFS, Centre G Leclerc, Aviesan, Inserm)
  • Une nouvelle salle blanche Témis Sciences
  • La signature prochaine du contrat de site 2012-2016 entre le CNRS, l’UFC, l’UB, l’ENSMM, l’UTBM.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.58
ciel dégagé
le 19/09 à 3h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1023.74 hPa
Humidité
77 %

Sondage