Les poissons roses, une nouvelle boutique bisontine en ligne de vente de bijoux

Publié le 16/03/2018 - 14:10
Mis à jour le 20/03/2018 - 10:12

À 27 ans, la Bisontine Marine Lazard s’est lancée depuis six dans la création de bijoux. Elle les commercialise dans quelques boutiques de Besançon et a lancé son site internet en février 2018. 

Sortie d'un BTS désign produits puis une licence en designer lunetier, Marine Lazard réalise ses bijoux elle-même, de l'imagination des modèles à la fabrication. Elle nous en parle :

mC : Comment crée-t-on des bijoux ? 

Marine Lazard : "Les visuels de mes bijoux sont créés à partir de logiciel de traitement d'image, Photoshop et illustrator, ils sont parfois un peu décalés, mais je m'amuse, je me fais plaisir. Ensuite, j'imprime ces visuels et les insère dans mes supports, enfin, je coule une résine spéciale dessus. Tout est personnalisable, taille des supports, visuels, avec ou sans paillettes..."

mC : Pourquoi avoir choisi de vous lancer dans la création de bijoux ? 

Marine Lazard : "J'ai toujours été très girly, j'adore les bijoux, mais j'aime encore plus fabriquer des choses, alors j'ai décidé de combiner mes deux passions : les bijoux et l'activité manuelle. Cela est extrêmement gratifiant de découvrir que le résultat est assez sympa et que les retours des "clients" sont positifs, cela m'a incité à poursuivre l'aventure ! J'ai créé le nom de mon entreprise pour le jeu de mots tout simplement : les pois sont roses ou Les poissons roses. Je voulais quelque chose de frais et dont on se rappelle facilement".

mC : Dans quel univers, style, entre vos bijoux ?

Marine Lazard : "Je crée des bijoux fantaisie, originaux et décalés. Il existe différentes gammes, il y en a pour tous les goûts, du plus original, à l'instar de mes animaux avec des nœuds papillon par exemple, à des modèles plus sages comme des motifs floraux".

mC : Quel type de bijoux proposez-vous ? 

Marine Lazard : "Je propose des boucles d'oreilles principalement, des bagues, des bracelets et prochainement des colliers. Je fabrique aussi de petites cartes de vœux personnalisables et entièrement réalisées à la main. Mes clientes ont entre 18 et 60 ans et les prix vont de 3 à 15 €. Depuis peu, je propose aussi de travailler sur des projets d'EVJF, j'ai récemment proposé des visuels pour des bracelets personnalisés. J'aime échanger avec mes clientes sur leurs souhaits, j'essaie de proposer des choses qui collent au maximum à leurs envies. Enfin, je propose également des réunions de vente à domicile, toujours un très bon moment entre filles".

mC: Vous créez aussi des cotons à démaquiller lavables, pouvez-vous nous en parler ? 

Marine Lazard : "J'ai un petit coté écolo qui me suis depuis des années ! Un jour, je me suis dit que ce n’était plus possible d'utiliser et de jeter aussitôt tous ces cotons (minimum 2 par jours) alors l'idée des cotons lavables est arrivée. Il suffit de mettre son démaquillant classique dessus, se démaquiller puis de jeter le coton à la machine cette fois, et hop on l'utilise à l'infini ! Ils sont doux et colorés, bien plus fun qu'un coton blanc classique!! En revanche, ce n'est pas moi qui fabrique ces cotons, mais ma maman".

Info +

  • Retrouvez les bijoux chez Lulubel, le fashion truck Enjoy Travel et la boutique Elza. 
  • A certains marchés de créateurs
  • Site internet
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.33
pluie modérée
le 20/06 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
93 %