25 suppléants font leur entrée à l'Assemblée nationale

Publié le 20/07/2012 - 17:37
Mis à jour le 20/07/2012 - 17:50

Les 25 membres du gouvernement qui étaient députés abandonnent en fin de semaine leur siège à l'Assemblée nationale et le cèdent à leur suppléant, conformément à la Constitution qui laisse un délai d'un mois à un parlementaire nommé ministre pour choisir entre les deux fonctions. Dans le Doubs, Frédéric Barbier (notre photo) remplace Pierre Moscovici.

relève

Depuis la formation du deuxième gouvernement de Jean-Marc Ayrault, le 21 juin, après les élections législatives, ces suppléants n'avaient pas encore pris leurs fonctions, tandis que les ministres, tout en restant nominalement députés, n'avaient pas le droit de voter à l'Assemblée.

Les nouveaux députés et les ministres qu'ils remplacent:

   - Jean-Pierre Fougerat (Loire-Atlantique): Jean-Marc Ayrault

   - Emilienne Poumirol (Haute-Garonne): Kader Arif (Anciens combattants)

   - Jean-Luc Drapeau (Deux-Sèvres): Delphine Batho (Ecologie)

   - Jean-Claude Gouget (Lot-et Garonne): Jérôme Cahuzac (Budget)

   - Avi Assouly (Bouches-du-Rhône): Marie-Arlette Carlotti (Personnes handicapées)

   - Geneviève Gosselin (Manche): Bernard Cazeneuve (Affaires européennes)

   - Thérèse Guilbert (Pas-de-Calais): Frédéric Cuvillier (Transports)

   - Vincent Feltesse (Gironde) : Michèle Delaunay (Personnes âgées)

   - Danièle Hoffman-Rispal (Paris): Cécile Duflot (Logement)

   - Guillaume Bachelay (Seine-Maritime): Laurent Fabius (Affaires étrangères)

   - Gérard Terrier (Moselle): Aurélie Filippetti (Culture)

   - Olivier Veran (Isère): Geneviève Fioraso (Enseignement supérieur)

   - Pierre Leautey (Seine-Maritime) : Valérie Fourneyron (Sports)

   - Sylvie Pichot (Mayenne): Guillaume Garot (Agroalimentaire)

   - Jean-Philippe Mallé (Yvelines): Benoît Hamon (Economie sociale)

   - Jérôme Guedj (Essonne): François Lamy (Ville)

   - Sylvie Tolmont (Sarthe): Stéphane Le Foll (Agriculture)

   - Gwénégan Bui (Finistère): Marylise Lebranchu (Fonction publique)

   - Hélène Vainqueur-Christophe (Guadeloupe): Victorin Lurel (Outremer)

   - Frédéric Barbier (Doubs): Pierre Moscovici (Economie)

   - Fanélie Carrey-Conte (Paris): George Pau-Langevin (Réussite éducative)

   - Jacques Moignard (Tarn-et-Garonne): Sylvia Pinel (Artisanat, commerce et tourisme)

   - Jean-Marie Beffara (Indre-et-Loire): Marisol Touraine (Affaires sociales)

   - Carlos Da Silva (Essonne): Manuel Valls (Intérieur)

   - Florence Delaunay (Landes): Alain Vidalies (Relations avec le Parlement).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Départementales 2021 : qui sont les candidats dans le Doubs ?

DÉPARTEMENTALES • Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales. Dans le Doubs, les électeurs doivent  renouveler les 38 conseillers départementaux. Le dépôt des candidatures est désormais clos depuis ce 5 mai 2021 à 16h00. Voici les listes dans les 19 cantons du département.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Marie-Guite Dufay veut « tout faire » pour barrer la route au Rassemblement National

RÉGIONALES 2021 • La présidente socialiste de région, candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté, a présenté sa liste la liste "Notre Région par cœur" pour le département du Doubs. Bilan, enjeux de la campagne, contexte incertain et particulier : Marie-Guite Dufay, "femme de gauche" fait le point et déclare vouloir se battre "avec sincérité et ardeur pour ses idées" face au Rassemblement national.

Régionales : un « infiltré » sur la liste RN à Belfort renonce après un déferlement de haine

Tête de liste du Rassemblement National (RN) dans le Territoire-de-Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d'extrême droite, a annoncé lundi 3 mai 2021 qu'il retirait sa candidature après un déferlement d'insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Christine Bouquin, officiellement candidate à sa réélection dans le département du Doubs

DÉPARTEMENTALES 2021 • La présidente du Département du Doubs est officiellement candidate pour un second mandat de six ans, a-t-on appris ce jeudi 29 avril lors d'une conférence de presse en fin de matinée à la Gare d'Eau de Besançon. Les élections départementales (comme les régionales) se dérouleront les 20 et 27 juin 2021. Christine Bouquin  dit avoir toujours "le même enthousiasme et  le même engagement à servir les habitants du territoire".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.89
nuageux
le 08/05 à 12h00
Vent
4.09 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
25 %

Sondage