25 suppléants font leur entrée à l'Assemblée nationale

Publié le 20/07/2012 - 17:37
Mis à jour le 20/07/2012 - 17:50

Les 25 membres du gouvernement qui étaient députés abandonnent en fin de semaine leur siège à l'Assemblée nationale et le cèdent à leur suppléant, conformément à la Constitution qui laisse un délai d'un mois à un parlementaire nommé ministre pour choisir entre les deux fonctions. Dans le Doubs, Frédéric Barbier (notre photo) remplace Pierre Moscovici.

frederic-barbier-200x300.jpg
Frédéric Barbier © france 3

relève

PUBLICITÉ

Depuis la formation du deuxième gouvernement de Jean-Marc Ayrault, le 21 juin, après les élections législatives, ces suppléants n’avaient pas encore pris leurs fonctions, tandis que les ministres, tout en restant nominalement députés, n’avaient pas le droit de voter à l’Assemblée.

Les nouveaux députés et les ministres qu’ils remplacent:

   – Jean-Pierre Fougerat (Loire-Atlantique): Jean-Marc Ayrault

   – Emilienne Poumirol (Haute-Garonne): Kader Arif (Anciens combattants)

   – Jean-Luc Drapeau (Deux-Sèvres): Delphine Batho (Ecologie)

   – Jean-Claude Gouget (Lot-et Garonne): Jérôme Cahuzac (Budget)

   – Avi Assouly (Bouches-du-Rhône): Marie-Arlette Carlotti (Personnes handicapées)

   – Geneviève Gosselin (Manche): Bernard Cazeneuve (Affaires européennes)

   – Thérèse Guilbert (Pas-de-Calais): Frédéric Cuvillier (Transports)

   – Vincent Feltesse (Gironde) : Michèle Delaunay (Personnes âgées)

   – Danièle Hoffman-Rispal (Paris): Cécile Duflot (Logement)

   – Guillaume Bachelay (Seine-Maritime): Laurent Fabius (Affaires étrangères)

   – Gérard Terrier (Moselle): Aurélie Filippetti (Culture)

   – Olivier Veran (Isère): Geneviève Fioraso (Enseignement supérieur)

   – Pierre Leautey (Seine-Maritime) : Valérie Fourneyron (Sports)

   – Sylvie Pichot (Mayenne): Guillaume Garot (Agroalimentaire)

   – Jean-Philippe Mallé (Yvelines): Benoît Hamon (Economie sociale)

   – Jérôme Guedj (Essonne): François Lamy (Ville)

   – Sylvie Tolmont (Sarthe): Stéphane Le Foll (Agriculture)

   – Gwénégan Bui (Finistère): Marylise Lebranchu (Fonction publique)

   – Hélène Vainqueur-Christophe (Guadeloupe): Victorin Lurel (Outremer)

   – Frédéric Barbier (Doubs): Pierre Moscovici (Economie)

   – Fanélie Carrey-Conte (Paris): George Pau-Langevin (Réussite éducative)

   – Jacques Moignard (Tarn-et-Garonne): Sylvia Pinel (Artisanat, commerce et tourisme)

   – Jean-Marie Beffara (Indre-et-Loire): Marisol Touraine (Affaires sociales)

   – Carlos Da Silva (Essonne): Manuel Valls (Intérieur)

   – Florence Delaunay (Landes): Alain Vidalies (Relations avec le Parlement).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

Municipales : l’eurodéputé Yannick Jadot souhaite voir l’écologie l’emporter à Besançon…

L'eurodéputé Yannick Jadot (EELV) souhaite un "rapport de force écolo" qui soit "fort" dès le premier tour des élections municipales en mars 2020, se donnant pour objectif de "garder" Grenoble et en conquérir de nouvelles... comme Besançon où l'élue Anne Vignot devrait être tête de liste.

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.11
partiellement nuageux
le 17/09 à 15h00
Vent
4.35 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
54 %

Sondage