L’État et la région se mobilisent pour l’investissement et l’emploi

Publié le 28/06/2016 - 18:37
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:42

Christiane Barret, préfète de la région Bourgogne Franche-Comté, et Marie-Guite Dufay, présidente de la nouvelle région, ont présenté ce mardi 28 juin 2016 le fonds de soutien à l'investissement local (FSIL) en coordination avec le plan régional de soutien au bâtiment et travaux publics. En tout, près de 59 millions d'euros seront injectés par l'État et la Région. 

siege_region.jpg
Raphaël Bartolt, préfet du Doubs, auprès de Christiane Barret, préfète de la région et Marie-Guite Dufay, présidente de région ©Maxime C.

Complémentarité Etat-région

PUBLICITÉ

L’Etat, dans le cadre du FSIL, a débloqué 38,6 millions d’euros en 2016 dédiés à la Bourgogne Franche-Comté afin de permettre le financement de projets des communes et intercommunalités de la région. Ce fond va être complété par la région, qui va réinjecter 10 millions d’euros à destination des projets identifiés par le FSIL, puis va faire un appel d’offre à hauteur de 10 autres millions d’euros, cette fois-ci destiné aux projets des communes de moins de 20 000 habitants.

Le FSIL, soutient étatique à hauteur d’un milliard d’euros pour 2016

Il se décompose en trois parties :

  • 500 millions d’euros sont consacrés à sept priorités d’investissement (21,1 millions en Bourgogne Franche-Comté, 282 opération sont déjà prévues, principalement de la mise aux normes (48%) et de la rénovation thermique (40%))
  • 300 millions accompagnent le développement des bourgs centres et des villes de moins de 50 000 habitants (17,5 millions en Bourgogne-Franche-Comté, 81 dossiers retenus)
  • 200 millions majorent la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux) afin de la maintenir à 860 millions d’euros.

Le dispositif sera reconduit en 2017 selon le discours tenu par le le président de la République au Congrès des maires, début juin 2016.

En Bourgogne Franche-Comté, la préfète de région a reçu 38,6 millions pour 2016. Les préfectures ont retenu 360 projets pour 35,7 millions de subventions – subventions déjà attribuées à la moitié d’entre eux. Le reste de la dotation sera engagée d’ici septembre.

Les opérations sont ainsi prêtes à démarrer, représentant un total d’investissement de 170 millions d’euros (essentiellement dans le BTP). Ce chiffre représente bien « le levier d’investissements et d’activité que nous espérions toucher avec ce plan d’aide » se réjouit Marie-Guite Dufay.

L’investissement de la région vers le BTP, un complément du FSIL

La région Bourgogne Franche-Comté s’associe au FSIL, en intervenant à hauteur de 20 millions d’euros pour 2016. Ces financements se dirigent vers des dossiers techniquement prêts mais dont le plan de financement n’a pu être bouclé.

La première tranche de 10 millions d’euros est une affectation de crédits du conseil régional du 24 juin, à destination de 125 projets identifiés via le FSIL.

La deuxième tranche de 10 millions d’euros fait l’objet d’un appel à projets de la région en direction des communes de moins de 20.000 habitants et des établissements publics de coopération intercommunale.

Les projets identifiés

  • Département du Doubs : 18 opérations soutenues par la région pour un montant global d’environ 1.306.000 euros
  • Jura : 15 opérations pour environ 1.380.000 euros
  • Territoire de Belfort ; 15 opérations pour environ 1.340.000 euros
  • Haute-Saône : 11 opérations pour environ 700.000 euros
  • Saône-et-Loire : 20 opérations pour environ 2.180.000 euros
  • Nièvre : 9 opérations pour environ 1.080.000 euros
  • Yonne : 13 opérations pour environ 930.000 euros
  • Côte-d’Or : 24 opérations pour environ 1.850.000 euros
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture du magasin « À la bonne heure » à École-Valentin : des employés dans le flou…

Le samedi 13 avril 2019 à 14h30, l'entreprise « À la Bonne Heure » se situant dans la galerie marchande de Carrefour Valentin a fermé ses portes en raison de travaux pour une durée indéterminée. Le problème ? Les employés n'ont toujours pas reçu de courrier les informant de leur devenir…

Purement Chocolat à Besançon : « Je propose chaque année de nouvelles créations pour Pâques »

COMMERCE BEZAC KDO • Purement Chocolat a ouvert en septembre 2016 rue Tristan Bernard à Besançon. Claude Péquignot, artisan chocolatier depuis plus de 30 ans, confectionne moulages et autres chocolats pour toutes les occasions, y compris pour Pâques… Nous avons ouvert les portes de cette chocolaterie, un commerce Bezac Kdo.

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu'elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l'édifice.

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

Combien de kilos de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon pour Pâques ?

THÈME DE LA SEMAINE : PÂQUES #3 • Pâques est l'une des périodes les plus importantes économiquement pour les chocolatiers en France y compris à Besançon. C'est pourquoi ils ne doivent pas rater l'occasion de proposer un maximum de produits à leurs clients. Quelle quantité de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon ? C'est la Question (pas si) con de ce mercredi 17 avril 2019 sur le thème de Pâques…

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 11.37
nuageux
le 23/04 à 0h00
Vent
1.36 m/s
Pression
998.666 hPa
Humidité
79 %

Sondage