L'Etat et le Conseil régional vont expérimenter un "Contrat de solidarité territoriale"

Publié le 29/05/2015 - 10:52
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:44

L’Etat, le Conseil régional, les partenaires sociaux ainsi que les acteurs publics de l’emploi se sont réunis le 28 mai 2015 et s’engagent à expérimenter un "Contrat de solidarité territoriale" pour les "salariés, demandeurs d’emploi, et entreprises" afin "d’anticiper les mutations économiques et adapter les compétences nécessaires".

marieguitedufay.jpg
©Région Franche-Comté
PUBLICITÉ

Stéphane Fratacci, Préfet de la région Franche-Comté et Préfet du Doubs, Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Franche-Comté, ainsi que l’ensemble des partenaires sociaux (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGPME, CGT, CGT-FO, MEDEF, UPA) ont signé une déclaration d’intention, s’engageant à « contractualiser rapidement l’Acte III de la sécurisation des parcours professionnels ».

Les signataires souhaitent « territorialiser les politiques publiques de l’emploi à travers un « Contrat de solidarité territoriale » concernant « l’insertion des jeunes, la sécurisation professionnelle des salariés et la valorisation des compétences des seniors confrontés à l’allongement de la durée des carrière ». L’objectif de l’Acte III sera alors de « recruter des jeunes en entreprise sur des postes libérés totalement ou partiellement par des seniors qui se consacreront à de nouvelles missions d’utilité sociale ».

Les dispositifs mis en place par l’Acte I et II signés respectivement en 2008 et 2011 ont permis de « conforter 15.000 emplois ». 


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 31.02
ciel dégagé
le 18/08 à 9h00
Vent
6.49 m/s
Pression
1010.01 hPa
Humidité
52 %

Sondage