L'Institut Si Belles se dote d'un hammam à Besançon…

Publié le 16/02/2018 - 09:10
Mis à jour le 19/02/2018 - 15:07

Ouvert depuis mai 2017, l’institut Si Belles, gérée par Clémence Anelli, rue de la Mouillère à Besançon propose depuis le mois de février 2018 un nouvel espace hammam…

L'institut Si Belles s'étend sur 100 m2 et compte deux salles de soin, un espace réservé à la balnéothérapie, un autre à un lit de flottaison, un atelier manucure et bien sûr, le nouveau hammam.

Après un brevet professionnel en esthétique et trois années d'expérience, Clémence Anelli a repris il y a bientôt un an l'Institut Si Belle rue de la Mouillère. Ce mois de février, elle y met définitivement sa touche personnelle avec un hammam : "J'ai voulu une ambiance conviviale et chaleureuse. Le hammam a été pensé pour accueillir des groupes de quatre à cinq personnes. Pour celles qui ne savent pas quoi faire un après-midi, il est dont possible d'en profiter entre copines ou entre mère et fille…"

Des cures minceurs avec coach sportif

Autre nouveauté de l'institut, c'est la venue d'un coach sportif à l'institu ou à domicile. Il proposera des massages spécifiques minceurs et des exercices. L'autre intérêt de cette intervention est la possibilité de se relaxer immédiatement après le sport avec le hammam... "Les séances se dérouleront sur deux mois et demi et deux fois par semaine", précise la responsable.

Un lit de flottaison…

Une pièce est réservée à cette activité et présente un matelas remplit d'eau chaude. Cette technique, encore rare en institut, permet de " se relaxer et dénouer les tensions musculaires par la chaleur", indique Clémence.

"Des produits bio et naturels"

L'esthéticienne propose des massages relaxants, des soins visage, des rehaussements de cils, des épilations sans oublier la manucure et la table de marbre chauffante.

 Les produits utilisés pour les soins sont en vente au salon : "J'utilise des produits bio et naturels pour les soins. Ceux de la marque "L'essence de Marrakech" ont été faits à la main". La deuxième marque avec laquelle travaille la gérante est : Oxalia "une marque bio créée à Besançon", précise-t-elle.

Pour accompagner les produits, Clémence offre ses conseils aux clientes afin qu'elles "refassent des gommages et des soins à la maison".

Au niveau du budget, il y en a pour tous les porte-monnaie : "Il est possible de profiter d'une séance balnéothérapie à partir de 19 euros, d'un soin à partir de 35 euros ou encore de l'entrée au hammam pour 20 euros". Les étudiants ont aussi le droit à un geste avec 20% sur les soins.

Info +

Institut  Si Belles, 23 rue de la Mouillère à Besançon

  • Horaires : Du mardi au samedi de 10h-12h et 14h-19h (possibilité d'ouverture le jeudi et vendredi jusque 21h sur rendez-vous). Le lundi de 10h à 19h sur RDV uniquement Possibilité d'ouverture le midi et le dimanche si rendez-vous pris.
  • Contacter le 07 64 08 01 01
  • Entrée au hammam 2h pour 20€/pers (accès au hammam + salon détente)
  • Facebook
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.98
couvert
le 04/03 à 12h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
86 %