L'Institut Si Belles se dote d'un hammam à Besançon…

Publié le 16/02/2018 - 09:10
Mis à jour le 19/02/2018 - 15:07

Ouvert depuis mai 2017, l’institut Si Belles, gérée par Clémence Anelli, rue de la Mouillère à Besançon propose depuis le mois de février 2018 un nouvel espace hammam…

L'institut Si Belles s'étend sur 100 m2 et compte deux salles de soin, un espace réservé à la balnéothérapie, un autre à un lit de flottaison, un atelier manucure et bien sûr, le nouveau hammam.

Après un brevet professionnel en esthétique et trois années d'expérience, Clémence Anelli a repris il y a bientôt un an l'Institut Si Belle rue de la Mouillère. Ce mois de février, elle y met définitivement sa touche personnelle avec un hammam : "J'ai voulu une ambiance conviviale et chaleureuse. Le hammam a été pensé pour accueillir des groupes de quatre à cinq personnes. Pour celles qui ne savent pas quoi faire un après-midi, il est dont possible d'en profiter entre copines ou entre mère et fille…"

Des cures minceurs avec coach sportif

Autre nouveauté de l'institut, c'est la venue d'un coach sportif à l'institu ou à domicile. Il proposera des massages spécifiques minceurs et des exercices. L'autre intérêt de cette intervention est la possibilité de se relaxer immédiatement après le sport avec le hammam... "Les séances se dérouleront sur deux mois et demi et deux fois par semaine", précise la responsable.

Un lit de flottaison…

Une pièce est réservée à cette activité et présente un matelas remplit d'eau chaude. Cette technique, encore rare en institut, permet de " se relaxer et dénouer les tensions musculaires par la chaleur", indique Clémence.

"Des produits bio et naturels"

L'esthéticienne propose des massages relaxants, des soins visage, des rehaussements de cils, des épilations sans oublier la manucure et la table de marbre chauffante.

 Les produits utilisés pour les soins sont en vente au salon : "J'utilise des produits bio et naturels pour les soins. Ceux de la marque "L'essence de Marrakech" ont été faits à la main". La deuxième marque avec laquelle travaille la gérante est : Oxalia "une marque bio créée à Besançon", précise-t-elle.

Pour accompagner les produits, Clémence offre ses conseils aux clientes afin qu'elles "refassent des gommages et des soins à la maison".

Au niveau du budget, il y en a pour tous les porte-monnaie : "Il est possible de profiter d'une séance balnéothérapie à partir de 19 euros, d'un soin à partir de 35 euros ou encore de l'entrée au hammam pour 20 euros". Les étudiants ont aussi le droit à un geste avec 20% sur les soins.

Info +

Institut  Si Belles, 23 rue de la Mouillère à Besançon

  • Horaires : Du mardi au samedi de 10h-12h et 14h-19h (possibilité d'ouverture le jeudi et vendredi jusque 21h sur rendez-vous). Le lundi de 10h à 19h sur RDV uniquement Possibilité d'ouverture le midi et le dimanche si rendez-vous pris.
  • Contacter le 07 64 08 01 01
  • Entrée au hammam 2h pour 20€/pers (accès au hammam + salon détente)
  • Facebook
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.54
couvert
le 30/01 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
94 %