L'intersyndicale de GE Belfort met en demeure le gouvernement

Publié le 19/07/2019 - 09:46
Mis à jour le 19/07/2019 - 09:46

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort a mis en demeure ce jeudi 18 juillet 2019 le gouvernement de faire respecter par l'industriel américain ses engagements pris lors du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et d'exiger la suspension de son plan social, a-t-on appris vendredi auprès des syndicats.

© GE Power ©
© GE Power ©

Dans un courrier envoyé jeudi soir au ministère de l'Economie et dont l'AFP a obtenu une copie, l'intersyndicale demande à Bruno Le Maire de "faire respecter, par tout moyen, l'accord du 4 novembre 2014" et d'exiger de GE qu'il suspende la mise en oeuvre du plan social "tant que l'accord du 4 novembre ne sera pas appliqué".

Fixer l'indemnisation des salariés pour préjudice

L'intersyndicale demande également l'organisation en urgence d'une réunion du Comité de pilotage de suivi des engagements pris et la fixation d'une indemnisation des salariés "pour le préjudice causé par la carence de l'Etat à avoir fait respecter par GE ses engagements du 4 novembre 2014, lesquels auraient permis d'éviter la restructuration et le PSE présentés par GE".

GE a annoncé fin mai son intention de supprimer environ 1.050 postes en France, dont presque 800 dans l'entité turbines à gaz du site de Belfort, soit la moitié de ses effectifs.

Une promesse non tenue

Lors de la vente du pôle énergie d'Alstom à GE en 2014, le géant industriel américain avait promis de créer 1.000 emplois nets, promesse non tenue pour laquelle il doit payer des pénalités, et s'était aussi "engagé à maintenir l'essentiel des activités turbines à gaz de 50 Hertz de Belfort et à maintenir le centre de décision mondiale (de cette activité) à Belfort", a rappelé le 9 juillet le député Olivier Marleix (LR), ex-président de la commission d'enquête à l'Assemblée sur la politique industrielle de la France, à l'issue d'une réunion avec l'intersyndicale et d'autres élus.

La guerre économique

"A présent, on va partager (cette mise en demeure) avec les collectivités et on demande qu'elles la soutiennent comme c'était prévu", a indiqué vendredi à l'AFP Francis Fontana, délégué Sud Industrie.

"GE n'a pas le droit de se moquer de la France et Bercy doit agir dans l'intérêt national en faisant respecter les accords signés avec des investisseurs étrangers", a dit Philippe Petitcolin, délégué syndical CFE-CGC

"La guerre est maintenant économique et la France a renforcé ses moyens de sanctions avec la mise en application de la loi Pacte. Elle doit maintenant les utiliser pour sauver les compétences et les capacités industrielles uniques du site de Belfort, indispensables dans la politique industrielle de transition énergétique", a ajouté M. Petitcolin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Les drapeaux seront en berne à Besançon le jour des obsèques de Paulette Guinchard

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Pas de « Baby boom » après le premier confinement : la natalité en chute libre en France

Au printemps 2020, les romantiques pronostiquaient un "baby-boom" dans la foulée du premier confinement national. Ces longues journées passées sous le même toit n’allaient-elles pas rapprocher les cœurs et les corps, stimulant les désirs d’enfants ? Un an plus tard, les faits donnent plutôt raison aux pessimistes : la natalité est en chute libre en France, sur fond de morosité ambiante, selon les données publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), jeudi 25 février.

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.85
légère pluie
le 04/03 à 21h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
96 %

Sondage