Littérature jeunesse : le dernier polar de Sandrine Beau

Publié le 09/02/2014 - 10:02
Mis à jour le 09/02/2014 - 10:23

Sorti en janvier, "Toute seule dans la nuit" raconte sous la plume de Sandrine Beau les mésaventures de la petite Miette en proie avec un inconnu alors qu’elle se trouve seule dans la maison de son grand-père. Suspense garanti !

2014-02-07-livre_sandrine_beau_seule_nuit.jpg
©dr
PUBLICITÉ
« J’avais déjà écrit un polar « L’étrangleur du 15 août » pour les plus de 9 ans, raconte Sandrine Beau, auteure jeunesse installée à Nancray, à quelques kilomètres de Besançon. Quand j’en ai reparlé avec les enfants dans les écoles, certains m’ont dit qu’ils n’étaient pas arrivés à poser le bouquin avant de le finir car ils voulaient savoir ce qui allait se passer. J’aime bien accrocher les enfants avec une histoire, surtout ceux qui ont un peu de mal à lire. C’est pourquoi j’ai décidé de réécrire un polar. »
 
Difficile en effet de lâcher « Toute seule dans la nuit » avant la 127ème et dernière page. On a trop envie de savoir d’une part pourquoi le papy de Miette n’est pas rentré comme prévu dans sa ferme isolée au bout du chemin après être parti en voiture lui acheter une bombe de crème chantilly (avec ses parents elle n’y a pas droit !) la laissant seule toute la nuit, d’autre part comment Miette qui n’a que dix ans va réussir à échapper, sans se faire voir, à l’homme qui s’est introduit dans cette maison où elle est toute seule. 
 
Au delà de l’intrigue haletante, Sandrine Beau met en scène la relation forte qui peut exister entre un grand-père et une petite fille, et montre les ressources que l’on a en nous, quel que soit notre âge. 
 

En pratique :

« Toute seule dans la nuit« , texte de Sandrine Beau, illustrations de Eva Chatelain (à partir de 9 ans), Alice éditions, janvier 2014, 127 pages, 11,50 euros. En vente en librairie.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.4
couvert
le 22/07 à 18h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1022.12 hPa
Humidité
62 %

Sondage