Livres dans la boucle 2018 : pourquoi la librairie Cultura n'en fait-elle pas partie ?

Publié le 04/09/2018 - 15:12
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:02

Toutes les librairies de Besançon participent activement au salon littéraire Livres dans la boucle depuis la première édition en 2016 y compris les 14, 15 et 16 septembre 2018 à l’exception d’une : Cultura. Pourquoi ?

Lors des deux éditions précédentes de Livres dans la boucle, sept librairies bisontines avaient leur stand sous le chapiteau de la place de la Révolution, mais jamais Cultura. Lors de l'édition du salon 2018, six librairies bisontines seront représentées (Mine de Rien, L'Intranquille, La Maison de la presse, Les Sandales d'Empédocle, A la page, Forum - Siloë Chevassu ayant fermé cette année), et toujours pas de Cultura à l'horizon.

Nous avons demandé à Christine Bresson, directrice de la communication au Grand Besançon et co-organisatrice du festival littéraire pourquoi cette enseigne ne trouve-t-elle pas sa place dans Livres dans la boucle ?

"C'est une bonne question parce que cette enseigne souhaite faire partie du salon", nous confie-t-elle dans un premier temps. "Dans notre règlement, que nous avons écrit en 2016, Livres dans la boucle est réservé aux librairies indépendantes."

Christine Bresson précise également que "nous avions tout de même pensé à intégrer Cultura cette année mais en même temps le salon a reçu le label CNL (Centre national du livre), c'est donc une belle reconnaissance de la qualité de la programmation et de l'organisation du festival, mais ce label a certaines exigences dont la présence exclusive de librairies indépendantes sur le festival."

Qu'en pense le directeur de Cultura à Besançon ?

Le directeur du magasin contacté par téléphone n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

livres dans la boucle

Nouveau record pour Livres dans la Boucle avec 33.250 visiteurs !

La huitième édition de Livres dans la boucle a fait un carton plein ces 15, 16 et 17 septembre 2023… Au total, 33.250 visiteurs se sont rendus sur les différents sites du salon littéraire de Besançon et son agglomération. Une fierté pour Christine Bresson, directrice de la communication de Grand Besançon Métropole, qui tient à préciser que cet événement est avant tout culturel.

Aux Livres dans la boucle à Besançon, intelligence artificielle et 150e anniversaire de Colette

Le festival des Livres dans la boucle, à Besançon, a ouvert vendredi sous la présidence de l'académicien Dany Laferrière pour trois jours durant lesquels un hommage sera rendu à la romancière Colette et le public s'interrogera sur l'intelligence artificielle dans la création littéraire.

Auteurs, nouveautés, programme, infos pratiques… Tout ce que vous devez savoir sur Livres dans la boucle 2023 

L'écrivaine Emmanuelle Lambert annule sa venue • À partir de mercredi 30 août, les futur(e)s visiteur(e)s du festival littéraire Livres dans la boucle à Besançon vont pouvoir réserver leur places pour les différents rendez-vous de l’évènement. À cette occasion, Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole a réuni la presse locale pour une conférence de presse ce mardi pour lever le voile sur la programmation et les nouveautés de cette 8e édition.

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.4
ciel dégagé
le 25/06 à 3h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
94 %