Loi Travail, 49-3... : de nouvelles grèves et manifestations prévues à Besançon

Publié le 12/05/2016 - 09:09
Mis à jour le 25/05/2016 - 10:43

Ce jeudi 12 mai 2016 vers 8 h 30, membres du plusieurs syndicats CGT, FSU, FO, Solidaires ou encore le Comité de mobilisation de l'Université de Franche-Comté, ont distribué des tracts aux automobilistes dans plusieurs secteurs de Besançon. Objectifs : dénoncer l'utilisation de l'article 49-3 pour la loi Travail à l'Assemblée nationale et informer la population des prochains rassemblements à Besançon.

PUBLICITÉ

Dans le tract distribué, les syndicats s’unissent pour qualifier l’utilisation de l’article 49-3 d' »inacceptable » alors que « les salariés, les jeunes, les privés d’emploi, les retraités sont mobilisés depuis deux mois pour le retrait et l’obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte ». « Le 49-3 est un déni de démocratie, une fois de plus les salariés méprisés, les citoyens bafoués et leurs représentants ignorés ! »

« Rien n’est joué, loin de la là ! »

Les organisations syndicales appellent à la tenue d’assemblées générales dans les entreprises et les services publics « pour que les salariés décident, sur la base de leurs revendications dans l’unité la plus large, de la grève et de sa reconduction pour gagner le retrait de la loi El Khomri ». Elles appellent également à construire deux nouvelles journées de grèves et de manifestation le mardi 17 mai et jeudi 19 mai prochains. 

Pour les syndicats, « rien n’est joué, loin de là, il y a tout juste 10 ans… la mobilisation des jeunes, des salariés du public et du privée d’emploi et des retraités, obtenaient le retrait du CPR, malgré le 49-3 ! » 

Les prochains rendez-vous à Besançon

  • Jeudi 12 mai : meeting intersyndical à 18 heures, place Granvelle
  • Mardi 17 mai : grève et manifestation à 14 heures, place de la Révolution
  • Jeudi 19 mai : grève et manifestation à 10 heures, parking Battant
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

loi travail

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Alors que François Hollande reste inflexible en déclarant  ce jeudi matin que le gouvernement irait "jusqu'au bout" de la loi travail, les manifestations demandant le retrait du texte se poursuivent partout en France pour une journée d'action nationale. À Besançon, 440 manifestants selon la police ont déambulé en fin de matinée et une votation citoyenne se tient place Pasteur jusqu'à 16h.

Myriam El Khomri : « Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction »

Myriam El Khomri : « Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction »

"Je ne suis ni sourde ni aveugle !" Juste avant l'inauguration ce vendredi 27 mai 2016 de l'école "Cuisine Mode d'emploi(s)", la ministre du Travail a rencontré à Besançon des représentants de syndicats durant près d'une heure alors que 300 personnes étaient rassemblées à distance du site de l'ancienne usine Lip.Myriam El Khomri - Besançon 27 mai 2016 from maCommune.info on Vimeo.

Myriam El Khomri chez Marx ?

Myriam El Khomri chez Marx ?

En pleine crise sociale sur la loi travail qui porte son nom, la fédération du parti communiste du Doubs s'étonne de la venue de la ministre du Travail ce vendredi 27 mai 2017 pour inaugurer l'école "Cuisine mode d'emplois(s)" de Thierrey Marx sur le site des anciens locaux de l'emblématique usine Lip à Palente.

Loi travail : jusqu’à 400 manifestants à Besançon…et des bouchons !

Loi travail : jusqu’à 400 manifestants à Besançon…et des bouchons !

Sous le soleil et en musique entre le boulevard Kennedy, le siège du Medef et Micropolis.  Le décor change, mais le mot d'ordre contre le passage en force de la loi El khomri sur le travail est toujours le même. 200, puis 400 manifestants ont défilé à Besançon ce jeudi 26 mai autour d'un axe très fréquenté, au grand dam des automobilistes bisontins…

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.37
pluie modérée
le 21/10 à 0h00
Vent
1.81 m/s
Pression
1011.25 hPa
Humidité
98 %

Sondage