Alerte Témoin

Loi Travail, 49-3... : de nouvelles grèves et manifestations prévues à Besançon

Publié le 12/05/2016 - 09:09
Mis à jour le 25/05/2016 - 10:43

Ce jeudi 12 mai 2016 vers 8 h 30, membres du plusieurs syndicats CGT, FSU, FO, Solidaires ou encore le Comité de mobilisation de l'Université de Franche-Comté, ont distribué des tracts aux automobilistes dans plusieurs secteurs de Besançon. Objectifs : dénoncer l'utilisation de l'article 49-3 pour la loi Travail à l'Assemblée nationale et informer la population des prochains rassemblements à Besançon.

Dans le tract distribué, les syndicats s'unissent pour qualifier l'utilisation de l'article 49-3 d'"inacceptable" alors que "les salariés, les jeunes, les privés d'emploi, les retraités sont mobilisés depuis deux mois pour le retrait et l'obtention de nouveaux droits, alors que l'opinion publique reste massivement opposée à ce texte". "Le 49-3 est un déni de démocratie, une fois de plus les salariés méprisés, les citoyens bafoués et leurs représentants ignorés !"

"Rien n'est joué, loin de la là !"

Les organisations syndicales appellent à la tenue d'assemblées générales dans les entreprises et les services publics "pour que les salariés décident, sur la base de leurs revendications dans l'unité la plus large, de la grève et de sa reconduction pour gagner le retrait de la loi El Khomri". Elles appellent également à construire deux nouvelles journées de grèves et de manifestation le mardi 17 mai et jeudi 19 mai prochains. 

Pour les syndicats, "rien n'est joué, loin de là, il y a tout juste 10 ans… la mobilisation des jeunes, des salariés du public et du privée d'emploi et des retraités, obtenaient le retrait du CPR, malgré le 49-3 !" 

Les prochains rendez-vous à Besançon

  • Jeudi 12 mai : meeting intersyndical à 18 heures, place Granvelle
  • Mardi 17 mai : grève et manifestation à 14 heures, place de la Révolution
  • Jeudi 19 mai : grève et manifestation à 10 heures, parking Battant
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

loi travail

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Alors que François Hollande reste inflexible en déclarant  ce jeudi matin que le gouvernement irait "jusqu'au bout" de la loi travail, les manifestations demandant le retrait du texte se poursuivent partout en France pour une journée d'action nationale. À Besançon, 440 manifestants selon la police ont déambulé en fin de matinée et une votation citoyenne se tient place Pasteur jusqu'à 16h.

Myriam El Khomri : « Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction »

"Je ne suis ni sourde ni aveugle !" Juste avant l'inauguration ce vendredi 27 mai 2016 de l'école "Cuisine Mode d'emploi(s)", la ministre du Travail a rencontré à Besançon des représentants de syndicats durant près d'une heure alors que 300 personnes étaient rassemblées à distance du site de l'ancienne usine Lip.

Myriam El Khomri - Besançon 27 mai 2016 from maCommune.info on Vimeo.

Loi travail : jusqu’à 400 manifestants à Besançon…et des bouchons !

Sous le soleil et en musique entre le boulevard Kennedy, le siège du Medef et Micropolis.  Le décor change, mais le mot d'ordre contre le passage en force de la loi El khomri sur le travail est toujours le même. 200, puis 400 manifestants ont défilé à Besançon ce jeudi 26 mai autour d'un axe très fréquenté, au grand dam des automobilistes bisontins…

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.62
    pluie modérée
    le 14/08 à 0h00
    Vent
    1.33 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    78 %

    Sondage