Myriam El Khomri chez Marx ?

Publié le 27/05/2016 - 07:17
Mis à jour le 27/05/2016 - 07:17

En pleine crise sociale sur la loi travail qui porte son nom, la fédération du parti communiste du Doubs s’étonne de la venue de la ministre du Travail ce vendredi 27 mai 2017 pour inaugurer l’école « Cuisine mode d’emplois(s) » de Thierrey Marx sur le site des anciens locaux de l’emblématique usine Lip à Palente.

 ©
©

"Le nom du chef ne l'ayant pas effrayé, les communistes du Doubs lui suggère d'ouvrir un livre de son illustre homonyme, Karl Marx. Elle pourrait y apprendre certaines raisons de la colère sociale. En particulier celle-ci: les beaux discours sur "l'économie ouverte" et "la compétitivité de l'économie" dissimulent mal les intérêts du grand patronat français prêt à tout pour accroître son profit, au mépris des salariés, des petits patrons et des indépendants.

Nous lui rappellerons également que "la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité" et que par conséquent le projet de loi travail est une atteinte aux libertés de tous ceux qui travaillent pour gagner de quoi vivre."

  • Un comité d'accueil des syndicats est organisé ce vendredi 27 mai 2016 à 17h sur le site de Palente. La ministre inaugurera l'école de cuisine à 18h30.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

loi travail

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Alors que François Hollande reste inflexible en déclarant  ce jeudi matin que le gouvernement irait « jusqu’au bout » de la loi travail, les manifestations demandant le retrait du texte se poursuivent partout en France pour une journée d’action nationale. À Besançon, 440 manifestants selon la police ont déambulé en fin de matinée et une votation citoyenne se tient place Pasteur jusqu’à 16h.

Myriam El Khomri : “Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction”

« Je ne suis ni sourde ni aveugle ! » Juste avant l’inauguration ce vendredi 27 mai 2016 de l’école « Cuisine Mode d’emploi(s) », la ministre du Travail a rencontré à Besançon des représentants de syndicats durant près d’une heure alors que 300 personnes étaient rassemblées à distance du site de l’ancienne usine Lip.

Myriam El Khomri – Besançon 27 mai 2016 from maCommune.info on Vimeo.

Mobilisation contre la loi travail : c’est reparti pour un tour…

« Ni amendable, ni négociable : retrait de la loi travail ! ». Entre 150 et 200 manifestants ont défilé ce jeudi matin boulevard Kennedy à Besançon avant le rassemblement devant le Medef à 11h.  La mobilisation a provoqué de nombreux ralentissements dans le secteur.

Loi travail : nouvelle journée de mobilisation en Franche-Comté

Après les deux manifestations des 17 et 19 mai 2016 qui ont rassemblé à chaque fois près d’un millier de manifestants à Besançon et en plus du mouvement de grève à la SNCF et de CGT Énergie, les syndicats appellent une nouvelle fois les salariés à battre le pavé ce jeudi 26 mai 2016. En Franche-Comté, plusieurs manifestations sont prévues à Besançon, Dole, Vesoul, Lons-le-Saunier et Belfort. Attention, une portion du boulevard Kennedy est fermé à la circulation ce jeudi matin. 

Politique

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 
le 02/03 à 6h18
Vent
m/s
Pression
hPa
Humidité
%