L'Yonne, la destination fraîcheur des Parisiens ?

Publié le 02/07/2019 - 07:40
Mis à jour le 04/07/2019 - 18:00

Améliorer les connexions ferroviaires, devenir la "destination fraîcheur" des Parisiens : la préfecture et plusieurs collectivités de l'Yonne, située aux portes de l'Ile-de-France, planchent sur des propositions présentées lundi pour "réinventer" leur relation avec la région capitale.

Pont-sur-Yonne
Pont-sur-Yonne © Rensi CC

Aux portes de l’Ile-de-France, l’Yonne veut réinventer sa relation avec Paris

Les interactions entre le département et le Grand Paris "sont historiques, économiquement et sur le plan des transports, mais (cette relation) s'est atténuée, aujourd'hui il faut la reconstruire", a résumé le préfet de l'Yonne Patrice Latron.

"Grenier" de Paris du XVIIIe siècle au milieu du XXe siècle, auquel elle fournit de l'eau, du bois ou encore des denrées alimentaires, puis terre d'industries, l'Yonne s'est éloignée de Paris à la fin du XXe siècle, alors que le TGV rapprochait les grandes métropoles françaises de la capitale. L'étude présentée lundi propose notamment de négocier une tarification spéciale pour les "navetteurs réguliers", qui vont travailler tous les jours à Paris, ou encore un accès facilité depuis l'Yonne au Grand Paris Express (GPE), futur métro automatique autour de la capitale.

La mise en place d'une offre culturelle partagée, d'accords pour organiser des "classes vertes" ou introduire l'alimentation biologique dans la restauration collective sont aussi envisagés.

Le département pourrait aussi devenir la "destination fraîcheur" des Parisiens, en mettant en valeur ses eaux de baignade et de pêche, ou encore fournir du bois de construction à son grand voisin. "Nous devons nous interroger sur la place que nous pouvons prendre dans le Grand bassin parisien", a souligné le maire PS d'Auxerre Guy Férez.

"Peut-être qu'on s'est un peu endormis sur une relation qu'on pensait exclusive, pérenne dans le temps", a reconnu Nicolas Soret, président socialiste du pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) du nord de l'Yonne.

Selon lui, le plus difficile sera "de rassembler les acteurs de l'Yonne pour faire en sorte qu'on parle d'une seule voix" auprès des élus et des responsables franciliens.

(AFP)

1 Commentaire

Pour y être encore allé très récemment : Les Parisiens et autres Franciliens ; vont de préférence à Sens ( 14 km de Pont Sur Yonne) .
Publié le 8 juillet 2019 à 12h53 par Patrick Lepak • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Grupo Antolin Besançon réimplante ses activités sur Témis

Fournisseur à l'échelle mondiale de systèmes d’éclairage pour les constructeurs et équipementiers automobiles, le groupe Antolin - présent depuis 2012 à Besançon - à décidé de construire son usine 4.0 de plus de 21.000 m2 sur le technopole Témis à Besançon entre la rue Mantion et la Rocade. La livraison du bâtiment est programmée pour le printemps 2022.

Envie de shopping ? La liste des commerces qui proposent de la vente en livraison ou en "click & collect"

Click & Collecte - Livraison • maCommune.info vous propose pour ce deuxième confinement encore, une liste régulièrement mise à jour des commerces poursuivant leur activité en service à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon... Faire ses achats de Noël dans les commerces pendant le confinement, c'est possible !

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…

Boost’ ton projet avec le Crédit agricole Franche-Comté : découvrez Joris Royet et son ami Ilyès Ghouil !

PUBLI-INFO • Joris Royet est l’un des trois lauréats de la première édition du concours Boost’ ton projet organisé par le Crédit agricole Franche-Comté à destination des jeunes francs-comtois, grâce à au projet qu'il partage avec son ami Ilyès Ghouil "Météo Franc-Comtoise". Portrait.

Classes de découverte : un fonds d’urgence débloqué, les candidatures sont ouvertes

Afin d'aider financièrement les structures en lien avec les classes découvertes et colonies de vacances, le gouvernement annoncé ce mois de novembre 2020 qu'il débloque un fonds d’urgence de 15 millions d’euros. Les dossiers sont à envoyer avant le 18 décembre, pour des aides versées d’ici au 15 janvier 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.8
ciel dégagé
le 24/11 à 9h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
89 %

Sondage