Macron plaide pour 20% de proportionnelle à l'Assemblée et pour 25% à 30% de parlementaires en moins réforme des institutions

Publié le 26/04/2019 - 08:09
Mis à jour le 26/04/2019 - 08:09

Emmanuel Macron s’est dit jeudi « favorable » à l’introduction d’une dose de 20% de proportionnelle à l’Assemblée nationale et à une baisse du nombre de parlementaires comprise entre 25% et 30%, lors de sa conférence de presse à l’Elysée.

© dp  ©
© dp ©

Interrogé sur le niveau de proportionnelle souhaité à l'Assemblée nationale, M. Macron a répondu être "favorable pour que ça soit autour de 20%", contre 15% jusqu'ici. "Je pense que c'est ce qui permet de représenter toutes les familles politiques sans créer une situation ingouvernable", a-t-il estimé.

Le chef de l'Etat a en outre plaidé pour "accroître" cette dose au Sénat. Le mode de scrutin au Palais du Luxembourg est actuellement partagé entre scrutin uninominal majoritaire à deux tours (dans les circonscriptions désignant 1 ou 2 sénateurs) et scrutin de liste à la représentation proportionnelle (dans les circonscriptions désignant 3 sénateurs ou plus).

Le renforcement de la proportionnelle fait partie du projet de réforme des institutions du chef de l'Etat, dont le volet constitutionnel a été bloqué à l'été 2018, dans les secousses de l'affaire Benalla. Cette réforme fait aussi l'objet d'un bras de fer avec le Sénat à majorité de droite, notamment sur l'engagement pris par M. Macron de baisser de 30% le nombre de parlementaires.

"Je souhaite que la réforme constitutionnelle aboutisse", a martelé M. Macron qui a souhaité que cette réforme revienne au Parlement "à l'été"."J'ai été attentif aux arguments en particulier soulignés par le président du Sénat", a-t-il poursuivi, affirmant ne pas vouloir "alimenter le sentiment qu'il y a une distance avec le terrain".

Dans cette perspective, M. Macron s'est dit prêt à revoir sa promesse de réduction du nombre de parlementaires: "si c'est pas exactement 30% mais que c'est 25%, je n'en ferai pas un point de blocage", a-t-il indiqué.

La dose de proportionnelle comme la réduction du nombre de parlementaires ne font pas partie du volet constitutionnel mais du projet de loi organique de la réforme des institutions.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.58
légère pluie
le 23/05 à 21h00
Vent
1.01 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
91 %