Mal-être des étudiants : les dispositifs de soutien....

Publié le 15/04/2021 - 16:00
Mis à jour le 15/04/2021 - 17:25

Solitude, isolement, précarité, crainte de l'avenir… Libérer la parole des jeunes et des étudiants s'avère plus que nécessaire en pleine période de crise sanitaire.

La nouvelle ligne téléphonique écoute-info a été mise en place par l’université de Franche-Comté pour "accompagner les étudiants dans le contexte sanitaire actuel et répondre aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer tant au niveau pédagogique, social et psychologique".

Accessible du lundi au samedi de 10 h à 15 h et de 18 h à 20 h, ce service d’écoute et de conseils est tenu par des étudiants en Master 2 Psychologie de l’Université.

  • Écoute Info (université de Franche-Comté) : 03 81 66 55 66

Gratuite et anonyme, cette plateforme téléphonique restera ouverte au moins jusqu'à la fin du mois de mai.

Le Crous propose également une cellule d’aide psychologique :

Le Crous a par ailleurs noué de nombreux partenariats avec les associations étudiantes, les collectivités locales et les acteurs de l’action sociale (Croix Rouge, Restos du Coeur, Banque alimentaire).

D'autres dispositif de soutien des étudiants en détresse psychologique

L’association SPS (Soins aux Professionnels de la Santé) est reconnue d’intérêt général. Spécialisée dans le soutien et l’accompagnement psychologique des professionnels et étudiants en santé – a décidé d'élargir son dispositif d’aide à l’ensemble des étudiants.

L'association "Soins aux Professionnels de la Santé" met à disposition des étudiants sa plateforme d'appel, anonyme et confidentielle, gratuite et disponible 24h/24 et 7j/7 avec 100% de décrochés.

Deux solutions pour y accéder, facilement, partout et à tout moment :

  • un numéro vert 0 805 23 23 36,
  • une appli mobile Asso SPS téléchargeable sur smartphone via App Store ou Google Play.

SPS offre la première consultation ou téléconsultation aux étudiants en souffrance, réorientés par les psychologues du numéro vert vers les psychologues cliniciens du réseau national du risque psychosocial.

L’association SPS communique sur son dispositif via les réseaux sociaux avec deux visuels et une vidéo et a rassemblé toutes les informations de soutien et d’accompagnement sur un site spécifique :

Tester l’état de son sommeil

La crise actuelle modifie le quotidien de chacun et majore le stress et l’anxiété ce qui n’est pas sans conséquence sur le sommeil des étudiants. SPS en partenariat avec le réseau Morphée propose en ligne un questionnaire pour évaluer soi-même la qualité de son sommeil. À l’issue de ce questionnaire sont envoyé immédiatement, des conseils personnalisés d’hygiène de sommeil. Cet outil peut être une première étape pour demander de l’aide et trouver l’orientation médicale la plus adaptée.

Chèque Psy

Le chèque Psy, pour les étudiants en détresse ou en situation de mal-être, est accessible depuis le 1er février 2021 afin qu'ils puissent consulter (psychologue, psychiatre) et suivre des soins

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a précisé qu'il s'agissait concrètement d'un parcours de soin gratuit. Il faudra dans un premier temps prendre un rendez-vous auprès de son un médecin généraliste qui déterminera la prise en charge la plus adaptée à votre situation. "Il n'y aura rien à débourser pour avoir un parcours de suivi et de soins chez un psychologue, ce qui n'est pas le cas actuellement", a ajouté la ministre.

Repas à 1€

"Un étudiant ou une étudiante a le droit d'avoir 20 % de son temps en présentiel - c'est-à-dire un jour sur cinq - et on doit essayer de tenir aussi pour que les jauges ne soient jamais plus de 20 %, ce qui permet d'avoir des distances, et aussi de ne pas avoir trop de monde sur un site", avait expliqué Emmanuel Macron en fin de semaine dernière.

Le chef de l'État a par ailleurs annoncé que l'ensemble des étudiants peut avoir accès à deux repas par jour pour le prix d'un euro le repas dans les restos U, afin de leur permettre de faire face aux conséquences de la crise du Covid-19. Jusqu'ici, le repas à un euro n'était proposé qu'aux élèves boursiers, une fois par jour. Exceptionnellement, en raison du couvre-feu, les étudiants sont autorisés à acheter deux repas en même temps en vente à emporter, un pour le déjeuner et un pour le dîner.

Pour en bénéficier, il suffit d’activer son compte Izly sur https://mon-espace.izly.fr 

Info +

La petite phrase qui fait du bien pour remonter le moral de Luisa Neubauer, une étudiante activiste allemande interrogée par The Guardian

"Reconnectez à la nature. Autorisez-vous à être touché, à être ému par ce que vous voyez autour de vous, acceptez le chagrin, le deuil de ce qui ne sera jamais plus, et surtout fêtez ce qui est encore là"

Luisa Neubauer invite les jeunes à rester unis entre eux, à  se motiver, se parler, continuer à monter des mouvements, des actions et de se faire entendre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Jeunesse

Un plan de 500.000 € du Crédit Agricole Franche-Comté en faveur des étudiants

En lien avec les principales fédérations étudiantes de la région, la banque régionale a décidé de décliner sur l'année 2021 un plan d'action en faveur des jeunes particulièrement touchés par les conséquences de la Crise sanitaire. Un plan en quatre volets : dons alimentaires et de produits de première nécessité, bien-être et santé mentale, emploi formation et accompagnement financier.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.93
couvert
le 04/08 à 6h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %

Sondage