Maladie de Crohn : le bus Mici & Moi au CHRU de Besançon vendredi 10 novembre

Publié le 09/11/2017 - 15:55
Mis à jour le 09/11/2017 - 15:54

Besançon fait partie des six villes de France à accueillir un bus dédié aux patients de la maladie de Crohn et de RCH (rectocolite hémorragique). Le vendredi 10 novembre 2017 de 9h à 16h, le bus Mici fera escale afin de favoriser les échanges entre patients et professionnels de santé.

visuel_bus.jpg
© Janssen / afa Crohn RCH
PUBLICITÉ

La maladie de Crohn et à la rectocolite hémorragique (RCH) sont des maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) évolutives et handicapantes. Elles se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif.

En France, 250.000 personnes sont atteintes de maladies de Crohn et de RCH et l’impact sur le quotidien des patients touche à la fois les relations sociales, la vie professionnelle, familiale et affective. Les MICI provoquent également de nombreux arrêts de travail, alors que 70% des patients souhaitent conserver un travail à temps plein.

Une alimentation adaptée ainsi qu’une prise en charge nutritionnelle est indispensable pour lutter contre l’inflammation.

La gastroentérologie est une spécialité extrêmement vaste. Elle concerne entre autres : la cancérologie, l’endoscopie digestive, la motricité, la proctologie et les maladies dysimmunitaires.

L’équipe de gastroentérologie du CHU de Besançon travaille particulièrement à améliorer la qualité de vie des malades porteurs d’une maladie chronique de l’intestin (MICI). C’est pour nous un challenge de tous les jours. Les malades sont jeunes, actifs et doivent rester insérés dans la société. Ils doivent pouvoir avoir des projets comme toute autre personne.

Le choix du meilleur traitement est la pierre angulaire de cette politique, mais la prise en charge globale est plus complexe incluant l’éducation thérapeutique, la diététique, la rééducation sportive, la médecine du travail. 

Dr Lucine Vuitton, Dr Claire Gay (responsables unité MICI) Dr Stéphane Koch (chef de service), Gastro-entérologues au CHU de Besançon

 Un bus Mici & Moi pour mieux comprendre et pour échanger

À l’initiative de Janssen et en partenariat avec l’Association afa Crohn RCH, une campagne de sensibilisation en régions à destination des patients atteints de la maladie de Crohn et de RCH, et de leurs proches, est proposée à bord du bus.

L’association présentera sa plateforme d’accompagnement personnalisée MICI Connect, pour aider à mieux vivre et suivre sa maladie au quotidien. ? »L’afa Crohn RCH anime un réseau de bénévoles formés partout en France ; ils seront au premier plan pour accueillir leurs « pairs », les informer, les écouter et les orienter » explique Alain Olympie, directeur général de l’afa. « En lien avec d’autres spécialistes de l’hôpital ou de la ville, diététiciens, assistants sociaux, sophrologues et autres praticiens du bien-être, chacun actionnera ses réseaux pour proposer aux visiteurs un maximum d’informations ».  ?

Info + 

Vendredi 10 novembre 2017 De 09h à 16h

CHU de Besançon?Devant l’entrée du CHU?3 boulevard Alexandre Fleming 25000 Besançon 

Programme des ateliers

  • 9h – 16h?Interventions « Mieux comprendre la maladie » ?
  • 9h – 12h / 14 – 16h Atelier « Droits sociaux » ? 

Le bus Mici & Moi propose sur deux étages des espaces d’accueil, d’information, d’ateliers, de détente ainsi qu’un espace confidentiel pour des échanges plus privés. Tout au long de la journée, des interventions d’experts et des vidéos permettront de mieux comprendre la maladie.

Tandis que des ateliers pratiques pour mieux gérer la maladie feront le point sur des sujets variés :

  • Nutrition (conseils alimentaires, recettes…) ?
  • Bien-être (relaxation, sophrologie, yoga…) ?
  • Droits du patient (conseils, informations) ? 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

La semaine européenne de la vaccination commence le 24 avril 2019 à Besançon

La Semaine européenne de la Vaccination (SEV) se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet évènement constitue un temps fort pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que "la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses". Deux villages Info Vaccination et les premiers seront installés à Besançon le 24 avril et Dijon le 26 avril.

Nouvelle blessure avec une seringue au centre de tri du Sybert à Besançon

L'agent s'est piqué accidentellement ce mardi 2 avril 2019 avec une seringue usagée jetée dans le bac de déchets recyclables. Il s'agit du cinquième incident de ce type depuis le début de l'année. La direction du Sybert, en charge de la gestion et de la valorisation des déchets, rappelle les consignes de tri des déchets de soin.

Danger sur votre brosse à dents : deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane

Un composé chimique présent dans de très nombreux dentifrices pourraient mettre en danger votre santé. C'est ce que dénonce jeudi 28 mars 2019 l'association Agir pour l'environnement. Selon elle, le dioxyde de titane, controversé, car il contient des nanoparticules, est largement présent dans les dentifrices. Elle souhaite que ce produit ne soit plus utilisé dans les dentifrices et les médicaments.

Mars Bleu : comment éviter le cancer colorectal ?

La campagne Mars Bleu pour sensibiliser la population au cancer colorectal (maladie des cellules qui tapissent l’intérieur du côlon ou du rectum) se poursuit encore pendant quelques jours. Les plus récentes recherches démontrent que l’alimentation et l’activité physique jouent un rôle très important dans la prévention de ce cancer. Voici quelques conseils pour éviter le cancer colorectal…

Lutte contre le cancer à l’EFS de Besançon : un médicament « vivant » pour vaincre la leucémie

C'est une première mondiale. Après cinq années de recherche, les Dr Christophe Ferrand et Dr Marina Deschamps aidés de  leur équipe de l'établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté à Besançon ont développé de nouvelles immunothérapies dans le traitement de la leucémie. La création d’une start-up est en réflexion afin de lever deux à quatre millions d’euros.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.91
couvert
le 22/04 à 3h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1010.602 hPa
Humidité
78 %

Sondage