Alerte Témoin

Maladie de Crohn : le bus Mici & Moi au CHRU de Besançon vendredi 10 novembre

Publié le 09/11/2017 - 15:55
Mis à jour le 09/11/2017 - 15:54

Besançon fait partie des six villes de France à accueillir un bus dédié aux patients de la maladie de Crohn et de RCH (rectocolite hémorragique). Le vendredi 10 novembre 2017 de 9h à 16h, le bus Mici fera escale afin de favoriser les échanges entre patients et professionnels de santé.

visuel_bus.jpg
© Janssen / afa Crohn RCH

La maladie de Crohn et à la rectocolite hémorragique (RCH) sont des maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) évolutives et handicapantes. Elles se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif.

En France, 250.000 personnes sont atteintes de maladies de Crohn et de RCH et l’impact sur le quotidien des patients touche à la fois les relations sociales, la vie professionnelle, familiale et affective. Les MICI provoquent également de nombreux arrêts de travail, alors que 70% des patients souhaitent conserver un travail à temps plein.

Une alimentation adaptée ainsi qu’une prise en charge nutritionnelle est indispensable pour lutter contre l’inflammation.

La gastroentérologie est une spécialité extrêmement vaste. Elle concerne entre autres : la cancérologie, l'endoscopie digestive, la motricité, la proctologie et les maladies dysimmunitaires.

L'équipe de gastroentérologie du CHU de Besançon travaille particulièrement à améliorer la qualité de vie des malades porteurs d'une maladie chronique de l'intestin (MICI). C'est pour nous un challenge de tous les jours. Les malades sont jeunes, actifs et doivent rester insérés dans la société. Ils doivent pouvoir avoir des projets comme toute autre personne.

Le choix du meilleur traitement est la pierre angulaire de cette politique, mais la prise en charge globale est plus complexe incluant l'éducation thérapeutique, la diététique, la rééducation sportive, la médecine du travail. 

Dr Lucine Vuitton, Dr Claire Gay (responsables unité MICI) Dr Stéphane Koch (chef de service), Gastro-entérologues au CHU de Besançon

 Un bus Mici & Moi pour mieux comprendre et pour échanger

À l’initiative de Janssen et en partenariat avec l’Association afa Crohn RCH, une campagne de sensibilisation en régions à destination des patients atteints de la maladie de Crohn et de RCH, et de leurs proches, est proposée à bord du bus.

L’association présentera sa plateforme d’accompagnement personnalisée MICI Connect, pour aider à mieux vivre et suivre sa maladie au quotidien. ?"L’afa Crohn RCH anime un réseau de bénévoles formés partout en France ; ils seront au premier plan pour accueillir leurs « pairs », les informer, les écouter et les orienter" explique Alain Olympie, directeur général de l’afa. "En lien avec d’autres spécialistes de l’hôpital ou de la ville, diététiciens, assistants sociaux, sophrologues et autres praticiens du bien-être, chacun actionnera ses réseaux pour proposer aux visiteurs un maximum d’informations".  ?

Info + 

Vendredi 10 novembre 2017 De 09h à 16h

CHU de Besançon?Devant l’entrée du CHU?3 boulevard Alexandre Fleming 25000 Besançon 

Programme des ateliers

  • 9h - 16h?Interventions « Mieux comprendre la maladie » ?
  • 9h - 12h / 14 - 16h Atelier « Droits sociaux » ? 

Le bus Mici & Moi propose sur deux étages des espaces d’accueil, d’information, d’ateliers, de détente ainsi qu’un espace confidentiel pour des échanges plus privés. Tout au long de la journée, des interventions d’experts et des vidéos permettront de mieux comprendre la maladie.

Tandis que des ateliers pratiques pour mieux gérer la maladie feront le point sur des sujets variés :

  • Nutrition (conseils alimentaires, recettes...) ?
  • Bien-être (relaxation, sophrologie, yoga...) ?
  • Droits du patient (conseils, informations) ? 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

Besançon : un nouveau centre de dépistage « Covid-19 » en drive pour les patients prioritaires

Face à cette progression importante et au passage en zone rouge (rose) du département du Doubs, la préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer depuis mercredi un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Le site est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h et le samedi de 8h à 16h.

 

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     10.44
    légère pluie
    le 25/09 à 12h00
    Vent
    6.68 m/s
    Pression
    1000 hPa
    Humidité
    81 %

    Sondage