Manifestation au lycée Condé : « Il y a une mise en danger des salariés »

Publié le 07/09/2015 - 16:56
Mis à jour le 08/09/2015 - 09:35

Une centaine d'enseignants et d'élèves du lycée professionnel Condé ont manifester ce lundi 7 septembre 2015 à Besançon. Objectif : "dénoncer les conditions de travail de certains professeurs du lycée". 

PUBLICITÉ

Un manifestant, qui souhaite garder l’anonymat, explique qu’« une partie des enseignants et des agents du lycée Condé refusent de reprendre le travail puisque leur protection n’est pas assurée, il y a une mise en danger des salariés. » 

Des dépôts de plainte prévus… 

Mercredi 2 septembre dernier, une enseignante a été hospitalisée suite à l’intervention du recteur de l’académie de Besançon. « Elle va déposer plainte pour harcèlement moral, ce qui a été avéré par le médecin du rectorat, par écrit » précise le manifestant, « deux plaintes seront déposées aujourd’hui par deux autres agents. »

« Plus de 30% de grévistes »

« Contrairement à ce que dit le rectorat, plus de 30% des enseignants du lycée sont en grève, la majorité est en grève aujourd’hui » souligne notre interlocuteur. Des enseignants d’autres établissements souffrant de harcèlement sont également venus soutenir leurs confrères. 

Une audience a été demandée au recteur « pour trouver une solution parce que rien n’a été trouvé jusqu’à maintenant alors que nous avons prévenu le rectorat avant les vacances scolaires. On a eu des garanties orales par-ci par-là, mais rien en application, au contraire » explique le témoin. « Il faudrait que le rectorat prenne ses responsabilités et comprenne qu’une partie du personnel ne peut pas reprendre le travail dans ces conditions puisqu’il se sent en danger au sein de cet établissement scolaire », ajoute-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.92
légère pluie
le 21/05 à 0h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1013.75 hPa
Humidité
98 %

Sondage